IMMUNITÉ

IMMUNITÉ – 5 Conseils pour une immunité au top !

POUR UNE BONNE IMMUNITÉ, ON MANGE CE QU’IL FAUT

En effet, lors d’une infection notre corps est assailli par les radicaux libres, des molécules qui « mettent le feu » partout dans notre organisme ; et affaiblissent notre immunité, nous affaiblissent.

A lire aussi : La Pierre Blanche

IMMUNITÉ

Ainsi, nous luttons contre cela grâce aux antioxydants des fruits et légumes

  • Premièrement, pour une immunité au top, on les choisit de saison, bio ou « raisonnés », de proximité, car ils seront plus riches en nutriments ; et moins chargés de pesticides et toxiques.
  • Deuxièmement, pour une immunité au top, on mange du poisson gras 2 fois par semaine, pour l’apport en acides gras omégas 3 ; et de la viande rouge 2 fois par semaines, pour l’apport en fer (je vous indique dans le dernier paragraphe le rôle de ces nutriments pour le système immunitaire).

D’une façon générale, vous pouvez vous inspirer de la diète méditerranéenne.

IMMUNITÉ

IMMUNITÉ

Et les super aliments ? On fonce et on consomme ! Tous les jours en période hivernale ou d’épidémies virales. Ces aliments ont fait  leurs preuves depuis la nuit des temps. A vous de tester sur vous, et de vérifier cette efficacité naturelle.

  • Premièrement, le Miel, grand antioxydant, et magnifique source d’énergie pour l’organisme, je cite avec admiration le Pr Bernard Descottes, chirurgien digestif au CHU de Limoges « la cicatrisation (…) va plus vite avec du miel qu’avec un produit antiseptique ». Différents mécanismes agissent, allant du PH acide actif contre les germes, à l’enzyme contenue dans le miel qui va favoriser la multiplication de nos cellules de défense.
  • Deuxièmement, la Gelée Royale reste un grand classique si vous voulez aller plus loin !
  • Troisièmement, l’Huile d’Origan, à la saveur et au parfum incomparables, puissant bactériostatique et avec une activité bactéricide, qui permet d’aider le corps à lutter contre les agents pathogènes, et à traverser l’hiver plus vaillamment.️

IMMUNITÉ

ON BOIT EN QUANTITÉ ET EN QUALITÉ

On boit de l’eau, au moins 1,5L d’eau par jour ! L’eau, c’est la vie, rien ne la remplace.

Et on boit des infusions qui stimulent les défenses immunitaires, vous pouvez utiliser les aliments suivants :

  • Pour commencer, le thym, une plante médicinale puissante, approuvée en 1978 en Allemagne par le Conseil Consultatif scientifique comme substance utilisée ne médecine traditionnelle. Cet aromate est puissant pour les infections respiratoires !
  • Ensuite, le curcuma, pour sa richesse en curcumine. Un antioxydant et anti-inflammatoire extrêmement puissant !
  • Enfin, le gingembre, un très grand anti-inflammatoire aussi !

Astuces ?

Ajoutez du poivre car la piperine contenue dedans va décupler l’effet de la curcumine, et ajouter un peu d’huile car sinon votre organisme n’assimilera pas la curcumine !

 

 

IMMUNITÉ

ON RESPIRE !

Notre système immunitaire s’effondre pendant les périodes de stress

En effet, un excellent moyen de lutter contre le stress est de pratiquer des exercices simples et ludiques de respiration, régulièrement.

Aussi, l’efficacité réside dans le fait d’être assidue, de façon à ce que l’organisme intègre spontanément et progressivement une nouvelle façon de respirer, propice à une bonne gestion du stress.

Comment ça fonctionne ? C’est très simple : installez-vous confortablement, détendez-vous, gardez les yeux fermés ou ouverts selon votre préférence. Canalisez vos pensées sur votre respiration. Et pendant plusieurs minutes vous allez inspirer par le nez, bouche fermée, pendant 5 secondes, puis expirer très doucement par la bouche, pendant 5 secondes.

Astuce ? Recommencez cet exercice plusieurs fois de suite, idéalement pendant 5 minutes.

Ainsi, votre rythme respiratoire envoie à votre cerveau le message « safe », « zen », « tout va bien ». Et automatiquement, votre système nerveux autonome se met au repos, il «éteint » le processus de stress. C’est physiologique, et ça marche !

IMMUNITÉ

IMMUNITÉ

ON BOUGE ENCORE ET ENCORE

Ne soyons pas sédentaire !

En effet, nos cellules de défense immunitaire dépérissent quand nous sommes sédentaires.

Il est important de noter que, le taux des « Natural Killers », ces globules blancs tireurs d’élites qui nous défendent contre les agressions externes, chute à toute vitesse en l’absence d’activité physique, est bas chez les personne sédentaires. Au contraire, leur taux augmente drastiquement quand nous faisons régulièrement de l’exercice.

Une fois encore, l’idéal est de s’encourager pour en faire une habitude de vie. Intégrez l’activité physique dans votre quotidien, voici quelques astuces :

  • Premièrement, ne prenez plus les ascenseurs ni les escalators (sauf si vous portez bébé ou les valises…).
  • Deuxièmement, marchez tous les jours au moins 45 minutes, en prenant le métro une ; ou deux stations plus loin.

IMMUNITÉ

ON FAIT DES ANALYSES

La science à notre service !

Il existe des analyses spécialisées et performantes capables de doser dans notre organisme l’état de nos défenses immunitaires.

Les antioxydants, le taux d’acides gras omega 3, mais aussi des choses très classiques comme la Ferritine (stock de fer) et la Vitamine D.

Les nutriments suivants sont IN-DIS-PEN-SA-BLES pour un système immunitaire opérationnel :

  • Premièrement, les Acides Gras Oméga 3 (afin de limiter l’inflammation chronique systémique de bas grade dans l’organisme).
  • Deuxièmement, la Vitamine D (nécessaire lorsque le système lance la multiplication des globules blancs, ou la production d’anticorps).
  • Troisièmement, la Vitamine A (nécessaire au bon fonctionnement, à l’activation de la Vitamine D).
  • Ensuite, la Vitamine C (puissant antioxydant qui va limiter l’action toxique des radicaux libres en cas d’infection)-le Fer (nos enzymes antioxydantes en ont terriblement besoin).
  • Enfin, le Zinc (les globules blancs qui vont se multiplier pour nous défendre, ont besoin de Zinc pour dupliquer l’ADN des nouveaux globules blancs).

Un déficit ou une carence dans ces différents éléments entraîne un système immunitaire qui n’est pas performant. Ne subissez pas ! Faites les tests, et donnez précisément à votre corps ce dont il a besoin, surtout si vous avez un régime particulier, végétarien, ou vegan par exemple.

Vous verrez qu’un organisme qui a tout qui lui faut pour bien fonctionner, c’est comme un smartphone avec la batterie bien chargée : il est au top et chaque organe assure toutes ses fonctions de façon fluide, rapide, et efficace.

Michèle PENKA

Michèle PENKA

Spécialiste en Micronutrition & Nutrition Fonctionnelle

www.my-geia.fr