Camélia
image_pdfTéléchargez l'article en pdf

JARDINS, JARDIN

Camélia « Dans les serres de CHANEL »

Du 6 au 9 juin 2019 s’est exposé la création paysagère ” Dans les serres de CHANEL ” ; dans le cadre de ” JARDINS, JARDIN ” aux Tuileries du 6 au 9 juin 2019

Le camélia a pris place dans les 200m² de relief vallonné, à l’image de l’exploitation horticole*, qui m’a transporté au pied des contreforts des Pyrénées. Un véritablement enchantement.

À lire aussi : https://www.obsessionluxe.com/2018/05/29/dans-les-champs-de-chanel/

Camélia

 

DANS LES SERRES DE CHANEL

*Condensé des quelques 5 hectares de camélias cultivés par CHANEL dans le sud-ouest de la France, ce champ-jardin permet de découvrir le camelia blanc Camellia Japonica Alba, fleur emblématique du soin de CHANEL

De la fleur au soin, la découverte de ce camélia blanc se prolonge dans la serre, avec la transformation des fleurs en actifs cosmétiques.

 

Un peu d’histoire

Ainsi, célébré depuis le 7ème siècle en Asie, le camélia est le symbole de la longévité et du bonheur au Japon. Et est associé à la générosité en Chine.

En France, les premiers camélias font leur apparition au château de Versailles au 17ème siècle, mais ne résistent pas aux affres de la météo. On les replante alors en Bretagne er à Nante qui devient le berceau de la fleur blanche. Aujourd’hui principalement cultivé dans le sud-ouest de la France. Au 19ème siècle, le camélia est arboré tant par les hommes que par les femmes. La fleur devient alors le symbole des plaisirs mondains. Des Dandys. Comme des romantiques. Et plus tard… de Gabrielle Chanel !

Camélia

Une Femme, Une Fleur

Une rondeur presque géométrique, un blanc pur, des pétales d’une régularité absolue à l’ordonnancement classique. La parfaite simplicité du camélia ne pouvait, par essence, que séduite Gabrielle Chanel. Elle en fera son emblème, son porte-bonheur. Dans son appartement de la rue Cambon, sur les paravents et les lustres, le camélia orne également ses créations dès ses premières collections dans les années 20. Plus qu’un simple accessoire, elle l’interprète pour le faire fleurir inlassablement au détour d’une coiffure. D’une robe. D’un décolleté. Et même en tant que bijou.

Aujourd’hui, la Maison interprète cette fleur signature dans toutes les matières et sous toutes ses formes, fidèle à l’esprit de Mademoiselle.

Camélia

Une fleur, des chiffres

Le Camélia Japonica est cultivé depuis 1000 ans en Asie

Aussi, chacune de ses fleurs déploie 65 à 80 pétales

Il faut 150 fleurs pour obtenir 1 kilogramme de pétales.

7 kilogrammes de fleurs fraîches sont nécessaires pour produire 1 kilogramme de l’actif Camélia Alba PFA*

Un peu de Botanique

Ainsi, parmi les 28 000 variétés de camélia au monde Camélia Japonica Alba est l’une des plus remarquables. En effet, la floraison de ses pétales délicats se déroule entre février et mars. Aussi, gracieuse, avec ses pétales enroulées sur eux-même en spirale, que résistante, elle ne cède pas devant les intempéries, fait face sans relâche à la pluie et au froid.

Dans l’exploitation Chanel, les fleurs, cultivées en pleine terre sont minutieusement cueillies une à une à la main de février à mars.

Le + : CHANEL nous a ouvert la porte de son laboratoire Maison et de son expertise en création d’actifs, avec un aperçu du polyFractionnement, un procédé unique breveté, qui permet de sélectionner la fraction la plus pertinente de la fleur et de créer un actif exclusif, sur-mesure, à l’action ciblée.

J’aime : Cultivé, transformé, formulé par CHANEL, Camélia Japonica Alba se révèle au coeur des soins HYDRA BEAUTY de CHANEL.

 

www.chanel.com

Laisser un commentaire