Nous utilisons les cookies pour améliorer le site et votre expérience de navigation.

Comment trouver le sommeil avec Dodow

Trouver le sommeil avec Dodow

Dodow est une solution innovante et lumineuse !

En effet, ce drôle de petit objet à poser sur sa table de chevet projette au plafond un faisceau lumineux : la clé des songes pour tous ceux à qui le sommeil fait défaut !
Comment ? En vous concentrant sur ce halo dont la projection est volontairement rythmée, vous ralentissez votre flux de pensées et en synchronisant votre respiration sur cette pulsation lumineuse, le sommeil vous gagne progressivement : http://rstyle.me/~aeYl7

Pourquoi je ne dors pas ?

Insomnie : un problème psychosomatique

  • Un problème psychosomatique

La réaction aux bruits, l’énervement, le stress ou les soucis entraînent une réaction physiologique.

  • L’état d’alerte

Ils contribuent à une hyperactivation du système nerveux autonome : le corps passe en « état d’alerte », l’état de réaction à un danger.

Le système nerveux autonome (SNA) est la partie du système nerveux qui gère les activités inconscientes du corps comme la digestion, le rythme cardiaque ou la respiration.

Le SNA est composé des systèmes sympathique et parasympathique. Lorsque l’un des système est activé l’autre est désactivé.

L’activation du système nerveux sympathique déclenche l’état d’alerte, c’est un mécanisme de défense qui a permis à l’être humain de survivre face à un environnement extérieur hostile (sécrétion de noradrénaline, vigilance accrue, contraction des muscles, sécrétion de cortisol pour parer aux blessures). Par le biais de neurotransmetteurs, l’activation du système nerveux sympathique stimule le centre d’éveil et la vigilance : les stimuli extérieurs comme le bruit sont alors mieux perçus pour faire face au danger et votre flux de pensées s’accélère.

L’activation de cet état était certes utile pendant la préhistoire en situation constante de danger, mais il l’est beaucoup moins aujourd’hui, lorsque vous essayer de vous endormir.

En général, lorsque vous n’arrivez pas à trouver le sommeil c’est parce que votre organisme n’arrive pas à passer en état de repos, car votre système nerveux sympathique reste activé à cause:

• Une activité intense
• Un évenement stressant
• Une journée difficile
• Un simple bruit
• Des pensées comme la peur de ne pas dormir
• etc…

Certaines personnes sont plus ou moins sensibles aux stimuli et peuvent être constamment en état d’alerte, on peut comparer leur état à une alarme de voiture trop sensible qui se déclencherait au moindre effleurement.

  • Des signaux envoyés au cerveau

Du cortisol (inhibiteur de mélatonine – hormone du sommeil) et des neuro-transmetteurs comme la noradrénaline sont alors sécrétés et stimulent certaines zones du cerveau.

  • Stimulation du centre d’éveil

Les neurotransmetteurs stimulent votre vigilance, votre flux de pensées s’accélère et votre réactivité aux stimuli augmente : c’est le cercle vicieux de l’insomnie.

Comment ?

  • Respirez en rythme avec la lumière bleue

La lumière bleue de dodow est projetée au plafond. Synchronisez votre respiration en rythme avec la lumière : inspirez quand le faisceau s’étend, expirez quand il rétrécit.

La couleur bleue pour vous apaiser

Le bleu est connu pour avoir des propriétés relaxantes et avoir une inluence sur la gestion du stress, à l’opposé des couleurs chaudes qui sont synonyme de danger, d’excitation, de chaleur… Après une série de tests, les résultats étaient plus concluants avec la couleur cyan (465 nm).

  • Votre flux de pensées diminue

En vous concentrant sur la lumière vous accordez moins d’importance à votre flux de pensées qui stimule votre centre d’éveil.
En diminuant votre activité cérébrale vous accélérez l’endormissement.

Portez votre attention sur un point extérieur pour ralentir votre flux de pensées

L’objectif est d’occuper une partie de votre cerveau pour réduire votre flux de pensées qui stimule le centre d’éveil. Par exemple, lorsque vous regardez un film intéressant, le cerveau porte un « intérêt » aux images captivantes qui stimulent le centre d’éveil. De la même manière, vous n’arrivez pas à trouver le sommeil car votre cerveau est « captivé » par vos différentes pensées qui défilent dans votre tête.

Grâce à son signal lumineux projeté au plafond, Dodow vous fournit un support de concentration où rattacher votre attention, vous remplacez ainsi vos pensées «intéressantes» par quelque chose de moins stimulant.

  • Votre respiration ralentit progressivement

Dodow vous emmène progressivement de 11 à 6 respirations par minute (rpm). Un rythme régulier, où l’expiration plus longue que l’inspiration entraîne une sensation de fatigue.

Inspiration – Expiration

60% d’expiration pour vous relâcher et vous fatiguer

Lorsque l’on respire lentement et que l’expiration est plus longue que l’inspiration, on rejette plus de CO2. Quand la concentration de C02 dans le sang diminue, on observe une diminution du diamètre des vaisseaux cérébraux. Ce phénomène appelé vasoconstriction entraîne une sensation de fatigue qui favorise l’endormissement.

  • Continuez pendant 8 minutes

La respiration est la seule partie du système nerveux autonome que l’on peut contrôler de manière consciente. En gardant le rythme régulier de 6rpm suffisamment longtemps, vous allez déclencher le baroréflexe, un mécanisme physiologique, qui va rééquilibrer le système nerveux autonome à l’origine de votre insomnie.

Baroréflexe

Stimuler le barorèflèxe pour désactiver l’état d’alerte

Le baroréflexe est, comme son nom l’indique, un réflèxe : une réaction homéostatique sensée rééquilibrer le système nerveux autonome lorsque celui-ci est déséquilibré. On pourrait le comparer à un système de refroidissement libérant un liquide réfrigérant lors d’une surchauffe du moteur. Et comme un système de refroidissement dont les capteurs auraient du mal à mesurer la surchauffe, les barorécepteurs sensés mesurer un emballement du système nerveux autonome ne sont pas toujours assez sensibles pour constater le déséquilibre.

Comme nous avons pu le voir, la respiration est la seule fonction régie par le système nerveaux autonome, que l’on peut contrôler de manière consciente. De nombreuses études scientifiques ont montré qu’une respiration lente permettait de stimuler la sensitivité des barorécepteurs. En ralentissant volontairement votre respiration vous aller pouvoir rééquilibrer votre système nerveux autonome grâce à l’activation du baroréflèxe.

Lorsque le baroréflèxe est déclenché, le nerf vague (nerf parasympathique) est stimulé et le système parasympathique est activé. Mécaniquement le système nerveux sympathique est désactivé, le système nerveux est rééquilibré et vous êtes maintenant en état de repos.

Des tests sur un grand nombre d’individus ont montré que le baroréflèxe est fortement stimulé à un rythme de 6 respirations par minute. À ce rythme, la VFC (variabilité de la fréquence cardiaque), témoin de l’équilibre du système nerveux autonome, est environ 4 fois plus élevée qu’au rythme normal de 12 respirations par minute.

Bref ! Dodow vous emmène aux portes du sommeil

 …et si je ne m’endors pas plus vite ?

C’est très simple, vous êtes remboursé dans un délai de 20 jours !

Attention : ne confondez pas Dodow et luminothérapie !

Une exposition durable à une lumière bleue d’intensité élevé peut inhiber la production de mélatonine et contribuer à vous maintenir éveillé. Heureusement, le signal lumineux de dodow est trop faible pour avoir un impact sur la sécrétion de mélatonine.

 Suivez moi sur Instagram @_.obsessionluxe._

Votre adresse email ne sera pas publié

Laisser un commentaire

Comment trouver le sommeil avec Dodow

Trouver le sommeil avec Dodow Dodow est une solution innovante et lumineuse ! En effet, ce drôle de petit objet à poser sur sa table de chevet projette au plafond un faisceau lumineux : la clé des songes pour tous ceux à qui le sommeil fait défaut ! Comment ? En vous concentrant sur ce halo dont la projection est […]

Comment trouver le sommeil avec Dodow
Christel Engström
WebZine
Christel Engström

Trouver le sommeil avec Dodow

Dodow est une solution innovante et lumineuse !

En effet, ce drôle de petit objet à poser sur sa table de chevet projette au plafond un faisceau lumineux : la clé des songes pour tous ceux à qui le sommeil fait défaut !
Comment ? En vous concentrant sur ce halo dont la projection est volontairement rythmée, vous ralentissez votre flux de pensées et en synchronisant votre respiration sur cette pulsation lumineuse, le sommeil vous gagne progressivement : http://rstyle.me/~aeYl7

Pourquoi je ne dors pas ?

Insomnie : un problème psychosomatique

  • Un problème psychosomatique

La réaction aux bruits, l’énervement, le stress ou les soucis entraînent une réaction physiologique.

  • L’état d’alerte

Ils contribuent à une hyperactivation du système nerveux autonome : le corps passe en « état d’alerte », l’état de réaction à un danger.

Le système nerveux autonome (SNA) est la partie du système nerveux qui gère les activités inconscientes du corps comme la digestion, le rythme cardiaque ou la respiration.

Le SNA est composé des systèmes sympathique et parasympathique. Lorsque l’un des système est activé l’autre est désactivé.

L’activation du système nerveux sympathique déclenche l’état d’alerte, c’est un mécanisme de défense qui a permis à l’être humain de survivre face à un environnement extérieur hostile (sécrétion de noradrénaline, vigilance accrue, contraction des muscles, sécrétion de cortisol pour parer aux blessures). Par le biais de neurotransmetteurs, l’activation du système nerveux sympathique stimule le centre d’éveil et la vigilance : les stimuli extérieurs comme le bruit sont alors mieux perçus pour faire face au danger et votre flux de pensées s’accélère.

L’activation de cet état était certes utile pendant la préhistoire en situation constante de danger, mais il l’est beaucoup moins aujourd’hui, lorsque vous essayer de vous endormir.

En général, lorsque vous n’arrivez pas à trouver le sommeil c’est parce que votre organisme n’arrive pas à passer en état de repos, car votre système nerveux sympathique reste activé à cause:

• Une activité intense
• Un évenement stressant
• Une journée difficile
• Un simple bruit
• Des pensées comme la peur de ne pas dormir
• etc…

Certaines personnes sont plus ou moins sensibles aux stimuli et peuvent être constamment en état d’alerte, on peut comparer leur état à une alarme de voiture trop sensible qui se déclencherait au moindre effleurement.

  • Des signaux envoyés au cerveau

Du cortisol (inhibiteur de mélatonine – hormone du sommeil) et des neuro-transmetteurs comme la noradrénaline sont alors sécrétés et stimulent certaines zones du cerveau.

  • Stimulation du centre d’éveil

Les neurotransmetteurs stimulent votre vigilance, votre flux de pensées s’accélère et votre réactivité aux stimuli augmente : c’est le cercle vicieux de l’insomnie.

Comment ?

  • Respirez en rythme avec la lumière bleue

La lumière bleue de dodow est projetée au plafond. Synchronisez votre respiration en rythme avec la lumière : inspirez quand le faisceau s’étend, expirez quand il rétrécit.

La couleur bleue pour vous apaiser

Le bleu est connu pour avoir des propriétés relaxantes et avoir une inluence sur la gestion du stress, à l’opposé des couleurs chaudes qui sont synonyme de danger, d’excitation, de chaleur… Après une série de tests, les résultats étaient plus concluants avec la couleur cyan (465 nm).

  • Votre flux de pensées diminue

En vous concentrant sur la lumière vous accordez moins d’importance à votre flux de pensées qui stimule votre centre d’éveil.
En diminuant votre activité cérébrale vous accélérez l’endormissement.

Portez votre attention sur un point extérieur pour ralentir votre flux de pensées

L’objectif est d’occuper une partie de votre cerveau pour réduire votre flux de pensées qui stimule le centre d’éveil. Par exemple, lorsque vous regardez un film intéressant, le cerveau porte un « intérêt » aux images captivantes qui stimulent le centre d’éveil. De la même manière, vous n’arrivez pas à trouver le sommeil car votre cerveau est « captivé » par vos différentes pensées qui défilent dans votre tête.

Grâce à son signal lumineux projeté au plafond, Dodow vous fournit un support de concentration où rattacher votre attention, vous remplacez ainsi vos pensées «intéressantes» par quelque chose de moins stimulant.

  • Votre respiration ralentit progressivement

Dodow vous emmène progressivement de 11 à 6 respirations par minute (rpm). Un rythme régulier, où l’expiration plus longue que l’inspiration entraîne une sensation de fatigue.

Inspiration – Expiration

60% d’expiration pour vous relâcher et vous fatiguer

Lorsque l’on respire lentement et que l’expiration est plus longue que l’inspiration, on rejette plus de CO2. Quand la concentration de C02 dans le sang diminue, on observe une diminution du diamètre des vaisseaux cérébraux. Ce phénomène appelé vasoconstriction entraîne une sensation de fatigue qui favorise l’endormissement.

  • Continuez pendant 8 minutes

La respiration est la seule partie du système nerveux autonome que l’on peut contrôler de manière consciente. En gardant le rythme régulier de 6rpm suffisamment longtemps, vous allez déclencher le baroréflexe, un mécanisme physiologique, qui va rééquilibrer le système nerveux autonome à l’origine de votre insomnie.

Baroréflexe

Stimuler le barorèflèxe pour désactiver l’état d’alerte

Le baroréflexe est, comme son nom l’indique, un réflèxe : une réaction homéostatique sensée rééquilibrer le système nerveux autonome lorsque celui-ci est déséquilibré. On pourrait le comparer à un système de refroidissement libérant un liquide réfrigérant lors d’une surchauffe du moteur. Et comme un système de refroidissement dont les capteurs auraient du mal à mesurer la surchauffe, les barorécepteurs sensés mesurer un emballement du système nerveux autonome ne sont pas toujours assez sensibles pour constater le déséquilibre.

Comme nous avons pu le voir, la respiration est la seule fonction régie par le système nerveaux autonome, que l’on peut contrôler de manière consciente. De nombreuses études scientifiques ont montré qu’une respiration lente permettait de stimuler la sensitivité des barorécepteurs. En ralentissant volontairement votre respiration vous aller pouvoir rééquilibrer votre système nerveux autonome grâce à l’activation du baroréflèxe.

Lorsque le baroréflèxe est déclenché, le nerf vague (nerf parasympathique) est stimulé et le système parasympathique est activé. Mécaniquement le système nerveux sympathique est désactivé, le système nerveux est rééquilibré et vous êtes maintenant en état de repos.

Des tests sur un grand nombre d’individus ont montré que le baroréflèxe est fortement stimulé à un rythme de 6 respirations par minute. À ce rythme, la VFC (variabilité de la fréquence cardiaque), témoin de l’équilibre du système nerveux autonome, est environ 4 fois plus élevée qu’au rythme normal de 12 respirations par minute.

Bref ! Dodow vous emmène aux portes du sommeil

 …et si je ne m’endors pas plus vite ?

C’est très simple, vous êtes remboursé dans un délai de 20 jours !

Attention : ne confondez pas Dodow et luminothérapie !

Une exposition durable à une lumière bleue d’intensité élevé peut inhiber la production de mélatonine et contribuer à vous maintenir éveillé. Heureusement, le signal lumineux de dodow est trop faible pour avoir un impact sur la sécrétion de mélatonine.

 Suivez moi sur Instagram @_.obsessionluxe._

Centre de préférences de confidentialité

Important

Advertising

Analytics

Other

acceptation

Kardashian Jenner Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs