Gstaad Yacht Club Centenary Trophy

Gstaad Yacht Club Centenary Trophy

La promesse d’une belle course était au programme du jeudi 29 septembre, pour la 11ème édition du Gstaad Yacht Club Centenary Trophy, le rendez-vous incontournable des yachts centenaires lors des Voiles de SaintTropez.

Le premier départ a été donné dès 12h30, le premier concurrent à s’être élancé était Lulu (1897).

A lire aussi :

.

Gstaad Yacht Club
Copyright : JUERGKAUFMANN.COM / GYC

.

En effet, c’est en 2011 que le Yacht Club de Gstaad a lancé l’idée de réunir en Méditerranée les plus beaux bateaux centenaires. Au fil des ans, les plus belles unités du siècles derniers et les plus performantes sont venues prendre part à la régate. La course se dispute sous le format de la « pursuit race » (les bateaux franchissent la ligne de départ en fonction de leur rating, le premier à franchir la ligne d’arrivée est le vainqueur), ce format permet aux concurrents de régater sur un pied d’égalité.

Pas moins de 20 bateaux sont attendus demain sur la ligne de départ. Le Mistral soufflant sur le golfe de SaintTropez, les organisateurs des Voiles de SaintTropez ont été contraint d’annuler les courses des deux premiers jours. Le Centenary Trophy sera donc la première régate pour les voiliers classiques présents dans le cité du Bailli de Suffren.

Le triple vainqueur et tenant du titre du GYC Centenary Trophy, Olympian (1913) sera présent sur la ligne de départ tout comme les vainqueurs 2015 et 2016 : Oriole et le NYYC 50’ class Spartan (1912), sans oublier les fidèles de l’épreuve, Marga (1910), Nin (1913), Lulu (1897).

« Je pense que Lulu a participé à toutes les éditions, on vient chaque année à SaintTropez et je ne pense pas que l’on ait raté une participation au Centenary Trophy. C’est très agréable de participer à une régate où il n’y a que des centenaires. Et le système de départ avec le handicap, c’est très très bien, surtout pour nous car nous avons le plus petit rating des bateau c’est-à-dire que nous partons les premiers, on voit bien où nous sommes placés dans la course et surtout voir tous ces bateaux qui défilent autour de nous, c’est un vrai plaisir ! » 

Bernard Manuel, propriétaire de Lulu.

.

Gstaad Yacht Club
Copyright : JUERGKAUFMANN.COM / GYC

.

A bord de sloop aurique Scud (Herreshoff 1903), l’équipage est composé des meilleurs marins mondiaux dont le Brésilien Torben Grael qui sera à la tactique. « Nous avons participé deux fois avec Linnet (NYYC 30 appartenant également à l’Italien Patrizio Bertelli) et deux fois avec Scud. Nous sommes très heureux d’y participer une nouvelle fois avec le même équipage. Ce qui est génial avec le Centenary Trophy, c’est qu’il y a de plus en plus de yachts qui deviennent centenaires, et donc nous ne serons jamais à court de participants et de nouveaux concurrents. »

« Le Gstaad Yacht Club est très heureux d’organiser ce fantastique événement, le spectacle est incroyable avec tous ces bateaux amarrés dans le vieux port de Saint-Tropez, c’est un privilège de pouvoir accueillir le Centenary Trophy  dans ce cadre très extraordinaire. Nous sommes reconnaissants aux propriétaires et aux équipages qui sont fidèles à notre événement et qui reviennent tous les ans, ainsi qu’aux nouveaux participants. Je leur souhaite à tous une belle course demain. » » confie Alejandro Dahlhaus, Rear Commodore du club Suisse.

Le plus jeune centenaire prenant part au Centenary Trophy est également le plus petit yacht de la régates, le petit sloop Marconi DAINTY (1922), et le plus ancien est le côtre pilote MADCAP (1874) qui participera à son premier Centenary Trophy.

« Nous sommes très honorés de participer au Centenary Trophy, et nous ferons tout notre possible pour le remporter ». a déclaré le skipper de Dainty, Peter Nicholson.

« MADCAP, c’est un côtre Bristol de 1874. Les cotres pilotes avaient pour unique fonction d’aller déposer un pilote à bord de bateaux qui rentraient des Indes, des Iles…Sur le Centenary Trophy, notre objectif premier, c’est de prendre du plaisir. Pour tous les marins à bord c’est un rêve qui se réalise et si on peut faire un classement honorable, on le fera. On va tout mettre en œuvre pour bien se placer. » Christian Hurreau, président de l’association MADCAP 1874.

Le saviez-vous ?

Le Gstaad Yacht Club a été fondé en 1998 par un groupe de marin passionné avec pour mission de « créer un yacht club unique et global loin de l’eau et non pas un autre yacht club local près de la mer ».

Basé dans les Alpes suisse, le Gstaad Yacht Club compte 400 membres de plus de 30 pays différents. Les membres et leurs invités aiment s’y retrouver.

Le GYC soutient des projets de voile de tous niveaux des juniors à des marins professionnels. Le club est devenu une force solide sur la scène de la voile suisse et international, surtout en voile olympique et yachts classiques.

La Société Nautique de Saint-Tropez

Avec plus de 600 membres et organisant une quinzaine d’événements dont les Voiles de Saint-Tropez, la Société Nautique de Saint-Tropez est l’un des plus anciens clubs de France, ses origines remontant à 1862. Depuis 2015, la fusion des clubs de voile de Saint-Tropez a permis d’élargir les horizons. Situé dans deux endroits magnifiques, le club comprend plusieurs centres d’activités nautiques : La compétition de voile, l’école de voile et le Pôle Moteur…

gyccentenarytrophy.com

www.gstaadyachtclub.com

 Suivez moi sur Instagram @obsessionluxe

Votre adresse email ne sera pas publié

Laisser un commentaire

15 − onze =

Gstaad Yacht Club Centenary Trophy

Gstaad Yacht Club Centenary Trophy La promesse d’une belle course était au programme du jeudi 29 septembre, pour la 11ème édition du Gstaad Yacht Club Centenary Trophy, le rendez-vous incontournable des yachts centenaires lors des Voiles de Saint–Tropez. Le premier départ a été donné dès 12h30, le premier concurrent à s’être élancé était Lulu (1897). A lire […]

Gstaad Yacht Club Centenary Trophy
Christel Engström
À la UneArts & Culture
Christel Engström

Gstaad Yacht Club Centenary Trophy

La promesse d’une belle course était au programme du jeudi 29 septembre, pour la 11ème édition du Gstaad Yacht Club Centenary Trophy, le rendez-vous incontournable des yachts centenaires lors des Voiles de SaintTropez.

Le premier départ a été donné dès 12h30, le premier concurrent à s’être élancé était Lulu (1897).

A lire aussi :

.

Gstaad Yacht Club
Copyright : JUERGKAUFMANN.COM / GYC

.

En effet, c’est en 2011 que le Yacht Club de Gstaad a lancé l’idée de réunir en Méditerranée les plus beaux bateaux centenaires. Au fil des ans, les plus belles unités du siècles derniers et les plus performantes sont venues prendre part à la régate. La course se dispute sous le format de la « pursuit race » (les bateaux franchissent la ligne de départ en fonction de leur rating, le premier à franchir la ligne d’arrivée est le vainqueur), ce format permet aux concurrents de régater sur un pied d’égalité.

Pas moins de 20 bateaux sont attendus demain sur la ligne de départ. Le Mistral soufflant sur le golfe de SaintTropez, les organisateurs des Voiles de SaintTropez ont été contraint d’annuler les courses des deux premiers jours. Le Centenary Trophy sera donc la première régate pour les voiliers classiques présents dans le cité du Bailli de Suffren.

Le triple vainqueur et tenant du titre du GYC Centenary Trophy, Olympian (1913) sera présent sur la ligne de départ tout comme les vainqueurs 2015 et 2016 : Oriole et le NYYC 50’ class Spartan (1912), sans oublier les fidèles de l’épreuve, Marga (1910), Nin (1913), Lulu (1897).

« Je pense que Lulu a participé à toutes les éditions, on vient chaque année à SaintTropez et je ne pense pas que l’on ait raté une participation au Centenary Trophy. C’est très agréable de participer à une régate où il n’y a que des centenaires. Et le système de départ avec le handicap, c’est très très bien, surtout pour nous car nous avons le plus petit rating des bateau c’est-à-dire que nous partons les premiers, on voit bien où nous sommes placés dans la course et surtout voir tous ces bateaux qui défilent autour de nous, c’est un vrai plaisir ! » 

Bernard Manuel, propriétaire de Lulu.

.

Gstaad Yacht Club
Copyright : JUERGKAUFMANN.COM / GYC

.

A bord de sloop aurique Scud (Herreshoff 1903), l’équipage est composé des meilleurs marins mondiaux dont le Brésilien Torben Grael qui sera à la tactique. « Nous avons participé deux fois avec Linnet (NYYC 30 appartenant également à l’Italien Patrizio Bertelli) et deux fois avec Scud. Nous sommes très heureux d’y participer une nouvelle fois avec le même équipage. Ce qui est génial avec le Centenary Trophy, c’est qu’il y a de plus en plus de yachts qui deviennent centenaires, et donc nous ne serons jamais à court de participants et de nouveaux concurrents. »

« Le Gstaad Yacht Club est très heureux d’organiser ce fantastique événement, le spectacle est incroyable avec tous ces bateaux amarrés dans le vieux port de Saint-Tropez, c’est un privilège de pouvoir accueillir le Centenary Trophy  dans ce cadre très extraordinaire. Nous sommes reconnaissants aux propriétaires et aux équipages qui sont fidèles à notre événement et qui reviennent tous les ans, ainsi qu’aux nouveaux participants. Je leur souhaite à tous une belle course demain. » » confie Alejandro Dahlhaus, Rear Commodore du club Suisse.

Le plus jeune centenaire prenant part au Centenary Trophy est également le plus petit yacht de la régates, le petit sloop Marconi DAINTY (1922), et le plus ancien est le côtre pilote MADCAP (1874) qui participera à son premier Centenary Trophy.

« Nous sommes très honorés de participer au Centenary Trophy, et nous ferons tout notre possible pour le remporter ». a déclaré le skipper de Dainty, Peter Nicholson.

« MADCAP, c’est un côtre Bristol de 1874. Les cotres pilotes avaient pour unique fonction d’aller déposer un pilote à bord de bateaux qui rentraient des Indes, des Iles…Sur le Centenary Trophy, notre objectif premier, c’est de prendre du plaisir. Pour tous les marins à bord c’est un rêve qui se réalise et si on peut faire un classement honorable, on le fera. On va tout mettre en œuvre pour bien se placer. » Christian Hurreau, président de l’association MADCAP 1874.

Le saviez-vous ?

Le Gstaad Yacht Club a été fondé en 1998 par un groupe de marin passionné avec pour mission de « créer un yacht club unique et global loin de l’eau et non pas un autre yacht club local près de la mer ».

Basé dans les Alpes suisse, le Gstaad Yacht Club compte 400 membres de plus de 30 pays différents. Les membres et leurs invités aiment s’y retrouver.

Le GYC soutient des projets de voile de tous niveaux des juniors à des marins professionnels. Le club est devenu une force solide sur la scène de la voile suisse et international, surtout en voile olympique et yachts classiques.

La Société Nautique de Saint-Tropez

Avec plus de 600 membres et organisant une quinzaine d’événements dont les Voiles de Saint-Tropez, la Société Nautique de Saint-Tropez est l’un des plus anciens clubs de France, ses origines remontant à 1862. Depuis 2015, la fusion des clubs de voile de Saint-Tropez a permis d’élargir les horizons. Situé dans deux endroits magnifiques, le club comprend plusieurs centres d’activités nautiques : La compétition de voile, l’école de voile et le Pôle Moteur…

gyccentenarytrophy.com

www.gstaadyachtclub.com

 Suivez moi sur Instagram @obsessionluxe

Translate »