Nous utilisons les cookies pour améliorer le site et votre expérience de navigation.

L’iPhone X a avoué tous ses secrets a SOSav !

L’iPhone X en pièces détachées !

Après une course effrénée pour arriver les premiers devant l’Apple Store, l’iPhone X en poche, les voilà en direction de leur laboratoire de démontage.

 

Alors, qu’a-t-il dans le ventre ?

Ouverture, un petit air de déjà vu…

Vous avez déjà vu des réparations d’iPhone 7 ou 8 ? Si vous suivez SOSav, c’est certainement le cas!
Du coup, l’ouverture de l’iPhone X ne vous étonnera pas. En effet, Apple ne change pas une recette qui fonctionne!
2 petites vis pentalobes (un peu plus longues que d’habitude), un petit tour de chauffe avec un sèche-cheveux et une spatule iPlastix  pour décoller l’écran qui s’ouvre ensuite comme un livre, l’iPhone 7 et 8. 
D’ailleurs, le joint d’étanchéité est encore plus fin que sur ces modèles, cela facilite l’ouverture.

Les composants sont différents physiquement des modèles précédents mais quasi tout fonctionne sur le même principe : quelques vis à retirer, des nappes à déconnecter, la routine habituelle pour une réparation smartphone !

La nouveauté Face ID

Concentration sur le fameux Face ID se trouvant sur la caméra avant mais qui ne fait pas partie de l’écran, contrairement aux précédents iPhone. Donc, il faut retirer la batterie pour accéder aux Face ID retenu par 3 nappes. D’ailleurs, aucune puce n’est visible sur ce Face ID… Et pourtant il y en avait bien une cachée sur la nappe Touch ID d’antan puisque le changement du bouton home et de sa nappe annule la fonction Touch ID sur les précédents iPhone. Est-ce que ce sera le cas ici aussi en changeant le Face ID ? Aucune pièce n’est dispo pour le moment donc impossible à vérifier mais à suivre…

Pour décoller la batterie, toujours le même principe : des stickers à décoller sous la batterie afin de pouvoir la soulever. Elle est aussi bien collée que sur l’iPhone 7 ou 8.

Des complications ?

Pas forcément compliqué à démonter, mais assez long et parfois pénible. Exemple : les nappes des boutons volume & vibreur qui se cachent derrière la carte mère comme sur l’iPhone 7 et 8 alors qu’ici, la nappe est ultra fine et soudée à la nappe de chargement NFC (voir photo). Aussi, pour démonter le bouton power, il faut désosser entièrement tout l’iPhone X dont la nappe est très fine également… D’ailleurs, c’est le maître mot de cet iPhone X : des nappes très fines et fragiles ! 

En parlant de carte mère, vous trouvez pas qu’elle est petite sur l’iPhone X ? En effet, elle est moins longue que celles des autres iPhones, mais elle se compose d’une « double couche » avec 14 connecteurs au total, un record en matière d’iPhone ! Des composants en superposition, comme ce fût le cas pour l’iPhone Edge en son temps. Un retour au source caché ? Car le cadre métallique de l’iPhone Edge n’est pas sans rappeler celui de l’iPhone X Argent…

Démontage terminé : 1h15 top chrono

Tout se déroule très vite, les mains expertes des techniciens ont jubilé lors de ce démontage ! Aucune réelle difficulté pour démonter cet iPhone X mise à part les nappes plus fragiles dans l’ensemble. Il est pourtant assez différent des autres iPhones puisqu’Apple a totalement revu sa conception interne. Ici, certains composants ont été miniaturisés comme la carte mère ou encore le Taptic Engine plus petit que sur l’iPhone 8. D’autres ont été conçus différemment pour un meilleur agencement.

Quel est l’intérêt de vouloir gagner de la place ?  Sûrement pour mettre une batterie plus conséquente ! Apple aurait enfin tiré les leçons des moqueries dont il a pu faire l’objet ? Ici, la batterie affiche 2716 mAh contre 2691 pour l’iPhone 8 Plus. Certes, l’écran borderless Super Retina HD OLED 5,8″ risque d’être énergivore, alors… à voir en utilisation !

Le mot de la fin du technicien

Le démontage a été beaucoup moins compliqué que prévu ! Le principal obstacle est la fragilité des nappes. Il reste légèrement plus difficile à réparer que l’iPhone 8 mais tout à fait envisageable pour le commun des mortels. 

On notera tout de même qu’Apple ne facilite toujours pas la tâche, surtout comparé à un iPhone 6 qui se démonte les yeux fermés (ou presque). Néanmoins, la quasi totalité des composants sont réparables, et ça c’est une bonne nouvelle (sauf le dos en verre intégré au châssis comme sur l’iPhone 8 / 8+).

Pour sa réparabilité, l’iPhone X mérite : 7/10 

SourceSOSav.

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe

Votre adresse email ne sera pas publié

Laisser un commentaire

L’iPhone X a avoué tous ses secrets a SOSav !

L’iPhone X en pièces détachées ! Après une course effrénée pour arriver les premiers devant l’Apple Store, l’iPhone X en poche, les voilà en direction de leur laboratoire de démontage.   Alors, qu’a-t-il dans le ventre ? Ouverture, un petit air de déjà vu… Vous avez déjà vu des réparations d’iPhone 7 ou 8 ? […]

L’iPhone X a avoué tous ses secrets a SOSav !
Christel Engström
Blog
Christel Engström

L’iPhone X en pièces détachées !

Après une course effrénée pour arriver les premiers devant l’Apple Store, l’iPhone X en poche, les voilà en direction de leur laboratoire de démontage.

 

Alors, qu’a-t-il dans le ventre ?

Ouverture, un petit air de déjà vu…

Vous avez déjà vu des réparations d’iPhone 7 ou 8 ? Si vous suivez SOSav, c’est certainement le cas!
Du coup, l’ouverture de l’iPhone X ne vous étonnera pas. En effet, Apple ne change pas une recette qui fonctionne!
2 petites vis pentalobes (un peu plus longues que d’habitude), un petit tour de chauffe avec un sèche-cheveux et une spatule iPlastix  pour décoller l’écran qui s’ouvre ensuite comme un livre, l’iPhone 7 et 8. 
D’ailleurs, le joint d’étanchéité est encore plus fin que sur ces modèles, cela facilite l’ouverture.

Les composants sont différents physiquement des modèles précédents mais quasi tout fonctionne sur le même principe : quelques vis à retirer, des nappes à déconnecter, la routine habituelle pour une réparation smartphone !

La nouveauté Face ID

Concentration sur le fameux Face ID se trouvant sur la caméra avant mais qui ne fait pas partie de l’écran, contrairement aux précédents iPhone. Donc, il faut retirer la batterie pour accéder aux Face ID retenu par 3 nappes. D’ailleurs, aucune puce n’est visible sur ce Face ID… Et pourtant il y en avait bien une cachée sur la nappe Touch ID d’antan puisque le changement du bouton home et de sa nappe annule la fonction Touch ID sur les précédents iPhone. Est-ce que ce sera le cas ici aussi en changeant le Face ID ? Aucune pièce n’est dispo pour le moment donc impossible à vérifier mais à suivre…

Pour décoller la batterie, toujours le même principe : des stickers à décoller sous la batterie afin de pouvoir la soulever. Elle est aussi bien collée que sur l’iPhone 7 ou 8.

Des complications ?

Pas forcément compliqué à démonter, mais assez long et parfois pénible. Exemple : les nappes des boutons volume & vibreur qui se cachent derrière la carte mère comme sur l’iPhone 7 et 8 alors qu’ici, la nappe est ultra fine et soudée à la nappe de chargement NFC (voir photo). Aussi, pour démonter le bouton power, il faut désosser entièrement tout l’iPhone X dont la nappe est très fine également… D’ailleurs, c’est le maître mot de cet iPhone X : des nappes très fines et fragiles ! 

En parlant de carte mère, vous trouvez pas qu’elle est petite sur l’iPhone X ? En effet, elle est moins longue que celles des autres iPhones, mais elle se compose d’une « double couche » avec 14 connecteurs au total, un record en matière d’iPhone ! Des composants en superposition, comme ce fût le cas pour l’iPhone Edge en son temps. Un retour au source caché ? Car le cadre métallique de l’iPhone Edge n’est pas sans rappeler celui de l’iPhone X Argent…

Démontage terminé : 1h15 top chrono

Tout se déroule très vite, les mains expertes des techniciens ont jubilé lors de ce démontage ! Aucune réelle difficulté pour démonter cet iPhone X mise à part les nappes plus fragiles dans l’ensemble. Il est pourtant assez différent des autres iPhones puisqu’Apple a totalement revu sa conception interne. Ici, certains composants ont été miniaturisés comme la carte mère ou encore le Taptic Engine plus petit que sur l’iPhone 8. D’autres ont été conçus différemment pour un meilleur agencement.

Quel est l’intérêt de vouloir gagner de la place ?  Sûrement pour mettre une batterie plus conséquente ! Apple aurait enfin tiré les leçons des moqueries dont il a pu faire l’objet ? Ici, la batterie affiche 2716 mAh contre 2691 pour l’iPhone 8 Plus. Certes, l’écran borderless Super Retina HD OLED 5,8″ risque d’être énergivore, alors… à voir en utilisation !

Le mot de la fin du technicien

Le démontage a été beaucoup moins compliqué que prévu ! Le principal obstacle est la fragilité des nappes. Il reste légèrement plus difficile à réparer que l’iPhone 8 mais tout à fait envisageable pour le commun des mortels. 

On notera tout de même qu’Apple ne facilite toujours pas la tâche, surtout comparé à un iPhone 6 qui se démonte les yeux fermés (ou presque). Néanmoins, la quasi totalité des composants sont réparables, et ça c’est une bonne nouvelle (sauf le dos en verre intégré au châssis comme sur l’iPhone 8 / 8+).

Pour sa réparabilité, l’iPhone X mérite : 7/10 

SourceSOSav.

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe

Kardashian Jenner Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs