Nous utilisons les cookies pour améliorer le site et votre expérience de navigation.

Lancement de la nouvelle carte exclusive du Bar Botaniste

Lancement de la nouvelle carte exclusive du Bar Botaniste réalisée par le talentueux Chef Barman, Clément Emery.

En effet, Clément Emery a imaginé pour vous une carte de 20 nouveaux cocktails aux saveurs inattendues, complexes et marquantes, fruit de neuf mois de recherches poussées.

Aussi, c’est une véritable expérience autour de la mixologie, domaine de prédilection de ce Chef Barman qui ne cesse de travailler les accords parfaits, les jeux de textures et de saveurs.

Un pur bonheur pour tous mes sens

La carte a été minutieusement travaillée comme un carnet de voyages, jusqu’à extraire de chaque « destination » ce que la nature avait de plus exceptionnel à offrir. De la Bretagne au Golfe persique, de la Corse au Mexique, ce sont toutes les plantes et herbes fraîches qui sont passées à la loupe du Chef Barman. Illustrant ainsi l’ADN du Shangri-La Hotel, Paris, fier de son héritage « botanique » et historique.

Le nautilus

Un de mes cocktails préférés.

Plus qu’un simple cocktail, une véritable expérience marine qui vous transporte dans les profondeurs abyssales de l’océan.

Le Cyrus

Sur la route de la Soie, en Iran très exactement.

Vodka de Seigle d’or de Pologne, Citron Noir d’Iran et Lillet Grande Réserve pour séduire les amateurs d’agrumes et de puissance aromatique. D’une intensité surprenante.

Le Zarparan

C’est le Negroni qui se pare d’une complexité rare.

Gin, Escubac, Safran, Cardamome verte et Kummel viennent apporter par les épices un côté solaire à cet incontournable de l’histoire du cocktail.

Le Cocoa Dementha

Gin, menthe- chocolat, fève de cacao et racine de guimauve nous invitent à boire ni plus ni moins… un After Eight.

Le Bloom

Un amaro travaillé à partir d’une teinture mère maison mêlant une vingtaine d’ingrédients, pour une superbe complexité et une vraie longueur en bouche…

Le fil invisible? Une identité botanique marquée et exclusive à chaque cocktail qui permet de plonger les amateurs vers un imaginaire propre et adapté à chaque « heure » de dégustation.

Aussi complexe, que varié mais toujours lisible, l’itinéraire proposé par Clément Emery n’en sollicite pas moins tous les sens.

Ainsi, l’escale se veut énigmatique quand une chartreuse est travaillée comme un élixir et que la « potion » change de couleur au fur et à mesure de la dégustation avec les effluves d’une liqueur de basilic rouge. Elle devient emblématique, comme le cocktail-signature, le Nektar, présenté dans une abeille en verre et en étain, réunissant l’essence même de la gourmandise autour de la ruche : pollen, hydromel, propolis et cire d’abeille. Elle devient ludique et totalement insolite quand on voit arriver une cactucière : un mini jardin mexicain masquant le contenu, puisqu’il s’agit de boire symboliquement « le jus qui vient de la terre ». Elle devient aventurière avec le Xerik car c’est le désert aride mexicain que l’on affronte : Bourbon, Mezcal, Betterave, Poivre blanc de Malabar et estragon, mon cocktail préféré, ont raison des âmes sensibles. La présentation du cocktail surprend, avec comme l’impression de boire un jus tout droit sorti des entrailles de la Terre.

Des flacons toujours plus rares et nombreux pour mon plus grand plaisir

Là encore, Clément Emery a travaillé minutieusement et poursuivi le travail de sourcing. Portant, par exemple, le nombre de références de whisky à 140 au lieu de 50 jusqu’ici. Avec des inédits parmi les maisons japonaises, des bourbons de 20 ans d’âge très recherchés comme le Pappy Van Winkle’s Family Reserve, une absinthe datant de 1797 – essai n°1 (uniquement 200 bouteilles réparties dans le monde), une sélection de rhums Caroni (distillerie de Trinidad disparue)… .

A propos de Clément Emery

Après Khâgne et hypokhâgne, c’est le goût des voyages et de la gastronomie qui ont prédisposé ce puriste à endosser le tablier de barman. Arrivé en janvier 2017 en tant que Chef Barman du Bar Botaniste, Clément Emery a pris le temps de se plonger dans l’héritage du Shangri-La, Hotel, Paris pour poursuivre l’histoire d’un des plus beaux bars d’hôtel de la capitale incarné par la personnalité de l’ancien propriétaire, Roland Bonaparte, auteur du plus grand herbier au monde – 100 000 espèces – et scientifique hors pair. La philosophie de Clément Emery est de mettre en avant le savoir-faire.
En ressuscitant les tarragones, chartreuses, absinthes et autres alcools oubliés et en privilégiant les maisons confidentielles, au travail minutieux.

Le Bar Botaniste au Shangri-La Hotel, Paris
Ouvert tous les soirs de 18h00 à 02h00

01 53 67 19 98

A noter aussi

Exceptionnel ! Le temps de 4 dates exclusives, la terrasse de 100 m2 de la Suite Shangri-La devient l’écrin du Chef Christophe Moret
et du restaurant deux étoiles L’ Abeille pour des déjeuners gastronomiques de haute voltige.

A chacune de ces dates – 1er juin, 11 juillet, 7 septembre et 5 octobre 2018

– le Chef et son équipe émerveilleront leurs convives dans un cadre spectaculaire : la Tour Eiffel, la Seine, le Grand Palais, les Invalides, Montmartre… L’enchantement est magique et la parenthèse hors du temps.

Le succulent menu en 4 services sera spécialement créé par le Chef Moret pour chaque date en fonction des produits de saison.
L’excellence de la cuisine française tutoiera les sommets grâce aux vins minutieusement sélectionnés par le Chef Sommelier Matthias Meynard.

Ces 4 déjeuners gastronomiques face à la Tour Eiffel subjugueront le Tout-Paris.

Je vous invite aussi à découvrir

Un menu déjeuner aux accents 100 % de l’Asie du sud-est !

Sous sa somptueuse coupole de verre, La Bauhinia, baignée de lumière, invite dès à présent ses clients à voyager pour un déjeuner hors du temps à partir de 48€ !

Au menu ?

Spécialités thaïlandaises, indonésiennes, malaisiennes et vietnamiennes avec entre autres, les bouchées vapeur, le traditionnel Pad Thaï, le Bo Bun, ou encore le fameux « Tigre qui pleure », de quoi ravir les parisiens en quête d’évasion.
Les desserts créés par le Chef Pâtissier Michaël Bartocetti apporteront la petite touche sucrée idéale pour bien terminer son repas !

10, avenue d’Iéna, Paris, 75116, France
T:(33 1) 53 67 19 98    F:(33 1) 53 67 19 19

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe

Votre adresse email ne sera pas publié

Laisser un commentaire

Lancement de la nouvelle carte exclusive du Bar Botaniste

Lancement de la nouvelle carte exclusive du Bar Botaniste réalisée par le talentueux Chef Barman, Clément Emery. En effet, Clément Emery a imaginé pour vous une carte de 20 nouveaux cocktails aux saveurs inattendues, complexes et marquantes, fruit de neuf mois de recherches poussées. Aussi, c’est une véritable expérience autour de la mixologie, domaine de […]

Lancement de la nouvelle carte exclusive du Bar Botaniste
Christel Engström
Article
Christel Engström

Lancement de la nouvelle carte exclusive du Bar Botaniste réalisée par le talentueux Chef Barman, Clément Emery.

En effet, Clément Emery a imaginé pour vous une carte de 20 nouveaux cocktails aux saveurs inattendues, complexes et marquantes, fruit de neuf mois de recherches poussées.

Aussi, c’est une véritable expérience autour de la mixologie, domaine de prédilection de ce Chef Barman qui ne cesse de travailler les accords parfaits, les jeux de textures et de saveurs.

Un pur bonheur pour tous mes sens

La carte a été minutieusement travaillée comme un carnet de voyages, jusqu’à extraire de chaque « destination » ce que la nature avait de plus exceptionnel à offrir. De la Bretagne au Golfe persique, de la Corse au Mexique, ce sont toutes les plantes et herbes fraîches qui sont passées à la loupe du Chef Barman. Illustrant ainsi l’ADN du Shangri-La Hotel, Paris, fier de son héritage « botanique » et historique.

Le nautilus

Un de mes cocktails préférés.

Plus qu’un simple cocktail, une véritable expérience marine qui vous transporte dans les profondeurs abyssales de l’océan.

Le Cyrus

Sur la route de la Soie, en Iran très exactement.

Vodka de Seigle d’or de Pologne, Citron Noir d’Iran et Lillet Grande Réserve pour séduire les amateurs d’agrumes et de puissance aromatique. D’une intensité surprenante.

Le Zarparan

C’est le Negroni qui se pare d’une complexité rare.

Gin, Escubac, Safran, Cardamome verte et Kummel viennent apporter par les épices un côté solaire à cet incontournable de l’histoire du cocktail.

Le Cocoa Dementha

Gin, menthe- chocolat, fève de cacao et racine de guimauve nous invitent à boire ni plus ni moins… un After Eight.

Le Bloom

Un amaro travaillé à partir d’une teinture mère maison mêlant une vingtaine d’ingrédients, pour une superbe complexité et une vraie longueur en bouche…

Le fil invisible? Une identité botanique marquée et exclusive à chaque cocktail qui permet de plonger les amateurs vers un imaginaire propre et adapté à chaque « heure » de dégustation.

Aussi complexe, que varié mais toujours lisible, l’itinéraire proposé par Clément Emery n’en sollicite pas moins tous les sens.

Ainsi, l’escale se veut énigmatique quand une chartreuse est travaillée comme un élixir et que la « potion » change de couleur au fur et à mesure de la dégustation avec les effluves d’une liqueur de basilic rouge. Elle devient emblématique, comme le cocktail-signature, le Nektar, présenté dans une abeille en verre et en étain, réunissant l’essence même de la gourmandise autour de la ruche : pollen, hydromel, propolis et cire d’abeille. Elle devient ludique et totalement insolite quand on voit arriver une cactucière : un mini jardin mexicain masquant le contenu, puisqu’il s’agit de boire symboliquement « le jus qui vient de la terre ». Elle devient aventurière avec le Xerik car c’est le désert aride mexicain que l’on affronte : Bourbon, Mezcal, Betterave, Poivre blanc de Malabar et estragon, mon cocktail préféré, ont raison des âmes sensibles. La présentation du cocktail surprend, avec comme l’impression de boire un jus tout droit sorti des entrailles de la Terre.

Des flacons toujours plus rares et nombreux pour mon plus grand plaisir

Là encore, Clément Emery a travaillé minutieusement et poursuivi le travail de sourcing. Portant, par exemple, le nombre de références de whisky à 140 au lieu de 50 jusqu’ici. Avec des inédits parmi les maisons japonaises, des bourbons de 20 ans d’âge très recherchés comme le Pappy Van Winkle’s Family Reserve, une absinthe datant de 1797 – essai n°1 (uniquement 200 bouteilles réparties dans le monde), une sélection de rhums Caroni (distillerie de Trinidad disparue)… .

A propos de Clément Emery

Après Khâgne et hypokhâgne, c’est le goût des voyages et de la gastronomie qui ont prédisposé ce puriste à endosser le tablier de barman. Arrivé en janvier 2017 en tant que Chef Barman du Bar Botaniste, Clément Emery a pris le temps de se plonger dans l’héritage du Shangri-La, Hotel, Paris pour poursuivre l’histoire d’un des plus beaux bars d’hôtel de la capitale incarné par la personnalité de l’ancien propriétaire, Roland Bonaparte, auteur du plus grand herbier au monde – 100 000 espèces – et scientifique hors pair. La philosophie de Clément Emery est de mettre en avant le savoir-faire.
En ressuscitant les tarragones, chartreuses, absinthes et autres alcools oubliés et en privilégiant les maisons confidentielles, au travail minutieux.

Le Bar Botaniste au Shangri-La Hotel, Paris
Ouvert tous les soirs de 18h00 à 02h00

01 53 67 19 98

A noter aussi

Exceptionnel ! Le temps de 4 dates exclusives, la terrasse de 100 m2 de la Suite Shangri-La devient l’écrin du Chef Christophe Moret
et du restaurant deux étoiles L’ Abeille pour des déjeuners gastronomiques de haute voltige.

A chacune de ces dates – 1er juin, 11 juillet, 7 septembre et 5 octobre 2018

– le Chef et son équipe émerveilleront leurs convives dans un cadre spectaculaire : la Tour Eiffel, la Seine, le Grand Palais, les Invalides, Montmartre… L’enchantement est magique et la parenthèse hors du temps.

Le succulent menu en 4 services sera spécialement créé par le Chef Moret pour chaque date en fonction des produits de saison.
L’excellence de la cuisine française tutoiera les sommets grâce aux vins minutieusement sélectionnés par le Chef Sommelier Matthias Meynard.

Ces 4 déjeuners gastronomiques face à la Tour Eiffel subjugueront le Tout-Paris.

Je vous invite aussi à découvrir

Un menu déjeuner aux accents 100 % de l’Asie du sud-est !

Sous sa somptueuse coupole de verre, La Bauhinia, baignée de lumière, invite dès à présent ses clients à voyager pour un déjeuner hors du temps à partir de 48€ !

Au menu ?

Spécialités thaïlandaises, indonésiennes, malaisiennes et vietnamiennes avec entre autres, les bouchées vapeur, le traditionnel Pad Thaï, le Bo Bun, ou encore le fameux « Tigre qui pleure », de quoi ravir les parisiens en quête d’évasion.
Les desserts créés par le Chef Pâtissier Michaël Bartocetti apporteront la petite touche sucrée idéale pour bien terminer son repas !

10, avenue d’Iéna, Paris, 75116, France
T:(33 1) 53 67 19 98    F:(33 1) 53 67 19 19

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe

Kardashian Jenner Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs