Nous utilisons les cookies pour améliorer le site et votre expérience de navigation.

POIRAY & EDEN PARK

POIRAY & EDEN PARK : partageons l’élégance

Avec son audace, son équilibre, sa liberté de ton et ce chic parisien qui n’appartiennent qu’à elle, « Ma Première » ose une nouvelle aventure pour plaire aux hommes de caractère, gentlemen athlétiques et passionnés de rugby. Ses valeurs comme ses codes esthétiques, la rigueur de ses lignes et sa force de caractère la rapprochent naturellement de l’ovalie, comme un lien invisible entre deux mondes… pas si éloignés.

Franck Mesnel action de jeu pendant la finale de Coupe du Monde 1987 contre les All Blacks
Franck Mesnel action de jeu pendant la finale de Coupe du Monde 1987 contre les All Blacks

 

Après « Ma Première XL », spécialement réalisée pour les hommes, Poiray crée « Eden Park » une nouvelle version de montre automatique en série limitée, inspirée par les poteaux du mythique stade. Imaginée en collaboration avec la Maison, co-fondée par Frank Mesnel ancien international du XV de France, cette collection s’adresse à tous les amoureux du ballon ovale.

Après le tremblement de terre de Christchurch en 2010, Franck Mesnel rachète les poteaux mythiques de l’Eden Park d’Auckland pour soutenir les sinistrés et garder un souvenir du célèbre stade où il avait disputé la première Coupe du Monde de rugby en 1987. Sensible à l’inventivité de Poiray qui sous un classicisme apparent cache un tempérament de feu et un goût du challenge, il lance un nouveau défi à la Maison d’horlogerie joaillerie et lui offre l’opportunité originale de se rapprocher des gentlemen du rugby, mais aussi de transmettre une passion et un art de vivre à travers une montre unique et un morceau du stade d’Auckland.

Eden Park et Poiray se sont associés pour donner naissance à une édition limitée de 150 montres masculines réalisées dans l’acier des poteaux de ce stade mythique. Leur transformation en montre nécessite une grande expertise, de la force, de la précision, de la vitesse et du contrôle. Le fondeur français qui s’est chargé de cette étape, a déployé les mêmes qualités qu’un joueur de rugby sur le terrain, et a réussi l’exploit d’insérer une part de rêve dans les incontournables godrons des montres « Eden Park » de Poiray.

La ligne se compose de 15 cadrans différents déclinés en une série limitée de 10 exemplaires exclusifs.

Le cadran gris anthracite est composé de 11 index barrettes et d’un chiffre arabe qui rappelle l’un des postes, ainsi que d’un guichet ovale pour la date. La signature d’Eden Park apparaît sous la forme de son nœud papillon, identifiable entre tous.

Le numéro de série individuel est également gravé au dos de chaque montre, dotée d’un mouvement automatique suisse, et montée sur un bracelet alligator gris foncé.

A chacun de s’imprégner de l’état d’esprit de son poste favori, et d’adopter la montre qui lui convient. Pour rêver le meilleur des matchs. Et remporter la prochaine Coupe du Monde ?

« Si ces poteaux pouvaient parler, ils raconteraient certainement de belles histoires »

montre obsession-luxe_plaisir-de-la-vie montre obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_1-copie montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_2-copiemontre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_3montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_4 montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_5montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_6montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_7montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_8montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_9montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_10montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_11montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_12montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_13montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_14montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_15

A PROPOS D’EDEN PARK

L’histoire d’Eden Park débute en 1987, lorsque deux joueurs de rugby internationaux appartenant à l’un des plus prestigieux clubs omnisports du monde – le Racing Club de France – décident de créer une marque lifestyle à la française. Franck Mesnel et Eric Blanc, alors étudiants, appliquent leur esprit créatif et décalé à la conceptualisation d’une marque dont l’inspiration et les codes proviennent d’une histoire extraordinaire et authentique. Dans la lignée de certains athlètes à l’approche sportive atypique, ils ont cultivé un style décalé, mélangé à une élégance de tous les instants. Animés par le goût du paradoxe et le souci du détail, ils créent un véritable style Eden Park, dont l’icône est le maillot de rugby dans toutes ses déclinaisons. Reconnaissables, soit par son logo emblématique – le nœud papillon rose – soit par une identité couleur et graphique distinctive, les créations de la marque sont travaillées avec exigence, de manière à toujours couvrir son territoire légitime.

A noter

Arrêt sur image sur les Enfants de Madagascar

Proposée par le photographe Akim en collaboration avec la Maison Eden Park, l’exposition offre un regard singulier sur les Enfants de Madagascar.

Cardiologue, chef de service à l’Hôpital Foch de Suresnes, Akim est passionné de photographie depuis la plus tendre enfance. Il a réalisé son premier tirage à l’âge de 10 ans et n’a jamais arrêté de faire de la photographie. Il lui faut trouver un aval, une raison pour en faire encore plus, et sublimer ce qu’il aime : photographier le monde avec pour seul guide sa sensibilité. En faire pro ter les autres et tenter par ses clichés d’entrer en résonnance avec leurs propres sensibilités. Son travail, c’est d’extraire de ce monde bruyant, des postures, des sourires, des regards qui vont se révéler précieux aux regards des profanes.

La beauté est partout, noyée dans la tourmente du monde moderne pollué d’un trop plein d’informations et de stimulations sensorielles. Cette beauté se cache dans ce qu’il y a de plus simple, de plus essentiel, l’homme et la nature. C’est le noir et blanc qui lui semble véhiculer avec le plus de délité le message qu’il tente de livrer. Cet émerveillement devant la beauté de la nature le poursuit dans son métier de médecin, avec cette absolue fascination pour le corps humain, et en particulier le cœur, épicentre de sa vocation. Cet organe qui représente l’écrin de nos sentiments, qu’il tente d’ouvrir avec ces quelques clés picturales.

Fasciné par l’Afrique, il part en 2010 à Madagascar à la rencontre de la population pour y voir des hommes, des femmes et surtout des enfants. C’est dans cette terre non dénaturée par la modernité et le tourisme qu’il décide de prendre quelques clichés des enfants. Leur offrir simplement un sourire rendu avec amour et sincérité, accompagné de quelques stylos, symboles de l’éducation.

Vingt clichés ont été vendus au pro t de l’association Les Papillons du Ciel.

Timide – Impression Fine Art sur papier Photo Rag Bright White contrecollé sur Alu Dibond 3mm et système d’accrochage par châssis bois

C’est à l’initiative de Franck Mesnel, Président Co-Fondateur d’Eden Park et ancien international de rugby, que naît en 2012 les Papillons du Ciel. Cette association a pour ambition de valoriser l’éducation au pro t d’enfants démunis (6-14 ans), dans le cadre d’initiatives diverses. Savoir faire, création et engagement sont les autres valeurs motrices de toutes les démarches caritatives des Papillons du Ciel.

Les papillons du Ciel, a pour vocation de développer des actions éducatives allant du simple soutien scolaire jusqu’à la création d’établissements, avec comme symbole le support complémentaire de l’apprentissage d’un sport-passion : le rugby. Le rugby, métaphore de la vie en communauté, c’est d’abord le respect d’autrui et le respect des règles. C’est travailler et communiquer pour gagner. Même s’il ne s’agit que d’un jeu, c’est avant tout un vecteur de vertus éducatives. Le premier projet, essai marqué et transformé, a été l’ouverture du Collège du Rocher : Education et Rugby en 2012 sur l’île aux Nattes à Madagascar. Il abrite à ce jour 86 élèves scolarisés dans des locaux de qualité entièrement fabriqués grâce à nos dons : classes, bureaux, bibliothèques, cantine et épaulés au quotidien par quatre professeurs diplômés. Intégrer l’expérience Rugby aux programmes éducatifs du Collège du Rocher, permet de faire d’une activité physique, un réel outil pédagogique. Aux contacts des autres, les enfants, tous différents, sont obligés de construire un jeu ensemble dans un respect impératif des règles exigées par ce sport de combat collectif. Les enfants transforment alors le terrain de rugby en un lieu éducatif. Ce sport, considéré comme une école de la vie, inculque aux enfants le partage et favorise la construction de leur avenir dans un univers parfois hostile.

Les Papillons du Ciel et son projet pilote le Collège du Rocher : Education et Rugby, s’inscrit dans l’implication humanitaire si chère à la communauté Rugbystique dont Franck Mesnel essaye d’être l’un des dignes représentants.

Depuis la création de son association, Eden Park a entrepris de multiples actions pour que le collège puisse exister.

Avec « les Enfants de Madagascar », Akim et Eden Park espèrent pouvoir apporter à ces collégiens, dont les regards sont si expressifs et plein d’espoir, ce dont ils ont réellement besoin.

Espace AVE – 135, rue de l’université – Paris 7ème Du 18 au 29 octobre 2016

Disponible aujourd’hui exclusivement dans les boutiques POIRAY

www.poiray.com

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe


POIRAY & EDEN PARK
MOTS-CLEFS - EDEN PARK, POIRAY

Votre adresse email ne sera pas publié

Laisser un commentaire

POIRAY & EDEN PARK

POIRAY & EDEN PARK : partageons l’élégance Avec son audace, son équilibre, sa liberté de ton et ce chic parisien qui n’appartiennent qu’à elle, « Ma Première » ose une nouvelle aventure pour plaire aux hommes de caractère, gentlemen athlétiques et passionnés de rugby. Ses valeurs comme ses codes esthétiques, la rigueur de ses lignes […]

POIRAY & EDEN PARK
Christel Engström
Article
Christel Engström
,

POIRAY & EDEN PARK : partageons l’élégance

Avec son audace, son équilibre, sa liberté de ton et ce chic parisien qui n’appartiennent qu’à elle, « Ma Première » ose une nouvelle aventure pour plaire aux hommes de caractère, gentlemen athlétiques et passionnés de rugby. Ses valeurs comme ses codes esthétiques, la rigueur de ses lignes et sa force de caractère la rapprochent naturellement de l’ovalie, comme un lien invisible entre deux mondes… pas si éloignés.

Franck Mesnel action de jeu pendant la finale de Coupe du Monde 1987 contre les All Blacks
Franck Mesnel action de jeu pendant la finale de Coupe du Monde 1987 contre les All Blacks

 

Après « Ma Première XL », spécialement réalisée pour les hommes, Poiray crée « Eden Park » une nouvelle version de montre automatique en série limitée, inspirée par les poteaux du mythique stade. Imaginée en collaboration avec la Maison, co-fondée par Frank Mesnel ancien international du XV de France, cette collection s’adresse à tous les amoureux du ballon ovale.

Après le tremblement de terre de Christchurch en 2010, Franck Mesnel rachète les poteaux mythiques de l’Eden Park d’Auckland pour soutenir les sinistrés et garder un souvenir du célèbre stade où il avait disputé la première Coupe du Monde de rugby en 1987. Sensible à l’inventivité de Poiray qui sous un classicisme apparent cache un tempérament de feu et un goût du challenge, il lance un nouveau défi à la Maison d’horlogerie joaillerie et lui offre l’opportunité originale de se rapprocher des gentlemen du rugby, mais aussi de transmettre une passion et un art de vivre à travers une montre unique et un morceau du stade d’Auckland.

Eden Park et Poiray se sont associés pour donner naissance à une édition limitée de 150 montres masculines réalisées dans l’acier des poteaux de ce stade mythique. Leur transformation en montre nécessite une grande expertise, de la force, de la précision, de la vitesse et du contrôle. Le fondeur français qui s’est chargé de cette étape, a déployé les mêmes qualités qu’un joueur de rugby sur le terrain, et a réussi l’exploit d’insérer une part de rêve dans les incontournables godrons des montres « Eden Park » de Poiray.

La ligne se compose de 15 cadrans différents déclinés en une série limitée de 10 exemplaires exclusifs.

Le cadran gris anthracite est composé de 11 index barrettes et d’un chiffre arabe qui rappelle l’un des postes, ainsi que d’un guichet ovale pour la date. La signature d’Eden Park apparaît sous la forme de son nœud papillon, identifiable entre tous.

Le numéro de série individuel est également gravé au dos de chaque montre, dotée d’un mouvement automatique suisse, et montée sur un bracelet alligator gris foncé.

A chacun de s’imprégner de l’état d’esprit de son poste favori, et d’adopter la montre qui lui convient. Pour rêver le meilleur des matchs. Et remporter la prochaine Coupe du Monde ?

« Si ces poteaux pouvaient parler, ils raconteraient certainement de belles histoires »

montre obsession-luxe_plaisir-de-la-vie montre obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_1-copie montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_2-copiemontre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_3montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_4 montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_5montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_6montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_7montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_8montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_9montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_10montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_11montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_12montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_13montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_14montre_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_15

A PROPOS D’EDEN PARK

L’histoire d’Eden Park débute en 1987, lorsque deux joueurs de rugby internationaux appartenant à l’un des plus prestigieux clubs omnisports du monde – le Racing Club de France – décident de créer une marque lifestyle à la française. Franck Mesnel et Eric Blanc, alors étudiants, appliquent leur esprit créatif et décalé à la conceptualisation d’une marque dont l’inspiration et les codes proviennent d’une histoire extraordinaire et authentique. Dans la lignée de certains athlètes à l’approche sportive atypique, ils ont cultivé un style décalé, mélangé à une élégance de tous les instants. Animés par le goût du paradoxe et le souci du détail, ils créent un véritable style Eden Park, dont l’icône est le maillot de rugby dans toutes ses déclinaisons. Reconnaissables, soit par son logo emblématique – le nœud papillon rose – soit par une identité couleur et graphique distinctive, les créations de la marque sont travaillées avec exigence, de manière à toujours couvrir son territoire légitime.

A noter

Arrêt sur image sur les Enfants de Madagascar

Proposée par le photographe Akim en collaboration avec la Maison Eden Park, l’exposition offre un regard singulier sur les Enfants de Madagascar.

Cardiologue, chef de service à l’Hôpital Foch de Suresnes, Akim est passionné de photographie depuis la plus tendre enfance. Il a réalisé son premier tirage à l’âge de 10 ans et n’a jamais arrêté de faire de la photographie. Il lui faut trouver un aval, une raison pour en faire encore plus, et sublimer ce qu’il aime : photographier le monde avec pour seul guide sa sensibilité. En faire pro ter les autres et tenter par ses clichés d’entrer en résonnance avec leurs propres sensibilités. Son travail, c’est d’extraire de ce monde bruyant, des postures, des sourires, des regards qui vont se révéler précieux aux regards des profanes.

La beauté est partout, noyée dans la tourmente du monde moderne pollué d’un trop plein d’informations et de stimulations sensorielles. Cette beauté se cache dans ce qu’il y a de plus simple, de plus essentiel, l’homme et la nature. C’est le noir et blanc qui lui semble véhiculer avec le plus de délité le message qu’il tente de livrer. Cet émerveillement devant la beauté de la nature le poursuit dans son métier de médecin, avec cette absolue fascination pour le corps humain, et en particulier le cœur, épicentre de sa vocation. Cet organe qui représente l’écrin de nos sentiments, qu’il tente d’ouvrir avec ces quelques clés picturales.

Fasciné par l’Afrique, il part en 2010 à Madagascar à la rencontre de la population pour y voir des hommes, des femmes et surtout des enfants. C’est dans cette terre non dénaturée par la modernité et le tourisme qu’il décide de prendre quelques clichés des enfants. Leur offrir simplement un sourire rendu avec amour et sincérité, accompagné de quelques stylos, symboles de l’éducation.

Vingt clichés ont été vendus au pro t de l’association Les Papillons du Ciel.

Timide – Impression Fine Art sur papier Photo Rag Bright White contrecollé sur Alu Dibond 3mm et système d’accrochage par châssis bois

C’est à l’initiative de Franck Mesnel, Président Co-Fondateur d’Eden Park et ancien international de rugby, que naît en 2012 les Papillons du Ciel. Cette association a pour ambition de valoriser l’éducation au pro t d’enfants démunis (6-14 ans), dans le cadre d’initiatives diverses. Savoir faire, création et engagement sont les autres valeurs motrices de toutes les démarches caritatives des Papillons du Ciel.

Les papillons du Ciel, a pour vocation de développer des actions éducatives allant du simple soutien scolaire jusqu’à la création d’établissements, avec comme symbole le support complémentaire de l’apprentissage d’un sport-passion : le rugby. Le rugby, métaphore de la vie en communauté, c’est d’abord le respect d’autrui et le respect des règles. C’est travailler et communiquer pour gagner. Même s’il ne s’agit que d’un jeu, c’est avant tout un vecteur de vertus éducatives. Le premier projet, essai marqué et transformé, a été l’ouverture du Collège du Rocher : Education et Rugby en 2012 sur l’île aux Nattes à Madagascar. Il abrite à ce jour 86 élèves scolarisés dans des locaux de qualité entièrement fabriqués grâce à nos dons : classes, bureaux, bibliothèques, cantine et épaulés au quotidien par quatre professeurs diplômés. Intégrer l’expérience Rugby aux programmes éducatifs du Collège du Rocher, permet de faire d’une activité physique, un réel outil pédagogique. Aux contacts des autres, les enfants, tous différents, sont obligés de construire un jeu ensemble dans un respect impératif des règles exigées par ce sport de combat collectif. Les enfants transforment alors le terrain de rugby en un lieu éducatif. Ce sport, considéré comme une école de la vie, inculque aux enfants le partage et favorise la construction de leur avenir dans un univers parfois hostile.

Les Papillons du Ciel et son projet pilote le Collège du Rocher : Education et Rugby, s’inscrit dans l’implication humanitaire si chère à la communauté Rugbystique dont Franck Mesnel essaye d’être l’un des dignes représentants.

Depuis la création de son association, Eden Park a entrepris de multiples actions pour que le collège puisse exister.

Avec « les Enfants de Madagascar », Akim et Eden Park espèrent pouvoir apporter à ces collégiens, dont les regards sont si expressifs et plein d’espoir, ce dont ils ont réellement besoin.

Espace AVE – 135, rue de l’université – Paris 7ème Du 18 au 29 octobre 2016

Disponible aujourd’hui exclusivement dans les boutiques POIRAY

www.poiray.com

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe

Kardashian Jenner Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs