Nous utilisons les cookies pour améliorer le site et votre expérience de navigation.

Etude : La relation mère/fille à travers les vêtements

Etude : La relation mère/fille à travers les vêtements

TELLE MERE, TELLE FILLE : Etude et analyse par MyPersonalCloset

La fête des mères est l’occasion de faire plaisir à nos chères mamans et pour MyPersonalCloset, d’une étude sur la relation mère/fille à travers les vêtements.

mere-fille-copie

Jeune fille, nous faisions notre possible pour avoir notre propre look et nous démarquer de celui de notre mère. Jeune femme, nous échangeons nos vêtements avec elle jusqu’à adopter le même style vestimentaire.
Les vêtements rapprochent la mère et la fille qui font aujourd’hui dressing commun.
C’est ainsi une occasion pour la mère de partager du temps avec sa fille, et pour la fille de créer une complicité en consacrant du temps à sa mère. Mais êtes-vous prête à voir votre mère porter les mêmes tenues que vous ?
Certes, il est important pour toute femme de se sentir jeune et tendance à tout âge… mais jusqu’où ?
Sébastien Mante et Clémence Gaillard, fondateurs de MyPersonalCloset, service de personal shopping permettant de recevoir chez soi gratuitement une sélection d’articles scrupuleusement sélectionnés par une styliste en fonction de sa morphologie, son style vestimentaire et ses besoins, dévoilent leurs analyses réalisées lors des entretiens téléphoniques avec leurs clientes d’âge mûre qui veulent être tendance sans jouer aux lolitas ou celles qui offrent ce service à leur maman pour que cette dernière cesse de piquer dans son dressing !

*Etude réalisée auprès d’un panel de 1000 utilisatrices de MyPersonalCloset.

LES FRONTIERES VESTIMENTAIRES S’ESTOMPENT ENTRE LES GENERATIONS

Aujourd’hui, l’institution de la mode a démocratisé « le look jeune » pour tous les âges. Les femmes de chaque génération peuvent désormais s’approprier aisément le trio classique jean-veste-ballerines. Clémence Gaillard, co-fondatrice de MyPersonalCloset ajoute :

 » Les françaises raffolent du jean et ce, quelque soit l’âge. Si nous proposons un jean dans une malle, il fait l’objet d’un achat dans plus de 90% des cas. « 

 

On s’habille de plus en plus de la même façon, quel que soit son âge. Femmes nostalgiques de leur adolescence, ou volonté de rester à la mode, les frontières vestimentaires s’estompent entre les générations.

TELLE FILLE, TELLE MERE ?

Le phénomène mère-fille s’applique et s’explique sur toute la durée d’une vie comme celle de Nathalie et Solenne / mère et fille.

Enfant, Solenne s’identifie à sa mère, meilleur exemple de figure féminine, elle veut être femme avant l’âge. Nathalie, jeune working girl et tout simplement une femme tendance, mène une vie à 200 à l’heure.

Solenne, jeune fille, s’affirme davantage dans son caractère et donc dans son style. Nathalie, plus mûre, a évolué dans sa carrière et a donc plus de responsabilités. Toujours occupée, elle n’a plus le temps de prendre soin d’elle et de son look. Elle commence donc à emprunter les vêtements de sa fille qui suit les dernières tendances. Après tout, pourquoi pas ? C’est plus économique et elle est sûre de porter des pièces tendances. Cela lui permet également de créer un lien de complicité avec sa fille un peu distante.

Solenne, jeune femme assumée avec son propre style, déniche dans le dressing de sa mère des pièces redevenues tendances : il est bien connu que la mode est un éternel recommencement !

 » 75% des clientes « mamans » interrogées sont adeptes du codressing et aiment échanger leurs vêtements avec leurs filles. Tandis que près de la moitié de nos clientes « filles » sont contre. La première raison : elles n’acceptent pas que leur mère veuille paraître plus jeune qu’elle n’est ! « 

QUELLES LIMITES AU CO-DRESSING ?

Echanger les accessoires et vêtements, OUI MAIS occasionnellement et surtout il y a des erreurs à ne pas commettre ! S’il est plus intéressant économiquement et pour un gain de temps de piquer dans le dressing de sa fille fashion, il y a tout de même des limites… Vouloir paraître jeune à tout prix est la meilleure manière de se vieillir et peut mener à un risque de confusion générationnelle. C’est un problème très contemporain. Nous vivons aujourd’hui dans une société qui met en avant l’apparence et la jeunesse.

Le co-fondateur de MyPersonalCloset, Sébastien Mante, explique :

 » Chez MyPersonalCloset, nous savons que chaque personnalité a son propre style vestimentaire et qu’une femme de 30, 40 ou 50 ans ne porte pas les mêmes tenues qu’une jeune fille. « 

L’équipe de stylistes MyPersonalCloset aide ces mères de famille qui n’ont pas le temps pour renouveler leur garde robe et peinent à trouver des tenues qui ne fassent pas trop « passé de mode » ou au contraire trop « fashion ».

 » Nous accompagnons nos clientes pour trouver un équilibre et ainsi leur proposer des tenues adaptées à leur morphologie dans lesquelles elles se sentiront bien tout en restant tendance ! « 

 

« Habiller les femmes de la tête aux pieds de jour comme de nuit ! », tel est l’objectif que se sont fixés Sébastien Mante et Clémence Gaillard. C’est la raison pour laquelle ils ont récemment lancé MyPrivateCloset, l’équivalent de MyPersonalCloset dédié à la lingerie. La malle est composée de 8 articles, parmi lesquels soutien-gorge, culotte, body, lingerie de nuit ou encore maillot de bain raviront sa destinatrice. Les conditions restent les mêmes : envoi et retour gratuits, aucune obligation d’achat et toujours l’immense avantage de recevoir des pièces uniques conçues par de jeunes créateurs.

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe


Etude : La relation mère/fille à travers les vêtements
MOTS-CLEFS - ETUDE

Votre adresse email ne sera pas publié

Laisser un commentaire

Etude : La relation mère/fille à travers les vêtements

Etude : La relation mère/fille à travers les vêtements TELLE MERE, TELLE FILLE : Etude et analyse par MyPersonalCloset La fête des mères est l’occasion de faire plaisir à nos chères mamans et pour MyPersonalCloset, d’une étude sur la relation mère/fille à travers les vêtements. Jeune fille, nous faisions notre possible pour avoir notre propre […]

Etude : La relation mère/fille à travers les vêtements
Christel Engström
Article
Christel Engström

Etude : La relation mère/fille à travers les vêtements

TELLE MERE, TELLE FILLE : Etude et analyse par MyPersonalCloset

La fête des mères est l’occasion de faire plaisir à nos chères mamans et pour MyPersonalCloset, d’une étude sur la relation mère/fille à travers les vêtements.

mere-fille-copie

Jeune fille, nous faisions notre possible pour avoir notre propre look et nous démarquer de celui de notre mère. Jeune femme, nous échangeons nos vêtements avec elle jusqu’à adopter le même style vestimentaire.
Les vêtements rapprochent la mère et la fille qui font aujourd’hui dressing commun.
C’est ainsi une occasion pour la mère de partager du temps avec sa fille, et pour la fille de créer une complicité en consacrant du temps à sa mère. Mais êtes-vous prête à voir votre mère porter les mêmes tenues que vous ?
Certes, il est important pour toute femme de se sentir jeune et tendance à tout âge… mais jusqu’où ?
Sébastien Mante et Clémence Gaillard, fondateurs de MyPersonalCloset, service de personal shopping permettant de recevoir chez soi gratuitement une sélection d’articles scrupuleusement sélectionnés par une styliste en fonction de sa morphologie, son style vestimentaire et ses besoins, dévoilent leurs analyses réalisées lors des entretiens téléphoniques avec leurs clientes d’âge mûre qui veulent être tendance sans jouer aux lolitas ou celles qui offrent ce service à leur maman pour que cette dernière cesse de piquer dans son dressing !

*Etude réalisée auprès d’un panel de 1000 utilisatrices de MyPersonalCloset.

LES FRONTIERES VESTIMENTAIRES S’ESTOMPENT ENTRE LES GENERATIONS

Aujourd’hui, l’institution de la mode a démocratisé « le look jeune » pour tous les âges. Les femmes de chaque génération peuvent désormais s’approprier aisément le trio classique jean-veste-ballerines. Clémence Gaillard, co-fondatrice de MyPersonalCloset ajoute :

 » Les françaises raffolent du jean et ce, quelque soit l’âge. Si nous proposons un jean dans une malle, il fait l’objet d’un achat dans plus de 90% des cas. « 

 

On s’habille de plus en plus de la même façon, quel que soit son âge. Femmes nostalgiques de leur adolescence, ou volonté de rester à la mode, les frontières vestimentaires s’estompent entre les générations.

TELLE FILLE, TELLE MERE ?

Le phénomène mère-fille s’applique et s’explique sur toute la durée d’une vie comme celle de Nathalie et Solenne / mère et fille.

Enfant, Solenne s’identifie à sa mère, meilleur exemple de figure féminine, elle veut être femme avant l’âge. Nathalie, jeune working girl et tout simplement une femme tendance, mène une vie à 200 à l’heure.

Solenne, jeune fille, s’affirme davantage dans son caractère et donc dans son style. Nathalie, plus mûre, a évolué dans sa carrière et a donc plus de responsabilités. Toujours occupée, elle n’a plus le temps de prendre soin d’elle et de son look. Elle commence donc à emprunter les vêtements de sa fille qui suit les dernières tendances. Après tout, pourquoi pas ? C’est plus économique et elle est sûre de porter des pièces tendances. Cela lui permet également de créer un lien de complicité avec sa fille un peu distante.

Solenne, jeune femme assumée avec son propre style, déniche dans le dressing de sa mère des pièces redevenues tendances : il est bien connu que la mode est un éternel recommencement !

 » 75% des clientes « mamans » interrogées sont adeptes du codressing et aiment échanger leurs vêtements avec leurs filles. Tandis que près de la moitié de nos clientes « filles » sont contre. La première raison : elles n’acceptent pas que leur mère veuille paraître plus jeune qu’elle n’est ! « 

QUELLES LIMITES AU CO-DRESSING ?

Echanger les accessoires et vêtements, OUI MAIS occasionnellement et surtout il y a des erreurs à ne pas commettre ! S’il est plus intéressant économiquement et pour un gain de temps de piquer dans le dressing de sa fille fashion, il y a tout de même des limites… Vouloir paraître jeune à tout prix est la meilleure manière de se vieillir et peut mener à un risque de confusion générationnelle. C’est un problème très contemporain. Nous vivons aujourd’hui dans une société qui met en avant l’apparence et la jeunesse.

Le co-fondateur de MyPersonalCloset, Sébastien Mante, explique :

 » Chez MyPersonalCloset, nous savons que chaque personnalité a son propre style vestimentaire et qu’une femme de 30, 40 ou 50 ans ne porte pas les mêmes tenues qu’une jeune fille. « 

L’équipe de stylistes MyPersonalCloset aide ces mères de famille qui n’ont pas le temps pour renouveler leur garde robe et peinent à trouver des tenues qui ne fassent pas trop « passé de mode » ou au contraire trop « fashion ».

 » Nous accompagnons nos clientes pour trouver un équilibre et ainsi leur proposer des tenues adaptées à leur morphologie dans lesquelles elles se sentiront bien tout en restant tendance ! « 

 

« Habiller les femmes de la tête aux pieds de jour comme de nuit ! », tel est l’objectif que se sont fixés Sébastien Mante et Clémence Gaillard. C’est la raison pour laquelle ils ont récemment lancé MyPrivateCloset, l’équivalent de MyPersonalCloset dédié à la lingerie. La malle est composée de 8 articles, parmi lesquels soutien-gorge, culotte, body, lingerie de nuit ou encore maillot de bain raviront sa destinatrice. Les conditions restent les mêmes : envoi et retour gratuits, aucune obligation d’achat et toujours l’immense avantage de recevoir des pièces uniques conçues par de jeunes créateurs.

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe