CHERRY BLOSSOM

CHERRY BLOSSOM ; CÉLÉBRER LA RENAISSANCE DU PRINTEMPS

Ainsi, c’est avec cette pièce d’Exception (édition limitée à 2466 pièces) que ce Millésime 2021 va rendre hommage au printemps

En effet, chaque année, au printemps, le pays du Soleil Levant tout entier s’adonne à la contemplation des fleurs de cerisiers qui éclosent. Aussi, à l’occasion de la floraison 2021, Guerlain rend hommage à cet émouvant rituel du Japon par une édition d’exception, limitée et numérotée, du parfum CHERRY BLOSSOM.

A lire aussi : Bee Respect

.

CHERRY BLOSSOM

.

Et le printemps renaît, porté par une fragrance poétique et délicate à la fraîcheur de pétale…

LE CERISIER EN FLEUR,
SOLEIL ÉCLATANT.
SES PÉTALES, COMME DES LÈVRES DE FEMME.

Bashô Matsuo (1644-1694)

CHERRY BLOSSOM

Une ode à la fugace
beauté des fleurs

De janvier jusqu’à la fin avril, les Japonais suivent avec ferveur l’éclosion des sakura aux pétales neigeux
teintés de rose sur les branches des cerisiers.
Mêlant tradition et technologie, bulletins météorologiques et applications dédiées permettent de suivre la progression de cette éclosion, de l’archipel d’Okinawa au sud jusqu’à l’île d’Hokkaido, au nord du pays.

Alors, sous les arbres, familles et amis se réunissent pour pique-niquer sur des bâches bleues, recueillent ces corolles
délicates qui tombent sans se flétrir, regardent des « radeaux de fleurs » glisser sur les ruisseaux ou s’envoler dans la brise comme des papillons…

Ce rituel du hanami (littéralement : « regarder les fleurs ») est d’autant plus poétique que s’y mêlent la joie et la mélancolie.
Car cette beauté est par essence fugace. Et sa contemplation exprime une sensibilité esthétique profondément ancrée dans
la culture japonaise, le mono no aware. Un terme pouvant se traduire par « la sensibilité de l’éphémère » ou, selon le poète français Jacques Roubaud, par « le sentiment des choses ».

Symbole touchant de l’impermanence de la vie, la beauté des sakura a d’ailleurs inspiré d’innombrables chansons et poèmes, dont ce haïku :

 » ÊTRE RIEN QU’EN VIE, À L’OMBRE DES CERISIERS, CELA EST MIRACLE. « 
Kobayashi Issa (1763 -1828)

Une fragrance fraîche comme
un pétale de cerisier

Cueillir cet instant de pure beauté pour le verser dans un précieux flacon.

Ainsi, prolonger le joli temps des sakura par-delà les saisons, avec un sillage aussi lumineux qu’un matin d’avril au Japon et aussi frais qu’un pétale de fleur de cerisier…

Ainsi, c’est en 1999 que Jean-Paul Guerlain crée Cherry Blossom. Poème olfactif inspiré par la tradition japonaise du hanami.
En effet, qui de mieux qu’un Maître Parfumeur, peut comprendre cette émotion suscitée par la fragile beauté des fleurs ? D’où cette délicate eau de toilette teintée de rose tendre, qui s’exprime en trois temps, gracieuse et limpide comme un haïku…

Aussi, signature olfactive de la Maison Guerlain, la bergamote fait jouer ses rayons de soleil sur un rafraîchissant accord de thé vert aux tonalités florales. Sereine évocation d’un autre rituel ancestral du Japon.

.

CHERRY BLOSSOM

.

Un flacon orné de délicats
sakura de papier

En effet, ce parfum de printemps, décliné au fil des ans sous des parures différentes, devient désormais un rendez-vous annuel d’exception. Rendez-vous qui célèbre autant que l’art de vivre du Japon que l’incomparable savoir-faire des créateurs français.

Ainsi, c’est un accord du parfum et de l’art qu’a toujours cultivé Guerlain au fil de collaborations avec la fine fleur des métiers d’art.

Aussi, pour parer l’iconique flacon aux Abeilles réalisé par Pochet du Courval, verrier historique de la Maison depuis 1853, Guerlain a fait appel à la lauréate du Prix Design Tour Eiffel 2019 ; la jeune designer parisienne Lucie Touré. En effet, elle livre ici une interprétation fraîche et spontanée de la beauté printanière des cerisiers en fleur.

Diplômée en broderie et en design textile et papier, Lucie Touré se forme six années durant au sein d’ateliers de broderie et d’impression textile parisiens. Collaborant ainsi avec les plus prestigieuses maisons de prêt-à-porter et de haute couture. Travaillant au sein des « Ateliers de Paris», association d’artistes et d’artisans, elle crée son atelier en 2018. En associant le papier aux techniques d’ennoblissement du textile et de la bijouterie, elle sublime ce matériau éphémère par la découpe, le tissage ou la broderie.

Le + : Fruit d’une collaboration artistique unique, le flacon du Millésime 2021 s’orne d’une lumineuse parure florale réalisée par la jeune créatrice parisienne Lucie Touré.

J’aime : Réinventé par l’art du Parfumeur, puisque la fleur du cerisier ne cède pas son essence, le sakura éclot alors en tendres facettes d’amande. Ainsi que de cerise. Aussi, de lilas poudré. De plus, un jasmin aérien exalte l’harmonie de ce bouquet printanier. En effet, il se lie à la note de thé vert auquel il s’accorde parfaitement. Enfin, un voile frémissant de muscs blancs évoque la légèreté des corolles de sakura ; qui ondulent sur les branches comme des nuages teintés d’un rose d’aurore.

www.guerlain.com