Nous utilisons les cookies pour améliorer le site et votre expérience de navigation.

Kei : des créations culinaire qui invitent à l’éveille des sens !

De tous les restaurants que j'ai testé, dans le cadre de mon métier, c'est mon préféré !

Kei : des créations culinaire qui invitent à l’éveille des sens !

Une cuisine précise, rigoureuse, mais pas ennuyeuse ! 

Chacune des compositions du chef offre un succession d’instant rare.

Quel émerveillement j’ai vécu à la dégustation du menu déjeuner du Chef Kei. Un déjeuner qui aura duré de 12h30 à 16h00, c’est pour dire à quel point je me suis délectée à chaque met. J’ai hâte d’y retourner !!! Ca tombe bien, mon anniversaire est le 19 avril… toutes les occasions sont bonnes !

Kei

Qui est le Chef KEI KOBAYASHI ?

Le Chef Kei est pour moi, un jeune prodige !

C’est en voyant une émission culinaire avec Alain Chapel, 3 étoiles au Guide Michelin, que ce fils de cuisinier traditionnel japonais a une révélation : quand il sera grand, il sera chef !

Pour décider de tout et n’avoir de compte à rendre à personne. Après une première expérience de la cuisine française à Nagano, il part en France pour parfaire ses connaissances. Une valise à la main et ne parlant pas un mot de français. A 21 ans, il rejoint l’hexagone pour s’initier à la haute gastronomie auprès de ses maîtres : Gilles Goujon, Michel Husser, Christophe Moret au restaurant Alain Ducasse et Jean-François Piège au Plaza Athénée.

Le Plaza Athénée, une maison qui lui portera bonheur puisqu’il y rencontre celle qui deviendra sa femme : Chikako. Ensemble, ils travaillent d’arrache-pied pour rénover l’ancien restaurant étoilé du chef Gérard Besson et créer une ambiance chic et minimaliste autour de tonalités douces comme le gris, le blanc et l’argent. Un écrin parfait pour magnifier la créativité de la cuisine de Kei.

Un an seulement après avoir entamé les travaux de cette maison mythique, c’est la consécration : à 34 ans, Kei décroche une étoile au Guide Michelin.

Sa biographie en quelques dates…

1993-1998 : Premières expériences de la cuisine française à Nagano et à Tokyo.

1999-2003 : Découverte de la cuisine des terroirs au travers d’un tour de France :
Auberge du Vieux Puit à Fonjoncuse (3 étoiles),
Le Prieuré à Villeneuve-lès-Avignon (1 étoile),
Le Cerf à Marlenheim (2 étoiles).

2003-2010 : Restaurant Alain Ducasse au Plaza Athénée Paris (3 étoiles) sous la direction de Jean-François Piège puis de Christophe Moret.

2011 : Création et ouverture de son restaurant.

Du Japon, Kei retient l’esthétisme, la précision, l’harmonie des couleurs, la délicatesse des saveurs et le naturel.

De sa culture gastronomique française, il recherche l’équilibre parfait entre les saveurs et les textures. Le résultat est une palette infinie de créations subtiles, à travers une cuisine gastronomique française orchestrée par un chef japonais.

« Je souhaite que mes clients trouvent ma cuisine étonnante et qu’ils vivent une expérience unique. Mais surtout, qu’ils trouvent cela très bon ! »

Kei

Maki de navet, carotte & mayonnaise aux agrumes

KEI

Tartelette au yaourt, sardine espagnol &oignon rouge. Une mise en bouche d’une grande subtilité. Gougère au parmesan.

Kei

_Obsession-Luxe_35Kei

Le Foie gras, gelée de pommes, émulsion de yaourt fumé et cresson grillé.

Le fumé du yaourt donne du relief à cette entrée dont le Foie gras ultra fondant se marie merveilleusement avec la pomme.

KEI

L’entrée Signature du chef : Le jardin de légumes croquants, saumon fumé d’Ecosse, mousse de roquette, émulsion de citron, vinaigrette de tomates et crumble d’olives noires.

Mon entrée Coup de Coeur ! Une belle maîtrise de la cuisson, des découpes et des mélanges de saveur. En effet, cette entrée ne compte pas moins de 30 légumes de saisons. Je vous laisse la surprise de la dégustation en piochant bien au fond de l’assiette… 

Kei

Kei

Les asperges croquantes, crémeux de vin jaune du jura et oignons frits.

Encore une fois, une maîtrise parfaite de la cuisson des asperges qui grâce au croquant préserve tout le goût. Belle équilibre de saveur, pas si facile avec le fromage…

Kei

Cabillaud, piperade et d’ail des ourses.

Une peau croustillantes à déguster avec la chair du poisson pour une mélange de goût et de texture surprenante de saveur.

Kei

Kei

Les langoustines fumées, sitake en fricassée, piment oiseau et bisque.

Une merveille! Cuisson parfaite et des shitakés (un de mes champignons préférés) en fricassée à tomber!!!

Kei

Trou Normand

KEI_

Kei

Le cochon d’Ibérique, légume d’hivers.

Un cochon que le chef est allé choisir directement chez le producteur. Une explosion de saveurs en bouche grâce à la cuisson de la viande, tendre à souhait, et associé au gras bien parfumé. Pour la première fois depuis bien longtemps (cantine scolaire) j’ai mangé un salsifis et je l’ai fini!!! Un miracle! L’aubergine avec le croquant de la cacahuète apportaient une parfaite combinaison d’accompagnement de légumes d’hivers.

Kei

Le crémeux de chèvre frais, gelée de cidre et d’huile d’olive de Sicile.

La gelée de cidre est une belle découverte qui apporte du peps avec l’huile d’olive à cette « mouse » de chèvre frais. Un délice!

Kei

Kei

Dessert Signature : Autour des agrumes de Mr Bachès, givré de pomelos, orange sanguine et pamplemousse rose. Mon dessert Coup de Coeur ! Un Chef d’Oeuvre dans l’assiette et une explosion de saveur en bouche grâce à un judicieux mélange de saveur et de croquant givré.

Kei

Le chocolat Guanaja comme une ganache. Avec un coeur coulant… A fondre de plaisir!

Salle-2-Kei---Copyright-Ryusuke-Hayashi

Le + : Des produits frais et de saison, travaillés avec une maîtrise parfaite des cuissons.

Le – : Il est préférable de réserver 3 semaines à l’avance…

J’aime : On ressent la passion du chef dans chaque assiette (finitions millimétrées, haute précision du geste) dans un écrin  délicat propice à la dégustation, subtil et harmonieux reflet des créations culinaires de Kei.

PS : Je dois vous avouer une chose… J’ai écrit tout mon article avec l’eau à la bouche rien que de revoir toutes les photos de mon déjeuner parfait! Je ne vous cache pas non plus que j’ai pris beaucoup de plaisir a discuter avec le Chef de Rang, qui est un puit de science culinaire (entre autres)! Et que le la serveuse avec son sourire et son service impeccable laissait présager dès son entrée en scène un tourbillon de Bonheur gastronomique. Comme dirait mon fils de 9 ans, un bon service permet une dégustation sereine et donc optimum ! 

Salle restaurant Kei - ©Barbara Siegel

Lassez-vous surprendre par le menu « Carte Blanche »!

Dans l’intimité d’une salle de restaurant raffinée, le Chef Kei propose :

Nage-de-langoustines-et-fleur-d'hibiscus---Copyright-Richard-Haughton---Zoom

Au déjeuner*, 3 menus composés de 5 ou 8 plats:

*Menu Déjeuner à 55 €

*Menu Degustation à 120 € 

* et un Menu Prestige à 155 €

Salade-de-légumes-croquants---Copyright-Richard-Haughton

Pour le dîner*, 3 menus composés de 6 ou 8 plats:

*Menu Découverte à 99 €  (sauf samedi soir)

*Menu Dégustation à 145 €  

*et le Menu Prestige à 195 €

Homard-fumé-minute---Copyright-Richard-Haughton

Restaurant KEI

5, rue Coq Héron

75001 Paris

Le restaurant vous accueille du mardi midi au samedi soir (fermé le jeudi midi)

WWW.RESTAURANT-KEI.FR

Kei

 

 

 

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe


Kei : des créations culinaire qui invitent à l’éveille des sens !
MOTS-CLEFS - KEI, KEI KOBAYASHI

Votre adresse email ne sera pas publié

Laisser un commentaire

Kei : des créations culinaire qui invitent à l’éveille des sens !

Kei : des créations culinaire qui invitent à l’éveille des sens ! Une cuisine précise, rigoureuse, mais pas ennuyeuse !  Chacune des compositions du chef offre un succession d’instant rare. Quel émerveillement j’ai vécu à la dégustation du menu déjeuner du Chef Kei. Un déjeuner qui aura duré de 12h30 à 16h00, c’est pour dire à […]

Kei : des créations culinaire qui invitent à l’éveille des sens !
Christel Engström
Article
Christel Engström
,

Kei : des créations culinaire qui invitent à l’éveille des sens !

Une cuisine précise, rigoureuse, mais pas ennuyeuse ! 

Chacune des compositions du chef offre un succession d’instant rare.

Quel émerveillement j’ai vécu à la dégustation du menu déjeuner du Chef Kei. Un déjeuner qui aura duré de 12h30 à 16h00, c’est pour dire à quel point je me suis délectée à chaque met. J’ai hâte d’y retourner !!! Ca tombe bien, mon anniversaire est le 19 avril… toutes les occasions sont bonnes !

Kei

Qui est le Chef KEI KOBAYASHI ?

Le Chef Kei est pour moi, un jeune prodige !

C’est en voyant une émission culinaire avec Alain Chapel, 3 étoiles au Guide Michelin, que ce fils de cuisinier traditionnel japonais a une révélation : quand il sera grand, il sera chef !

Pour décider de tout et n’avoir de compte à rendre à personne. Après une première expérience de la cuisine française à Nagano, il part en France pour parfaire ses connaissances. Une valise à la main et ne parlant pas un mot de français. A 21 ans, il rejoint l’hexagone pour s’initier à la haute gastronomie auprès de ses maîtres : Gilles Goujon, Michel Husser, Christophe Moret au restaurant Alain Ducasse et Jean-François Piège au Plaza Athénée.

Le Plaza Athénée, une maison qui lui portera bonheur puisqu’il y rencontre celle qui deviendra sa femme : Chikako. Ensemble, ils travaillent d’arrache-pied pour rénover l’ancien restaurant étoilé du chef Gérard Besson et créer une ambiance chic et minimaliste autour de tonalités douces comme le gris, le blanc et l’argent. Un écrin parfait pour magnifier la créativité de la cuisine de Kei.

Un an seulement après avoir entamé les travaux de cette maison mythique, c’est la consécration : à 34 ans, Kei décroche une étoile au Guide Michelin.

Sa biographie en quelques dates…

1993-1998 : Premières expériences de la cuisine française à Nagano et à Tokyo.

1999-2003 : Découverte de la cuisine des terroirs au travers d’un tour de France :
Auberge du Vieux Puit à Fonjoncuse (3 étoiles),
Le Prieuré à Villeneuve-lès-Avignon (1 étoile),
Le Cerf à Marlenheim (2 étoiles).

2003-2010 : Restaurant Alain Ducasse au Plaza Athénée Paris (3 étoiles) sous la direction de Jean-François Piège puis de Christophe Moret.

2011 : Création et ouverture de son restaurant.

Du Japon, Kei retient l’esthétisme, la précision, l’harmonie des couleurs, la délicatesse des saveurs et le naturel.

De sa culture gastronomique française, il recherche l’équilibre parfait entre les saveurs et les textures. Le résultat est une palette infinie de créations subtiles, à travers une cuisine gastronomique française orchestrée par un chef japonais.

« Je souhaite que mes clients trouvent ma cuisine étonnante et qu’ils vivent une expérience unique. Mais surtout, qu’ils trouvent cela très bon ! »

Kei

Maki de navet, carotte & mayonnaise aux agrumes

KEI

Tartelette au yaourt, sardine espagnol &oignon rouge. Une mise en bouche d’une grande subtilité. Gougère au parmesan.

Kei

_Obsession-Luxe_35Kei

Le Foie gras, gelée de pommes, émulsion de yaourt fumé et cresson grillé.

Le fumé du yaourt donne du relief à cette entrée dont le Foie gras ultra fondant se marie merveilleusement avec la pomme.

KEI

L’entrée Signature du chef : Le jardin de légumes croquants, saumon fumé d’Ecosse, mousse de roquette, émulsion de citron, vinaigrette de tomates et crumble d’olives noires.

Mon entrée Coup de Coeur ! Une belle maîtrise de la cuisson, des découpes et des mélanges de saveur. En effet, cette entrée ne compte pas moins de 30 légumes de saisons. Je vous laisse la surprise de la dégustation en piochant bien au fond de l’assiette… 

Kei

Kei

Les asperges croquantes, crémeux de vin jaune du jura et oignons frits.

Encore une fois, une maîtrise parfaite de la cuisson des asperges qui grâce au croquant préserve tout le goût. Belle équilibre de saveur, pas si facile avec le fromage…

Kei

Cabillaud, piperade et d’ail des ourses.

Une peau croustillantes à déguster avec la chair du poisson pour une mélange de goût et de texture surprenante de saveur.

Kei

Kei

Les langoustines fumées, sitake en fricassée, piment oiseau et bisque.

Une merveille! Cuisson parfaite et des shitakés (un de mes champignons préférés) en fricassée à tomber!!!

Kei

Trou Normand

KEI_

Kei

Le cochon d’Ibérique, légume d’hivers.

Un cochon que le chef est allé choisir directement chez le producteur. Une explosion de saveurs en bouche grâce à la cuisson de la viande, tendre à souhait, et associé au gras bien parfumé. Pour la première fois depuis bien longtemps (cantine scolaire) j’ai mangé un salsifis et je l’ai fini!!! Un miracle! L’aubergine avec le croquant de la cacahuète apportaient une parfaite combinaison d’accompagnement de légumes d’hivers.

Kei

Le crémeux de chèvre frais, gelée de cidre et d’huile d’olive de Sicile.

La gelée de cidre est une belle découverte qui apporte du peps avec l’huile d’olive à cette « mouse » de chèvre frais. Un délice!

Kei

Kei

Dessert Signature : Autour des agrumes de Mr Bachès, givré de pomelos, orange sanguine et pamplemousse rose. Mon dessert Coup de Coeur ! Un Chef d’Oeuvre dans l’assiette et une explosion de saveur en bouche grâce à un judicieux mélange de saveur et de croquant givré.

Kei

Le chocolat Guanaja comme une ganache. Avec un coeur coulant… A fondre de plaisir!

Salle-2-Kei---Copyright-Ryusuke-Hayashi

Le + : Des produits frais et de saison, travaillés avec une maîtrise parfaite des cuissons.

Le – : Il est préférable de réserver 3 semaines à l’avance…

J’aime : On ressent la passion du chef dans chaque assiette (finitions millimétrées, haute précision du geste) dans un écrin  délicat propice à la dégustation, subtil et harmonieux reflet des créations culinaires de Kei.

PS : Je dois vous avouer une chose… J’ai écrit tout mon article avec l’eau à la bouche rien que de revoir toutes les photos de mon déjeuner parfait! Je ne vous cache pas non plus que j’ai pris beaucoup de plaisir a discuter avec le Chef de Rang, qui est un puit de science culinaire (entre autres)! Et que le la serveuse avec son sourire et son service impeccable laissait présager dès son entrée en scène un tourbillon de Bonheur gastronomique. Comme dirait mon fils de 9 ans, un bon service permet une dégustation sereine et donc optimum ! 

Salle restaurant Kei - ©Barbara Siegel

Lassez-vous surprendre par le menu « Carte Blanche »!

Dans l’intimité d’une salle de restaurant raffinée, le Chef Kei propose :

Nage-de-langoustines-et-fleur-d'hibiscus---Copyright-Richard-Haughton---Zoom

Au déjeuner*, 3 menus composés de 5 ou 8 plats:

*Menu Déjeuner à 55 €

*Menu Degustation à 120 € 

* et un Menu Prestige à 155 €

Salade-de-légumes-croquants---Copyright-Richard-Haughton

Pour le dîner*, 3 menus composés de 6 ou 8 plats:

*Menu Découverte à 99 €  (sauf samedi soir)

*Menu Dégustation à 145 €  

*et le Menu Prestige à 195 €

Homard-fumé-minute---Copyright-Richard-Haughton

Restaurant KEI

5, rue Coq Héron

75001 Paris

Le restaurant vous accueille du mardi midi au samedi soir (fermé le jeudi midi)

WWW.RESTAURANT-KEI.FR

Kei

 

 

 

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe

Kardashian Jenner Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs