Tendance monochrome

Eden Park – Coup de Coeur pour la tendance monochrome !

Une silhouette citadine qui a de la grâce et de la simplicité.

La tendance monochrome loin d’être monotone !

A lire aussi : Poiray x Eden Park

tendance monochromecrédit photo : @vania__iam

Eden Park, la première marque française inspirée du rugby, crée pour les femmes une ligne épurée et graphique.

Le pari ?

Combiner les fondamentaux rugbystiques avec l’élégance féminine naturelle.

Ainsi, dans cette ligne sobre et monochrome, le challenge est relevé ! En effet, on retrouve le cerclage du maillot de rugby traditionnel sur le trench. Tandis que les poches des deux vêtements sont soigneusement designées en ovale pour
rappeler la forme du ballon. Enfin chaque pièce est signée est confectionnée avec les meilleurs matières afin de garantir à la fois confort qualité et style.

Aussi, la silhouette se complète avec des lunettes en forme de nœud papillon rappelant le logo iconique de la marque.

L’été s’annonce très French Flair !

Le + : Les détails rappelant le lien avec le rugby.

J’aime : Une collection confortable pour la journée et chic en soirée (1 robe/ 2 looks).

Tendance monochrome

A propos d’Eden Park : Première marque de mode premium au monde, inspirée du rugby. Eden Park sait être à la fois authentique, contemporaine ; signée et élégante. Elle est ingénieuse, imprévisible, et défend un savoir-faire et une création à la française. Ce qui caractérise le French Flair.

La Maison Eden Park est présente aujourd’hui dans 34 pays avec près de 534 points de vente et elle continue d’accroitre son développement.

Leur Histoire : la genèse d’une impertinence et la culture du French Flair

Premièrement, trois joueurs du Racing ont joué pour le tout premier match de rugby international organisé en France contre la Nouvelle-Zélande en 1906. Deuxièmement, en 1987, Franck Mesnel, le Fondateur d’Eden Park, jouait lui-même lors de la toute première finale de Coupe du Monde de Rugby contre les All Blacks. Où ? Au Stade de l’Eden Park d’Auckland en Nouvelle-Zélande. Troisièmement, c’est après avoir lui aussi joué ses deux premières sélections contre ces mêmes All Blacks en France. La suite :

www.eden-park.fr