We use cookies to improve our site and your experience.

YSL LE VESTIAIRE DES PARFUMS COLLECTION DE NUIT

TUXEDO, CABAN, SAHARIENNE, TRENCH, CAFTAN.

Au commencement de la mode, il y a la matière.

Originelle, elle précède la forme. Porte l’imaginaire. Signe un style. Et fait sens. La mode consent à ses exigences sous toutes les coutures pour en sublimer l’allure. De même, la matière se prête aux compositions sous toutes ses facettes pour en magnifier l’aura.

ysl-beautyrange-_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_sp-a4

LE VESTIAIRE DES PARFUMS a interprété les cinq pièces emblématiques de la garde-robe de M. Yves Saint Laurent : TUXEDO, CABAN, SAHARIENNE, TRENCH, CAFTAN.

Aujourd’hui, LE VESTIAIRE DES PARFUMS revisite cet esthétisme de légende à travers trois matières iconiques du couturier. CUIR, VINYLE et VELOURS déploient la magie noire de leur présence tactile pour que la peau endosse une nouvelle élégance au contact intense.

Trois parfums de nuits fauves, très matières, à l’instar des modèles fantasmés du couturier.
Épure de la coupe, exaltation de la matière, la griffe de M. Yves Saint Laurent renaît autrement sensuelle. Intemporelle. Et universelle.

Ces matières inspirantes, créatrices d’un style de génie, sont les pièces maîtresses indémodables d’un dressing d’après le soir, quand plus rien n’arrête la nuit. Leurs notes savent parler bas pour toucher au plus près du corps. Et de fil en aiguille, ces propositions intimistes habillent la peau d’une séduction unique.

Comme confectionnées dans le noir, elles révèlent l’expression d’un charisme feutré et un sillage au tombé parfait. Retranscription à fleur de peau d’un porté grand soir, rock, audacieux, vibrant. Quintessence texturisée d’une singularité qui fait référence. La rencontre pur luxe de l’obsession du détail, des contrastes unis avec éclat.

Des parfums de nuit noire masculins-féminins. LE VESTIAIRE DES PARFUMS COLLECTION DE NUIT renoue ainsi avec la vocation du couturier d’échapper au temps de la mode. Et rappelle que chacun dans la nuit cherche sa lumière.

ysl beauty-cuir-edp-v125ml_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_

CUIR

Le cuir est véritablement une seconde peau. Souple ou rigide, il peut revêtir de multiples textures et effets de surfaces mais son toucher conserve la complexité de l’épiderme.

Matière à la fois luxueuse, odorante et protectrice, son origine animale l’associe à une sensualité virile. Dans sa version noire, le cuir devient un symbole de la contre-culture rock quand il est adopté par les rockers américains dans les années 50.

M. Yves Saint Laurent vouait une passion au cuir et l’utilisera dès ses débuts en associant un cuir brillant avec la luxueuse douceur de la fourrure. Mais le cuir permettra d’apporter une dose de séduction trouble à ses long trench coats portés par les hommes comme par les femmes ou de gainer les jambes des femmes que les années 60 permettent désormais de dévoiler.

Le cuir se fait alors le complice de jeux ambigus autour du masculin et du féminin, du précieux et du populaire, du chic et du rock.

ysl beauty-cuir-ingredients_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_a4

CUIR
BOIS DE GAIAC – SAFRAN

Complexe et foisonnant, CUIR se forge des effets de peau fascinants. Ses inflexions radicales, lisses ou grainées, revendiquent une rupture, refusent le costume classique. Provoc et rock, il cultive l’ambivalence du chic et du suggestif, ose le détail accrocheur d’une épice sulfureuse. Un parfum signé Ilias Ermenidis.

CUIR s’approprie l’effet seconde peau intégral en se délestant des lignes formatées du masculin- féminin. Ses accents corsés et saillants mixent les influences. L’incursion des notes rebelles du rhum désinhibe tout porté académique. La patine racée du tabac revêt une lascivité ambiguë. Doublée d’un safran ardent, la découpe nerveuse du cuir se découvre avec un graphisme appuyé.

Pulsé par le gingembre à la chaleur piquante, le thé noir se dévoile alors, gainé dans une plénitude fumée. La rigueur du cuir traditionnel est ainsi détournée, métamorphosée par un potentiel tactile inédit.

L’osmanthus se combine avec un raffinement irréprochable aux volutes déstructurées de l’accord thé noir.

Le bois de oud, animal, tombe alors d’aplomb.

Avec une matité percutante comme les clous chromés vieillis éclairent de façon voilée les blousons de bikers, le bois de gaïac rehausse le caractère ténébreux du sillage.

Avec une intuition juste, CUIR confère une singularité grisante et aboutie à l’élégance. Il laisse une empreinte suave, sensuelle et texturée.

CUIR. La tentation décomplexée de l’outrageusement provocant.

ysl beauty-vinyle-edp-v125ml_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_

VINYLE

Matière synthétique, le vinyle devient à partir des années 60 symbole de la modernité et de l’impertinence d’une jeunesse qui veut projeter le monde dans le futur. Mais c’est aussi une matière contradictoire quand, vernie, sa surface réfléchissante lui donne une apparence mouillée alors même que le vinyle est imperméable.

