We use cookies to improve our site and your experience.

YSL BEAUTÉ LANCE « REWILD OUR EARTH »

YSL BEAUTÉ LANCE «REWILD OUR EARTH», UN NOUVEAU PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DURABLE, EN COLLABORATION AVEC L’ONG INTERNATIONALE

Ce programme international, résolument ambitieux, sonne une nouvelle ère pour la marque de cosmétiques de luxe, qui a également repensé sa stratégie globale de développement durable

À quelques jours du Jour de la Terre, YSL Beauté annonce aujourd’hui le lancement de REWILD OUR EARTH (Restaurer notre terre), son plan d’action mondial en partenariat avec l’ONG internationale Re:wild, qui témoigne de son engagement général à agir pour apporter une contribution positive à la planète comme à l’Homme.

A lire aussi :Abuse is not love

.

 

REWILD

Photo : Actions de restauration d’écosystèmes au Maroc, où la marque s’emploie à inverser les effets de la désertification sur une surface de 1 000 hectares, tout en favorisant l’autonomie financière des communautés locales.

Le programme Rewild Our Earth s’est donné pour mission de protéger et de restaurer 100 000 hectares de terres d’ici 2030

Soit près de dix fois la taille de Paris — et de préserver la biodiversité des zones menacées par le réchauffement climatique, dont proviennent les ingrédients des produits YSL Beauté.

Le projet, qui s’inscrit dans la continuité de l’action que la marque mène depuis des années au Maroc, à travers ses Jardins collectifs de l’Ourika, est au cœur de la stratégie de développement durable de YSL Beauté, baptisée « Change the Rules, Change the Future ».

Cette vision revue et corrigée à la lueur des défis de notre époque s’articule autour de 3 axes majeurs :

  1. la réduction de l’impact environnemental ;
  2. la protection et restauration d’écosystèmes ;
  3. la prévention des violences au sein du couple. Pour affirmer plus encore sa volonté de transparence, YSL Beauté a également publié son premier rapport de durabilité, dans lequel elle détaille les actions de développement durable qui ont été mises en place dans tous les pans de son activité.

.

REWILD

Photo : Haïti, où la marque s’investit pour reconstituer la couverture forestière, qui n’occupe plus que 1 % de la surface du territoire, contre 60 % en 1920.

.

Rewild Our Earth, un projet au long cours destiné à protéger et restaurer les milieux naturels

La préservation de la Terre est profondément ancrée dans la philosophie de la marque YSL Beauté, qui à travers son engagement perpétue l’héritage de son illustre fondateur, amoureux de la nature qui puisa tout au long de sa carrière son inspiration dans les trésors botaniques du Maroc.

En 2013, la marque lançait un projet singulièrement novateur, avec les Jardins collectifs de l’Ourika, au Maroc. Depuis, elle s’attèle à restaurer les régions menacées par le dérèglement climatique, mais aussi à favoriser l’émancipation des communautés locales. En 2021, la marque affirme son engagement en participant à la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes. Aujourd’hui, avec le lancement de « Rewild Our Earth », YSL Beauté va travailler en partenariat avec Re:wild, ONG au rayonnement international qui intervient dans plus de 188 aires de conservation et 89 pays, pour protéger et restaurer la biodiversité et donner un coup de fouet à la réhabilitation écologique aux quatre coins de la planète. En 2022, ce plan d’action se concentrera sur le lancement d’initiatives de « restauration des écosystèmes » dans des zones prioritaires pour la biodiversité, dont proviennent les ingrédients qui entrent dans la formulation de ses produits. La restauration des écosystèmes est une démarche novatrice de conservation qui s’appuie sur une série de mesures qui visent à la fois à
relancer un processus naturel, à réparer les écosystèmes altérés, et à restaurer les paysages détériorés ; en d’autres termes, à mettre la nature dans les meilleures conditions pour qu’elle reprenne ses droits.

« Chez YSL Beauté, nous sommes convaincus de la nécessité de donner dès lors que l’on prend, de restaurer dès lors que l’on consomme et, par-dessus tout, de donner au monde qui nous entoure les moyens de s’épanouir, explique Stephan Bezy, Directeur Général International de YSL Beauté. Notre planète montre aujourd’hui tous les signes du déclin. À l’heure où plus d’un million d’espèces sont sur le point de s’éteindre et 75 % du milieu terrestre est altéré, ce projet au long cours a été pensé pour avoir des effets concrets sur la nature et la biodiversité. Pour traduire cette philosophie en
actes, nous avons pris le pari de nous engager dans une “révolution de restauration des écosystèmes”. Notre ambition, en somme, est d’aider la nature à reprendre ses droits d’ici 2030 ».

« Où que nous soyons dans le monde, nous devons prendre conscience que nos moyens de subsistance et la santé même de notre planète dépendent de l’état de notre nature : notre destin à tous est intimement lié au sien, ajoute Penny Langhammer, Vice-Présidente de Re:wild. Pour lutter contre le dérèglement climatique, nul besoin de
réinventer la planète ; il suffit de réunir les conditions pour remettre sur pied nos écosystèmes. Cette collaboration de long terme avec YSL Beauté va donner un coup de fouet à nos actions de conservation et de restauration des régions
les plus irremplaçables du globe. »

En 2022, le programme « Rewild Our Earth » se concentrera sur 4 zones prioritaires :

1. La vallée de l’Ourika, au Maroc, est une région où la marque cultive une large variété d’ingrédients (comme la grenade, la guimauve, l’iris, le jasmin, la noix ou le safran) et le berceau de la stratégie de développement durable de YSL Beauté.

C’est en 2013 que YSL Beauté s’est lancé dans l’aventure des Jardins collectifs de l’Ourika, un programme socialement responsable à visée écologique qui reflète l’engagement de la marque dans la voie du développement durable. Aujourd’hui, ce site à nul autre pareil abrite plus de 200 espèces botaniques, et la marque continue de favoriser l’autonomie financière des femmes à travers une coopérative qui crée des opportunités d’emploi et améliore leurs conditions de vie. L’action de YSL Beauté au Maroc ne se cantonne pas aux Jardins, puisque la marque s’investit aussi dans la vallée de l’Ourika depuis 2017, où elle plante des arbres et réhabilite des terres arides. À ce jour, elle a déjà planté plus de 125 000 arbres dans une région en proie à de nombreux risques écologiques, à commencer par l’augmentation des températures, la déforestation, et la survenue fréquente de catastrophes naturelles. En 2021, YSL Beauté a réaffirmé son engagement dans ce projet et sur les terres voisines, en droite ligne des ambitions de la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes.

2. Haïti, dont provient le vétiver que l’on retrouve dans les eaux de toilette L’Homme & La Nuit de L’Homme de YSL Beauté, mais aussi dans des parfums emblématiques comme Opium.

Haïti vit une crise écologique aggravée par les inondations et les glissements de terrain : alors que 60 % de son territoire était tapissé de forêt dans les années 1920, celle-ci s’est réduite à peau de chagrin en l’espace d’un siècle, au point de n’occuper plus que 1 % des terres aujourd’hui. Le peu de bois restants abrite une biodiversité exceptionnelle, dont très peu de régions du globe peuvent se prévaloir. Hélas, faute d’arbres aptes à stabiliser les terrains en pente, les populations installées en contrebas de la forêt sont menacées par les
inondations et les glissements de terrain, ce qui crée un cercle vicieux de pauvreté et de déforestation encore aggravées par le réchauffement climatique. La priorité de la marque est de participer au sauvetage et à la conversation des forêts restantes du Bois Pangnol et des habitats et espèces essentielles qui y vivent.

3. Madagascar, dont proviennent la vanille et le géranium qui entrent dans la composition de Black Opium, Libre, Le Vestiaire des Parfums, et Y.

À Madagascar, qui est la plus grande île océanique au monde et une zone d’importance critique en matière de durabilité, la déforestation endémique a fragilisé l’important lien forestier qui subsistait entre Analamanga et Alaotra Mangoro, deux régions abritant des zones de biodiversité clés. La zone protégée d’Anjozorobe Angavo est un corridor de forêt primaire où cohabitent 558 espèces de plantes, 9 espèces de lémuriens, 34 espèces d’amphibiens, 36 espèces de reptiles et 75 espèces d’oiseaux. YSL Beauté accompagne la restauration de ce
corridor forestier en travaillant en lien étroit avec les pouvoirs publics et les communautés locales, notamment dans le cadre d’un programme de surveillance du site qui vise à garantir la santé de l’écosystème. Le programme s’est donné pour mission de restaurer 400 000 arbres d’ici 2023.

4. L’Indonésie, dont est issu le patchouli présent dans divers parfums de YSL Beauté comme Mon Paris, Black Opium et Le Vestiaire de Parfums.

Qualifiés de « Galapagos d’eau douce », les anciens lacs et zones voisines de l’île indonésienne de Sulawesi abritent une flore et une faune dont la diversité est quasi-inégalée à l’échelle planétaire. Depuis quelques années, la menace qui pèse sur cet écosystème a pris des proportions alarmantes en raison de la surexploitation de la région. Ces lacs sont bordés de forêts en grande partie inexplorées qui servent de bassin versant à des populations animales pleines de vie, en leur fournissant de l’eau propre et en participant à la régulation du climat local. Ainsi, pour sauver les lacs, il faut d’abord sauver leurs forêts. Pour protéger cette région du monde, YSL Beauté entend réduire l’impact des espèces invasives sur les populations endémiques des lacs (en restaurant plus de 16 000 hectares sur le lac Matano), mais aussi collaborer avec les communautés installées en bordure de forêt pour gérer, protéger et restaurer 30 000 hectares de forêts.

« À travers ce nouveau programme très ambitieux, YSL Beauté entend promouvoir les actions visant à endiguer le changement d’utilisation des sols, une des neuf “limites planétaires” dont le franchissement pourrait compromettre gravement la capacité de notre planète à rester vivable pour l’Homme à terme, ajoute Caroline Nègre, Directrice scientifique & Développement durable d’Yves Saint-LaurentBeauté. Notre ambition est de participer aux projets d conservation et de restauration de quelques-unes de ces régions éminemment importantes afin de restaurer notre Terre. »

5 « Change the Rules, Change the Future », une ambitieuse stratégie de durabilité qui privilégie l’Homme et la planète YSL Beauté s’investit pour être le moteur d’un changement positif à travers le monde, en mettant l’accent à la fois sur l’Homme et la planète.

La marque, qui a récemment publié son premier rapport de durabilité, a également repensé sa
stratégie de développement durable. Baptisée « Change the Rules, Change the Future », ce nouveau plan d’action est axé autour de trois piliers : « Réduire notre impact », « Rewild Our Earth » et « Abuse is Not Love ».

● Réduire notre impact est un programme qui vise à accélérer la transition vers une économie circulaire et moins carbonée et qui définit des cibles correspondant aux données scientifiques les plus récentes. De l’approvisionnement des ingrédients à la formulation des produits en passant par le conditionnement, la fabrication, le transport, la vente en boutique et l’utilisation en fin de cycle, YSL s’engage à réduire drastiquement son empreinte environnementale. En privilégiant les ingrédients biosourcés (70 % d’ici 2023) ; en investissant dans des matériaux recyclables et rechargeables et dans un packaging allégé (100 % écoconçu et recyclable, et totalement dénué de plastique vierge d’ici 2030) ; en assurant la neutralité carbone totale de l’ensemble de ses sites de production français dès 2022 ; en formant 100 % de nos équipes beauté aux enjeux de durabilité, d’impactsocial et de transparence vis-à-vis des consommateurs; et en veillant à ce que les points de vente soient 100 % écoconçus, le programme « Réduire notre impact » vise tous les pans de l’ activité de la
marque, et devrait faciliter l’atteinte de ses objectifs environnementaux.

● Abuse Is Not Love est un programme international de lutte contre les violences au sein du couple, au travers d’actions de prévention en partenariat avec des associations spécialisées. Il s’est fixé pour objectif de mettre en lumière les comportements toxiques et de proposer un soutien à une série de partenaires de terrain.

Aujourd’hui présent dans 20 pays, le programme a déjà permis de former plus de 130 000 à la détection des signes précurseurs de situations à risque. À travers ses actions de formation interne, le soutien qu’il prodigue à ses partenaires et à diverses ONG, et des campagnes de sensibilisation étayées de données scientifiques, le programme aspire à sensibiliser 2 millions de personnes à l’horizon 2030.

Pour YSL Beauté, cette stratégie marque l’entrée dans une nouvelle ère de durabilité qui va dessiner le nouveau visage de la cosmétique. À l’avenir, la marque compte continuer de capitaliser sur l’innovation pour élargir son champ des possibles, qu’il s’agisse des techniques de fabrication de ses produits ou de l’impact qu’elle peut avoir sur notre monde.

À PROPOS D’YVES SAINT LAURENT BEAUTÉ

La beauté Yves Saint Laurent donne corps et âme à un style. Affranchie par excellence, elle s’impose comme une collection d’icônes dont chaque création est mue par l’audace, la jeunesse et l’avant-garde. Dans le sillage de Monsieur Saint Laurent qui a mis en scène l’esprit du temps pendant près de 40 ans, YSL Beauté poursuit son histoire d’amour sans modération avec les femmes pour créer, façonner, construire la modernité. No compromise. Your own rules. Now.
www.yslbeauty.com

À PROPOS DE RE:WILD

Re:wild protège et restaure la diversité de la vie sur Terre en partant d’un postulat aussi singulier qu’évident : la restauration des écosystèmes est la solution la plus efficace face à la conjonction des crises que traversent le climat, la biodiversité et la santé de l’Homme. Créée par un groupe de spécialistes de la conversation et par l’acteur Leonard DiCaprio, Re:wild est un catalyseur qui fédère les peuples autochtones, les communautés, les leaders d’opinion, les ONG, les gouvernements, les entreprises et le grand public autour de la nécessité de protéger et de restaurer notre monde à grande échelle et à vive allure. Pour en savoir plus, rendez-vous sur rewild.org

Source : YSL Beauty

 Suivez moi sur Instagram @obsessionluxe


YSL BEAUTÉ LANCE « REWILD OUR EARTH »
Your email address will not be published

Laisser un commentaire

un × trois =

YSL BEAUTÉ LANCE « REWILD OUR EARTH »

YSL BEAUTÉ LANCE « REWILD OUR EARTH », UN NOUVEAU PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DURABLE, EN COLLABORATION AVEC L’ONG INTERNATIONALE Ce programme international, résolument ambitieux, sonne une nouvelle ère pour la marque de cosmétiques de luxe, qui a également repensé sa stratégie globale de développement durable À quelques jours du Jour de la Terre, YSL Beauté annonce aujourd’hui […]

YSL BEAUTÉ LANCE « REWILD OUR EARTH »
Christel Engström
Beauté & Bien-Être
Christel Engström
,,,,,,,,,,,,,,,,

YSL BEAUTÉ LANCE «REWILD OUR EARTH», UN NOUVEAU PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DURABLE, EN COLLABORATION AVEC L’ONG INTERNATIONALE

Ce programme international, résolument ambitieux, sonne une nouvelle ère pour la marque de cosmétiques de luxe, qui a également repensé sa stratégie globale de développement durable

À quelques jours du Jour de la Terre, YSL Beauté annonce aujourd’hui le lancement de REWILD OUR EARTH (Restaurer notre terre), son plan d’action mondial en partenariat avec l’ONG internationale Re:wild, qui témoigne de son engagement général à agir pour apporter une contribution positive à la planète comme à l’Homme.

A lire aussi :Abuse is not love

.

 

REWILD

Photo : Actions de restauration d’écosystèmes au Maroc, où la marque s’emploie à inverser les effets de la désertification sur une surface de 1 000 hectares, tout en favorisant l’autonomie financière des communautés locales.

Le programme Rewild Our Earth s’est donné pour mission de protéger et de restaurer 100 000 hectares de terres d’ici 2030

Soit près de dix fois la taille de Paris — et de préserver la biodiversité des zones menacées par le réchauffement climatique, dont proviennent les ingrédients des produits YSL Beauté.

Le projet, qui s’inscrit dans la continuité de l’action que la marque mène depuis des années au Maroc, à travers ses Jardins collectifs de l’Ourika, est au cœur de la stratégie de développement durable de YSL Beauté, baptisée « Change the Rules, Change the Future ».

Cette vision revue et corrigée à la lueur des défis de notre époque s’articule autour de 3 axes majeurs :

  1. la réduction de l’impact environnemental ;
  2. la protection et restauration d’écosystèmes ;
  3. la prévention des violences au sein du couple. Pour affirmer plus encore sa volonté de transparence, YSL Beauté a également publié son premier rapport de durabilité, dans lequel elle détaille les actions de développement durable qui ont été mises en place dans tous les pans de son activité.

.

REWILD

Photo : Haïti, où la marque s’investit pour reconstituer la couverture forestière, qui n’occupe plus que 1 % de la surface du territoire, contre 60 % en 1920.

.

Rewild Our Earth, un projet au long cours destiné à protéger et restaurer les milieux naturels

La préservation de la Terre est profondément ancrée dans la philosophie de la marque YSL Beauté, qui à travers son engagement perpétue l’héritage de son illustre fondateur, amoureux de la nature qui puisa tout au long de sa carrière son inspiration dans les trésors botaniques du Maroc.

En 2013, la marque lançait un projet singulièrement novateur, avec les Jardins collectifs de l’Ourika, au Maroc. Depuis, elle s’attèle à restaurer les régions menacées par le dérèglement climatique, mais aussi à favoriser l’émancipation des communautés locales. En 2021, la marque affirme son engagement en participant à la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes. Aujourd’hui, avec le lancement de « Rewild Our Earth », YSL Beauté va travailler en partenariat avec Re:wild, ONG au rayonnement international qui intervient dans plus de 188 aires de conservation et 89 pays, pour protéger et restaurer la biodiversité et donner un coup de fouet à la réhabilitation écologique aux quatre coins de la planète. En 2022, ce plan d’action se concentrera sur le lancement d’initiatives de « restauration des écosystèmes » dans des zones prioritaires pour la biodiversité, dont proviennent les ingrédients qui entrent dans la formulation de ses produits. La restauration des écosystèmes est une démarche novatrice de conservation qui s’appuie sur une série de mesures qui visent à la fois à
relancer un processus naturel, à réparer les écosystèmes altérés, et à restaurer les paysages détériorés ; en d’autres termes, à mettre la nature dans les meilleures conditions pour qu’elle reprenne ses droits.

« Chez YSL Beauté, nous sommes convaincus de la nécessité de donner dès lors que l’on prend, de restaurer dès lors que l’on consomme et, par-dessus tout, de donner au monde qui nous entoure les moyens de s’épanouir, explique Stephan Bezy, Directeur Général International de YSL Beauté. Notre planète montre aujourd’hui tous les signes du déclin. À l’heure où plus d’un million d’espèces sont sur le point de s’éteindre et 75 % du milieu terrestre est altéré, ce projet au long cours a été pensé pour avoir des effets concrets sur la nature et la biodiversité. Pour traduire cette philosophie en
actes, nous avons pris le pari de nous engager dans une “révolution de restauration des écosystèmes”. Notre ambition, en somme, est d’aider la nature à reprendre ses droits d’ici 2030 ».

« Où que nous soyons dans le monde, nous devons prendre conscience que nos moyens de subsistance et la santé même de notre planète dépendent de l’état de notre nature : notre destin à tous est intimement lié au sien, ajoute Penny Langhammer, Vice-Présidente de Re:wild. Pour lutter contre le dérèglement climatique, nul besoin de
réinventer la planète ; il suffit de réunir les conditions pour remettre sur pied nos écosystèmes. Cette collaboration de long terme avec YSL Beauté va donner un coup de fouet à nos actions de conservation et de restauration des régions
les plus irremplaçables du globe. »

En 2022, le programme « Rewild Our Earth » se concentrera sur 4 zones prioritaires :

1. La vallée de l’Ourika, au Maroc, est une région où la marque cultive une large variété d’ingrédients (comme la grenade, la guimauve, l’iris, le jasmin, la noix ou le safran) et le berceau de la stratégie de développement durable de YSL Beauté.

C’est en 2013 que YSL Beauté s’est lancé dans l’aventure des Jardins collectifs de l’Ourika, un programme socialement responsable à visée écologique qui reflète l’engagement de la marque dans la voie du développement durable. Aujourd’hui, ce site à nul autre pareil abrite plus de 200 espèces botaniques, et la marque continue de favoriser l’autonomie financière des femmes à travers une coopérative qui crée des opportunités d’emploi et améliore leurs conditions de vie. L’action de YSL Beauté au Maroc ne se cantonne pas aux Jardins, puisque la marque s’investit aussi dans la vallée de l’Ourika depuis 2017, où elle plante des arbres et réhabilite des terres arides. À ce jour, elle a déjà planté plus de 125 000 arbres dans une région en proie à de nombreux risques écologiques, à commencer par l’augmentation des températures, la déforestation, et la survenue fréquente de catastrophes naturelles. En 2021, YSL Beauté a réaffirmé son engagement dans ce projet et sur les terres voisines, en droite ligne des ambitions de la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes.

2. Haïti, dont provient le vétiver que l’on retrouve dans les eaux de toilette L’Homme & La Nuit de L’Homme de YSL Beauté, mais aussi dans des parfums emblématiques comme Opium.

Haïti vit une crise écologique aggravée par les inondations et les glissements de terrain : alors que 60 % de son territoire était tapissé de forêt dans les années 1920, celle-ci s’est réduite à peau de chagrin en l’espace d’un siècle, au point de n’occuper plus que 1 % des terres aujourd’hui. Le peu de bois restants abrite une biodiversité exceptionnelle, dont très peu de régions du globe peuvent se prévaloir. Hélas, faute d’arbres aptes à stabiliser les terrains en pente, les populations installées en contrebas de la forêt sont menacées par les
inondations et les glissements de terrain, ce qui crée un cercle vicieux de pauvreté et de déforestation encore aggravées par le réchauffement climatique. La priorité de la marque est de participer au sauvetage et à la conversation des forêts restantes du Bois Pangnol et des habitats et espèces essentielles qui y vivent.

3. Madagascar, dont proviennent la vanille et le géranium qui entrent dans la composition de Black Opium, Libre, Le Vestiaire des Parfums, et Y.

À Madagascar, qui est la plus grande île océanique au monde et une zone d’importance critique en matière de durabilité, la déforestation endémique a fragilisé l’important lien forestier qui subsistait entre Analamanga et Alaotra Mangoro, deux régions abritant des zones de biodiversité clés. La zone protégée d’Anjozorobe Angavo est un corridor de forêt primaire où cohabitent 558 espèces de plantes, 9 espèces de lémuriens, 34 espèces d’amphibiens, 36 espèces de reptiles et 75 espèces d’oiseaux. YSL Beauté accompagne la restauration de ce
corridor forestier en travaillant en lien étroit avec les pouvoirs publics et les communautés locales, notamment dans le cadre d’un programme de surveillance du site qui vise à garantir la santé de l’écosystème. Le programme s’est donné pour mission de restaurer 400 000 arbres d’ici 2023.

4. L’Indonésie, dont est issu le patchouli présent dans divers parfums de YSL Beauté comme Mon Paris, Black Opium et Le Vestiaire de Parfums.

Qualifiés de « Galapagos d’eau douce », les anciens lacs et zones voisines de l’île indonésienne de Sulawesi abritent une flore et une faune dont la diversité est quasi-inégalée à l’échelle planétaire. Depuis quelques années, la menace qui pèse sur cet écosystème a pris des proportions alarmantes en raison de la surexploitation de la région. Ces lacs sont bordés de forêts en grande partie inexplorées qui servent de bassin versant à des populations animales pleines de vie, en leur fournissant de l’eau propre et en participant à la régulation du climat local. Ainsi, pour sauver les lacs, il faut d’abord sauver leurs forêts. Pour protéger cette région du monde, YSL Beauté entend réduire l’impact des espèces invasives sur les populations endémiques des lacs (en restaurant plus de 16 000 hectares sur le lac Matano), mais aussi collaborer avec les communautés installées en bordure de forêt pour gérer, protéger et restaurer 30 000 hectares de forêts.

« À travers ce nouveau programme très ambitieux, YSL Beauté entend promouvoir les actions visant à endiguer le changement d’utilisation des sols, une des neuf “limites planétaires” dont le franchissement pourrait compromettre gravement la capacité de notre planète à rester vivable pour l’Homme à terme, ajoute Caroline Nègre, Directrice scientifique & Développement durable d’Yves Saint-LaurentBeauté. Notre ambition est de participer aux projets d conservation et de restauration de quelques-unes de ces régions éminemment importantes afin de restaurer notre Terre. »

5 « Change the Rules, Change the Future », une ambitieuse stratégie de durabilité qui privilégie l’Homme et la planète YSL Beauté s’investit pour être le moteur d’un changement positif à travers le monde, en mettant l’accent à la fois sur l’Homme et la planète.

La marque, qui a récemment publié son premier rapport de durabilité, a également repensé sa
stratégie de développement durable. Baptisée « Change the Rules, Change the Future », ce nouveau plan d’action est axé autour de trois piliers : « Réduire notre impact », « Rewild Our Earth » et « Abuse is Not Love ».

● Réduire notre impact est un programme qui vise à accélérer la transition vers une économie circulaire et moins carbonée et qui définit des cibles correspondant aux données scientifiques les plus récentes. De l’approvisionnement des ingrédients à la formulation des produits en passant par le conditionnement, la fabrication, le transport, la vente en boutique et l’utilisation en fin de cycle, YSL s’engage à réduire drastiquement son empreinte environnementale. En privilégiant les ingrédients biosourcés (70 % d’ici 2023) ; en investissant dans des matériaux recyclables et rechargeables et dans un packaging allégé (100 % écoconçu et recyclable, et totalement dénué de plastique vierge d’ici 2030) ; en assurant la neutralité carbone totale de l’ensemble de ses sites de production français dès 2022 ; en formant 100 % de nos équipes beauté aux enjeux de durabilité, d’impactsocial et de transparence vis-à-vis des consommateurs; et en veillant à ce que les points de vente soient 100 % écoconçus, le programme « Réduire notre impact » vise tous les pans de l’ activité de la
marque, et devrait faciliter l’atteinte de ses objectifs environnementaux.

● Abuse Is Not Love est un programme international de lutte contre les violences au sein du couple, au travers d’actions de prévention en partenariat avec des associations spécialisées. Il s’est fixé pour objectif de mettre en lumière les comportements toxiques et de proposer un soutien à une série de partenaires de terrain.

Aujourd’hui présent dans 20 pays, le programme a déjà permis de former plus de 130 000 à la détection des signes précurseurs de situations à risque. À travers ses actions de formation interne, le soutien qu’il prodigue à ses partenaires et à diverses ONG, et des campagnes de sensibilisation étayées de données scientifiques, le programme aspire à sensibiliser 2 millions de personnes à l’horizon 2030.

Pour YSL Beauté, cette stratégie marque l’entrée dans une nouvelle ère de durabilité qui va dessiner le nouveau visage de la cosmétique. À l’avenir, la marque compte continuer de capitaliser sur l’innovation pour élargir son champ des possibles, qu’il s’agisse des techniques de fabrication de ses produits ou de l’impact qu’elle peut avoir sur notre monde.

À PROPOS D’YVES SAINT LAURENT BEAUTÉ

La beauté Yves Saint Laurent donne corps et âme à un style. Affranchie par excellence, elle s’impose comme une collection d’icônes dont chaque création est mue par l’audace, la jeunesse et l’avant-garde. Dans le sillage de Monsieur Saint Laurent qui a mis en scène l’esprit du temps pendant près de 40 ans, YSL Beauté poursuit son histoire d’amour sans modération avec les femmes pour créer, façonner, construire la modernité. No compromise. Your own rules. Now.
www.yslbeauty.com

À PROPOS DE RE:WILD

Re:wild protège et restaure la diversité de la vie sur Terre en partant d’un postulat aussi singulier qu’évident : la restauration des écosystèmes est la solution la plus efficace face à la conjonction des crises que traversent le climat, la biodiversité et la santé de l’Homme. Créée par un groupe de spécialistes de la conversation et par l’acteur Leonard DiCaprio, Re:wild est un catalyseur qui fédère les peuples autochtones, les communautés, les leaders d’opinion, les ONG, les gouvernements, les entreprises et le grand public autour de la nécessité de protéger et de restaurer notre monde à grande échelle et à vive allure. Pour en savoir plus, rendez-vous sur rewild.org

Source : YSL Beauty

 Suivez moi sur Instagram @obsessionluxe

Translate »
Kardashian Jenner Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs