La Croisette réinvente sa légende !

La Croisette réinvente sa légende avec le célèbre Atelier d’Urbanité Roland Castro et l’agence internationale d’architecture Snøhetta

En effet, connue mondialement pour accueillir chaque année au mois de mai le Festival de Cannes, la Croisette, artère mythique, entre dans une phase de rénovation exceptionnelle et sans précédent. Pour cela, la Mairie de Cannes a choisi de s’entourer des plus grands en lançant un concours international d’architecture.

C’est donc aujourd’hui le célèbre Atelier d’Urbanité Roland Castro et l’agence internationale d’architecture Snøhetta – qui sont à l’origine de réalisations majeures telles que Times Square à New-York, le bord de mer de Thessalonique en Grèce ; ou encore l’Opéra national d’Oslo en Norvège – qui remportent la réalisation de ce projet hors norme et historique.

A lire aussi : Les Régates Royales

.

.

Ainsi, après les quartiers cannois du Suquet, de la Bocca, de la Pointe Croisette, de République, du Petit Juas, la Croisette – qui s’étend sur une superficie de 170 000 m2 et un linéaire de 2,7 km – va connaitre un embellissement sans pareil, tout en restant fidèle à son identité. En effet, à l’initiative de cette opération d’envergure, David Lisnard, maire de Cannes, met tout en œuvre depuis 2014 pour offrir à Cannes la dimension internationale qu’elle mérite. Plus élégante, plus sécurisée, plus végétalisée et plus éclairée, la Croisette sera à la fois esthétique et transformable, dédiée aux affaires, mais aussi aux loisirs, luxueuse tout en restant accessible à tous.

Cannes est un village mondial et la Croisette un élément d’attractivité qui se doit d’être sublimé. Elle représente la quintessence de la Côte d’Azur. De nombreux opérateurs économiques privés de la Croisette, dont les hôtels Le Majestic, le Carlton, le JW Marriott, mais aussi le Palm Beach ont également investi près d’un milliard d’euros.

De la restructuration complète des réseaux souterrains de la Croisette à la modernisation des espaces publics, en passant par la création d’un système de thalassothermie, elle fait aujourd’hui l’objet d’un chantier public spectaculaire aux techniques innovantes, intelligentes et écologiques.

.

Croisette

.

Une Croisette plus prestigieuse et élégante

La Croisette, espace incontournable de la ville, est le théâtre de la vie cannoise et un lieu de rencontre unique et privilégié entre le public et la Méditerranée.

Le projet proposé par l’A’U Rolland Castro et Snøhetta vise à valoriser et sublimer la mer,
élément emblématique de l’identité cannoise. Pour renforcer l’élégance des lieux, la
promenade sera revêtue d’un granit rouge, faisant écho à l’ancien quartier du Suquet, au tapis du Festival de Cannes, mais aussi à l’intense couleur terracotta du Massif de l’Estérel. Différents motifs d’inspiration Art déco habilleront le sol. Sous forme de détails dorés, ces décors incrustés au sol signaleront les principaux points d’intérêt aux promeneurs tels que les grands hôtels, les accès aux plages ou encore le Palais des Festivals et des Congrès de Cannes. Ils délimiteront également la piste cyclable.

Une ligne de mobilier sur mesure, spécialement conçue pour la Croisette, complètera le projet d’aménagement. Des bancs au design arrondi et courbé seront positionnés le long du boulevard. Ils permettront de profiter de points de vue privilégiés sur le boulevard magnifié comme sur la baie, jusqu’au Massif de l’Estérel. Totalement intégrés dans le paysage, ils assureront également la fonction de barrières de protection anti-véhicules béliers afin de sécuriser la promenade. A cela s’ajoute l’installation d’ombrières aux accents Art Déco afin d’apporter de l’ombre et de la fraîcheur.

.

Croisette

.

L’aménagement de jeux d’eau en circuit fermé et l’augmentation de la végétalisation répondent également à cette nécessité.

L’ensemble de ces mobiliers sera sublimé, à la tombée de la nuit, grâce à une mise en lumière spécifiquement pensée avec des mâts d’éclairage dessinés sur mesure pour proposer une ambiance agréable, cohérente et sûre. Celle-ci sera uniquement composée de LED à basse consommation d’énergie. Par ailleurs, le projet porte une grande attention à la gestion des flux de circulation. Ainsi, les cheminements pédestres bénéficieront davantage d’espaces, de confort et de lisibilité. Les traversées piétonnes seront largement dimensionnées, matérialisées et surélevées afin de proposer des circuits plus sûrs et accessibles pour tous les publics. Le trottoir Nord sera également légèrement élargi. Afin de faire le lien entre le square du 8 mai 1945 (Roseraie) et les jardins Albert 1er (Port Canto), une passerelle piétonne sera construite. Elle permettra de désengorger la circulation et de prolonger la déambulation des Cannois et visiteurs.

En outre, les jardins seront repensés pour s’ouvrir vers la ville et la mer et favoriseront une promenade fluide. A ce titre, un « théâtre de la mer » sur la partie Roseraie sera aménagé. Avec ses gradins plongeant dans la Méditerranée, ce lieu d’exception permettra de contempler la baie, la ville et le massif de l’Estérel et accueillera des évènements culturels.

Dans cette continuité, le projet prévoit également une large part d’espaces végétalisés, composés d’essences autochtones adaptés au climat méditerranéen. Le renforcement de la végétation apportera de la fraîcheur, grâce à des ombrages naturels et des sols perméables.

.

Croisette

.

Enfin, l’A’U Roland Castro et Snøhetta imaginent de nombreux aménagements qui animeront et dynamiseront la Croisette toute l’année. Un nouveau pavillon panoramique et végétalisé situé sur le square Reynaldo Hahn accueillera sous sa toiture un site de restauration et des activités pour les jeunes tout en conservant le Carrousel emblématique. Le « Miroir », étendue
d’eau au pied du Palais des Festivals et des Congrès, sera créé. Dans sa conception, cet aménagement reflètera le palais et ses emblématiques marches pour rendre hommage aux personnalités primées chaque année au Festival de Cannes.

Il est important de noter que l’ensemble des éléments patrimoniaux de la Croisette sera préservé.

.

Croisette

.

Les différentes étapes du programme d’embellissement et de réaménagement de la Croisette

Phase 1, l’élargissement des plages, de novembre 2017 à mars 2019

Les plages de la Croisette – sur un linéaire de 1,4 km entre les plages publiques Zamenhof à l’Est et Macé à l’Ouest – ont été agrandies jusqu’à 40 m de profondeur (superficie doublée) grâce à l’apport de 180 000 m3 de sable par voies terrestre et maritime.

Par ailleurs, des travaux de sécurisation ont été menés à hauteur de la plage Macé avec la pose de bornes rétractables, ainsi que des opérations d’enfouissement des réseaux de gaz et de modernisation des émissaires d’eau pluviales. Dans un second temps, entre septembre 2019 et mars 2020, les deux plages publiques ont bénéficié d’un apport complémentaire par voie terrestre. Aujourd’hui, elles offrent aux estivants un accueil spacieux et esthétique.

Phase 2, la rénovation de établissements balnéaires, de septembre 2018 à mars 2020

La Mairie de Cannes a lancé la rénovation des 22 établissements balnéaires afin d’embellir et d’harmoniser leur physionomie.

Elle a aussi imposé à leur exploitant un cahier des charges très qualitatif comprenant notamment des toits en bois plus esthétiques, des filtres anti-odeurs plus performants et des projets architecturaux créatifs et classieux. En outre, des actions de prévention des risques naturels, d’amélioration de la qualité des eaux de baignade et des travaux d’enlèvement de l’amiante dans les réseaux et anciennes constructions ont été réalisés.

.

Croisette

.

Phase 3 (en cours), l’embellissement et la modernisation de la promenade, d’octobre 2021 à décembre 2025 

Une restructuration durable et complète des réseaux souterrains humides devenus obsolètes (eau potable, assainissement et pluvial) est indispensable avant de moderniser la surface extérieure.

D’un montant de 35 millions d’euros HT, cette action menée par l’Agglomération Cannes Lérins et le SICASIL répond aux enjeux prioritaires de lutte contre le risque inondation et de protection de l’environnement et de la Méditerranée. Ainsi, des sondages du sous-sol ont été réalisés pour affiner le dimensionnement des futurs ouvrages à construire en octobre 2021. Les travaux de la chaussée Sud se sont déroulés de fin janvier à juillet 2022. Ils ont consisté au renouvellement des réseaux d’eau potable et d’assainissement qui desservent les établissements balnéaires, à savoir les plagistes. Cette opération sera renouvelée pour la chaussée Nord à partir de fin octobre 2022 pour alimenter les hôtels, boutiques et habitations. Dans ce cadre, les canalisations de collecte des eaux de ruissellement de la Croisette seront également remplacées et disposeront d’une plus grande capacité.

Parallèlement, le réseau de transport d’assainissement sera restructuré avec la technique de microtunnelier. Il s’agit d’une canalisation de très large diamètre (2000 millimètres) sur une longueur de 2,2 km, depuis le square de la Roseraie jusqu’à l’Esplanade Maréchal Leclerc. Ce procédé innovant va permettre de créer un seul conduit afin de récupérer toutes les eaux usées du bassin cannois et les acheminer jusqu’à la station d’épuratio Aquaviva, près de l’aéroport Cannes Mandelieu. Cette technologie permettra de maintenir la circulation des véhicules et bus tout le long des travaux.

Enfin, un réseau de chaleur sera installé pour le développement d’un système de thalassothermie. Ce dispositif vise à récupérer l’énergie calorifique de la mer afin d’alimenter les bâtiments de la Croisette en chaleur et en froid. Cette opération s’achèvera en décembre 2023. L’usine de production de thalassothermie sera déployée à l’horizon 2025-2026.

.

Croisette

.

« La Croisette est un symbole fort de Cannes et l’un de ses moteurs économiques. Pourtant, aucun aménagement structurant n’y a été mené depuis 60 ans. Il est fondamental de remettre à niveau cette promenade légendaire qui accueille chaque année les salons, congrès et évènements culturels les plus importants et prestigieux du monde. Pour cela, la Mairie de Cannes a choisi de s’appuyer sur l’expertise et le savoir-faire des architectes de l’Atelier d’Urbanité Roland Castro et Snøhetta. Leur projet était le meilleur et le plus beau. Il est à la fois qualitatif, visionnaire et haut de gamme. Il prend en compte toute la complexité de l’espace confié – partagé entre les piétons, vélos, voitures, bus –. Il était primordial de pouvoir concilier tout cela. La Croisette doit aujourd’hui répondre à une qualité de vie mais aussi d’énergie, de frénésie. Le site reflétera l’identité même de Cannes : une ville à taille humaine, fière de ses racines françaises et provençales, et ouverte sur le monde. Nous franchissons aujourd’hui une étape historique pour l’avenir de Cannes. La Croisette doit passer à l’ère du XXIe siècle. » David Lisnard, Maire de Cannes et Président de l’Agglomération Cannes Lérins

« Nous sommes honorés de la confiance qui nous est accordée et très enthousiastes à l’idée d’écrire une nouvelle page de l’histoire d’une des promenades les plus célèbres du monde. La Croisette, épine dorsale de la ville, dont la forme circulaire épouse la baie, est un lieu de rencontre unique et privilégié entre le public, la ville et la mer. Notre concept rend hommage aux qualités inhérentes à ce front de mer emblématique. » Kjetil Trædal Thorsen, co-fondateur de Snøhetta

www.cannes.com

 Suivez moi sur Instagram @obsessionluxe


La Croisette réinvente sa légende !
Votre adresse email ne sera pas publié

Laisser un commentaire

5 + quatorze =

La Croisette réinvente sa légende !

La Croisette réinvente sa légende avec le célèbre Atelier d’Urbanité Roland Castro et l’agence internationale d’architecture Snøhetta En effet, connue mondialement pour accueillir chaque année au mois de mai le Festival de Cannes, la Croisette, artère mythique, entre dans une phase de rénovation exceptionnelle et sans précédent. Pour cela, la Mairie de Cannes a choisi […]

La Croisette réinvente sa légende !
Christel Engström
À la UneArts & Culture
Christel Engström
,,,,,,,,,,,,,,,,,

La Croisette réinvente sa légende avec le célèbre Atelier d’Urbanité Roland Castro et l’agence internationale d’architecture Snøhetta

En effet, connue mondialement pour accueillir chaque année au mois de mai le Festival de Cannes, la Croisette, artère mythique, entre dans une phase de rénovation exceptionnelle et sans précédent. Pour cela, la Mairie de Cannes a choisi de s’entourer des plus grands en lançant un concours international d’architecture.

C’est donc aujourd’hui le célèbre Atelier d’Urbanité Roland Castro et l’agence internationale d’architecture Snøhetta – qui sont à l’origine de réalisations majeures telles que Times Square à New-York, le bord de mer de Thessalonique en Grèce ; ou encore l’Opéra national d’Oslo en Norvège – qui remportent la réalisation de ce projet hors norme et historique.

A lire aussi : Les Régates Royales

.

.

Ainsi, après les quartiers cannois du Suquet, de la Bocca, de la Pointe Croisette, de République, du Petit Juas, la Croisette – qui s’étend sur une superficie de 170 000 m2 et un linéaire de 2,7 km – va connaitre un embellissement sans pareil, tout en restant fidèle à son identité. En effet, à l’initiative de cette opération d’envergure, David Lisnard, maire de Cannes, met tout en œuvre depuis 2014 pour offrir à Cannes la dimension internationale qu’elle mérite. Plus élégante, plus sécurisée, plus végétalisée et plus éclairée, la Croisette sera à la fois esthétique et transformable, dédiée aux affaires, mais aussi aux loisirs, luxueuse tout en restant accessible à tous.

Cannes est un village mondial et la Croisette un élément d’attractivité qui se doit d’être sublimé. Elle représente la quintessence de la Côte d’Azur. De nombreux opérateurs économiques privés de la Croisette, dont les hôtels Le Majestic, le Carlton, le JW Marriott, mais aussi le Palm Beach ont également investi près d’un milliard d’euros.

De la restructuration complète des réseaux souterrains de la Croisette à la modernisation des espaces publics, en passant par la création d’un système de thalassothermie, elle fait aujourd’hui l’objet d’un chantier public spectaculaire aux techniques innovantes, intelligentes et écologiques.

.

Croisette

.

Une Croisette plus prestigieuse et élégante

La Croisette, espace incontournable de la ville, est le théâtre de la vie cannoise et un lieu de rencontre unique et privilégié entre le public et la Méditerranée.

Le projet proposé par l’A’U Rolland Castro et Snøhetta vise à valoriser et sublimer la mer,
élément emblématique de l’identité cannoise. Pour renforcer l’élégance des lieux, la
promenade sera revêtue d’un granit rouge, faisant écho à l’ancien quartier du Suquet, au tapis du Festival de Cannes, mais aussi à l’intense couleur terracotta du Massif de l’Estérel. Différents motifs d’inspiration Art déco habilleront le sol. Sous forme de détails dorés, ces décors incrustés au sol signaleront les principaux points d’intérêt aux promeneurs tels que les grands hôtels, les accès aux plages ou encore le Palais des Festivals et des Congrès de Cannes. Ils délimiteront également la piste cyclable.

Une ligne de mobilier sur mesure, spécialement conçue pour la Croisette, complètera le projet d’aménagement. Des bancs au design arrondi et courbé seront positionnés le long du boulevard. Ils permettront de profiter de points de vue privilégiés sur le boulevard magnifié comme sur la baie, jusqu’au Massif de l’Estérel. Totalement intégrés dans le paysage, ils assureront également la fonction de barrières de protection anti-véhicules béliers afin de sécuriser la promenade. A cela s’ajoute l’installation d’ombrières aux accents Art Déco afin d’apporter de l’ombre et de la fraîcheur.

.

Croisette

.

L’aménagement de jeux d’eau en circuit fermé et l’augmentation de la végétalisation répondent également à cette nécessité.

L’ensemble de ces mobiliers sera sublimé, à la tombée de la nuit, grâce à une mise en lumière spécifiquement pensée avec des mâts d’éclairage dessinés sur mesure pour proposer une ambiance agréable, cohérente et sûre. Celle-ci sera uniquement composée de LED à basse consommation d’énergie. Par ailleurs, le projet porte une grande attention à la gestion des flux de circulation. Ainsi, les cheminements pédestres bénéficieront davantage d’espaces, de confort et de lisibilité. Les traversées piétonnes seront largement dimensionnées, matérialisées et surélevées afin de proposer des circuits plus sûrs et accessibles pour tous les publics. Le trottoir Nord sera également légèrement élargi. Afin de faire le lien entre le square du 8 mai 1945 (Roseraie) et les jardins Albert 1er (Port Canto), une passerelle piétonne sera construite. Elle permettra de désengorger la circulation et de prolonger la déambulation des Cannois et visiteurs.

En outre, les jardins seront repensés pour s’ouvrir vers la ville et la mer et favoriseront une promenade fluide. A ce titre, un « théâtre de la mer » sur la partie Roseraie sera aménagé. Avec ses gradins plongeant dans la Méditerranée, ce lieu d’exception permettra de contempler la baie, la ville et le massif de l’Estérel et accueillera des évènements culturels.

Dans cette continuité, le projet prévoit également une large part d’espaces végétalisés, composés d’essences autochtones adaptés au climat méditerranéen. Le renforcement de la végétation apportera de la fraîcheur, grâce à des ombrages naturels et des sols perméables.

.

Croisette

.

Enfin, l’A’U Roland Castro et Snøhetta imaginent de nombreux aménagements qui animeront et dynamiseront la Croisette toute l’année. Un nouveau pavillon panoramique et végétalisé situé sur le square Reynaldo Hahn accueillera sous sa toiture un site de restauration et des activités pour les jeunes tout en conservant le Carrousel emblématique. Le « Miroir », étendue
d’eau au pied du Palais des Festivals et des Congrès, sera créé. Dans sa conception, cet aménagement reflètera le palais et ses emblématiques marches pour rendre hommage aux personnalités primées chaque année au Festival de Cannes.

Il est important de noter que l’ensemble des éléments patrimoniaux de la Croisette sera préservé.

.

Croisette

.

Les différentes étapes du programme d’embellissement et de réaménagement de la Croisette

Phase 1, l’élargissement des plages, de novembre 2017 à mars 2019

Les plages de la Croisette – sur un linéaire de 1,4 km entre les plages publiques Zamenhof à l’Est et Macé à l’Ouest – ont été agrandies jusqu’à 40 m de profondeur (superficie doublée) grâce à l’apport de 180 000 m3 de sable par voies terrestre et maritime.

Par ailleurs, des travaux de sécurisation ont été menés à hauteur de la plage Macé avec la pose de bornes rétractables, ainsi que des opérations d’enfouissement des réseaux de gaz et de modernisation des émissaires d’eau pluviales. Dans un second temps, entre septembre 2019 et mars 2020, les deux plages publiques ont bénéficié d’un apport complémentaire par voie terrestre. Aujourd’hui, elles offrent aux estivants un accueil spacieux et esthétique.

Phase 2, la rénovation de établissements balnéaires, de septembre 2018 à mars 2020

La Mairie de Cannes a lancé la rénovation des 22 établissements balnéaires afin d’embellir et d’harmoniser leur physionomie.

Elle a aussi imposé à leur exploitant un cahier des charges très qualitatif comprenant notamment des toits en bois plus esthétiques, des filtres anti-odeurs plus performants et des projets architecturaux créatifs et classieux. En outre, des actions de prévention des risques naturels, d’amélioration de la qualité des eaux de baignade et des travaux d’enlèvement de l’amiante dans les réseaux et anciennes constructions ont été réalisés.

.

Croisette

.

Phase 3 (en cours), l’embellissement et la modernisation de la promenade, d’octobre 2021 à décembre 2025 

Une restructuration durable et complète des réseaux souterrains humides devenus obsolètes (eau potable, assainissement et pluvial) est indispensable avant de moderniser la surface extérieure.

D’un montant de 35 millions d’euros HT, cette action menée par l’Agglomération Cannes Lérins et le SICASIL répond aux enjeux prioritaires de lutte contre le risque inondation et de protection de l’environnement et de la Méditerranée. Ainsi, des sondages du sous-sol ont été réalisés pour affiner le dimensionnement des futurs ouvrages à construire en octobre 2021. Les travaux de la chaussée Sud se sont déroulés de fin janvier à juillet 2022. Ils ont consisté au renouvellement des réseaux d’eau potable et d’assainissement qui desservent les établissements balnéaires, à savoir les plagistes. Cette opération sera renouvelée pour la chaussée Nord à partir de fin octobre 2022 pour alimenter les hôtels, boutiques et habitations. Dans ce cadre, les canalisations de collecte des eaux de ruissellement de la Croisette seront également remplacées et disposeront d’une plus grande capacité.

Parallèlement, le réseau de transport d’assainissement sera restructuré avec la technique de microtunnelier. Il s’agit d’une canalisation de très large diamètre (2000 millimètres) sur une longueur de 2,2 km, depuis le square de la Roseraie jusqu’à l’Esplanade Maréchal Leclerc. Ce procédé innovant va permettre de créer un seul conduit afin de récupérer toutes les eaux usées du bassin cannois et les acheminer jusqu’à la station d’épuratio Aquaviva, près de l’aéroport Cannes Mandelieu. Cette technologie permettra de maintenir la circulation des véhicules et bus tout le long des travaux.

Enfin, un réseau de chaleur sera installé pour le développement d’un système de thalassothermie. Ce dispositif vise à récupérer l’énergie calorifique de la mer afin d’alimenter les bâtiments de la Croisette en chaleur et en froid. Cette opération s’achèvera en décembre 2023. L’usine de production de thalassothermie sera déployée à l’horizon 2025-2026.

.

Croisette

.

« La Croisette est un symbole fort de Cannes et l’un de ses moteurs économiques. Pourtant, aucun aménagement structurant n’y a été mené depuis 60 ans. Il est fondamental de remettre à niveau cette promenade légendaire qui accueille chaque année les salons, congrès et évènements culturels les plus importants et prestigieux du monde. Pour cela, la Mairie de Cannes a choisi de s’appuyer sur l’expertise et le savoir-faire des architectes de l’Atelier d’Urbanité Roland Castro et Snøhetta. Leur projet était le meilleur et le plus beau. Il est à la fois qualitatif, visionnaire et haut de gamme. Il prend en compte toute la complexité de l’espace confié – partagé entre les piétons, vélos, voitures, bus –. Il était primordial de pouvoir concilier tout cela. La Croisette doit aujourd’hui répondre à une qualité de vie mais aussi d’énergie, de frénésie. Le site reflétera l’identité même de Cannes : une ville à taille humaine, fière de ses racines françaises et provençales, et ouverte sur le monde. Nous franchissons aujourd’hui une étape historique pour l’avenir de Cannes. La Croisette doit passer à l’ère du XXIe siècle. » David Lisnard, Maire de Cannes et Président de l’Agglomération Cannes Lérins

« Nous sommes honorés de la confiance qui nous est accordée et très enthousiastes à l’idée d’écrire une nouvelle page de l’histoire d’une des promenades les plus célèbres du monde. La Croisette, épine dorsale de la ville, dont la forme circulaire épouse la baie, est un lieu de rencontre unique et privilégié entre le public, la ville et la mer. Notre concept rend hommage aux qualités inhérentes à ce front de mer emblématique. » Kjetil Trædal Thorsen, co-fondateur de Snøhetta

www.cannes.com

 Suivez moi sur Instagram @obsessionluxe

Translate »