Son origine artificielle, son aspect craquant et son toucher froid associés à sa capacité à adhérer à la peau lui confèrent une sensualité paradoxale et subversive.

En version colorée, le vinyle permettra à M. Yves Saint Laurent d’injecter une dose d’énergie pop à de simples manteaux et de connecter la Haute Couture à l’audace de la rue. Mais il saura aussi transformer un élégant trench coat en un objet fantasmatique qui confère à celle ou celui qui le porte une séduction troublante, simplement en le coupant dans un vinyle glacé noir. On imagine alors le vinyle accompagner une déambulation nocturne qui autoriserait toutes les aventures.

ysl beauty-vinyl-ingredients-a4_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_

VINYLE
IMMORTELLE – MYRRHE

VINYLE assortit la brillance de surface de la fleur d’immortelle vibrante à l’impertinence énigmatique de la myrrhe. Un sillage avant-gardiste où la matière se fait miroir, dictant des effets d’opacité ou d’insolence glowy créés par Juliette Karagueuzoglou.

Matière à réflexion, sa brillance se déleste de toute ostentation prévisible.

Lustrée, la fleur d’immortelle surgit avec fulgurance, ciselée dans des éclats insaisissables, avant de suivre la ligne plongeante des résines chaudes et profondes.

Hors normes, mais dans une démesure consentie, la myrrhe résineuse et palpitante dessine de nouveaux contours à la sensualité.

Le poivre rose déconstruit cette plastique à fleur de peau, pour y plaquer une nervosité froide. Un aplat de bergamote flotte, pétillante et intrigante.

Imperméable à cette sophistication résolument glacée, les pleins et les déliés de la fleur d’immortelle incitent à l’illicite.

Le miroitement de l’anis enhardit sa présence énigmatique. Transgressive, celle-ci se démultiplie, à l’infini en reflets vernis, changeant de postures au gré de ses adhérences : voluptueuse sous la pulsion animale de la vanille, extravertie sous la rondeur souple de la myrrhe, plus provocante et liquoreuse au contact des baumes, styrax et opoponax –comme une pluie de miel lisse et languide qui se plaque sur la peau nue.

Une irrésistible chimie d’un style réversible, déluré et ultra-moderne, saisie sur le vif. VINYLE. Une sensation glossy au pouvoir équivoque.

ysl beauty-velours-edp-v125ml_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_

VELOURS

Le velours est une étoffe ancienne et précieuse, associée à l’origine à l’idée du luxe et de l’apparat. Mais sa texture qui lui donne au toucher une douceur troublante proche de la sensation de la peau en fait une matière presque érotique.

Le velours est, dès ses débuts, omniprésent dans le vestiaire Saint Laurent. Loin de le cantonner à un usage classique, M. Yves Saint Laurent encanaillera l’élégance parisienne d’inspirations folkloriques en jouant de l’opposition entre l’effet mat d’un velours ras et des applications colorées ou des borderies dorées.

En noir profond ou en bleu nuit, la capacité du velours à absorber la lumière le désigne pour les vêtements du soir. M. Yves Saint Laurent y découpe alors de longs fourreaux ténébreux sur lesquels se détache l’éclat de boutons en strass, ou s’en sert comme d’un écrin pour magnifier un pan de peau nue ou à peine voilé de dentelles. Le velours évoque alors la splendeur de fêtes passées ou que l’on a seulement rêvées.

ysl beauty-velours-ingredients_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_a4

VELOURS
VANILLE – BOIS AMBRÉS

Ample à souhait, VELOURS s’assouplit sous le chatoiement de notes chaudes et orientales orchestrées par Carlos Benaïm. Retaillé avec une juste proportion d’opulence extravertie, il consacre la douceur apparente en raffinement suprême et sexy.

Figure magique et fastueuse, le velours est une pièce maîtresse, en révélation du soir, à l’image de la vanille, texture de rêve pour senteurs nocturnes. Son aisance feutrée prend toute sa mesure dans sa langueur extensible. Son effet bi-matière, à la fois animale et suave, exalte la rencontre lente et mesurée d’effluves moelleux et mordants.

Empreintes incandescentes, les volutes obscures de l’accord thé noir encensent cette volupté, tels des rubans de feutrine gansés dans les replis contrastés de la vanille.

À notes veloutées, l’accord ambre sort de l’ombre et tamise ce panaché cousu d’exubérance. Immémorial, solaire et mystérieux, il conforte dans une harmonie chaude ces courbes pleines tandis que les bois aux fibres mates en devancent les excès avec un confort ouaté.

Puis, telles des broderies d’apparat sur un tissu sombre, des accords de fleurs blanches, découpés dans les pétales délicats du jasmin, impriment un relief alluré. Une fantaisie figurative reprise par l’iris couture qui la magnifie avec minutie grâce à la finesse ajustée de ses accents vintage.

En contrepoint, les bois musqués développent une sensation enveloppante, caressante à souhait.

Cette aura de crépuscule se glisse sur la peau comme un fourreau sombre et flamboyant sur le corps. VELOURS. Une puissance érotique grand style.

ysl beauty_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_3-packs-dp

OBSCURS OBJETS DU DÉSIR

Les flacons habillent le mystère et soumettent son expression olfactive à une élégance d’exception.

Le dress code ? Du noir sinon rien.

Comme voilés par une lumière incandescente, les flacons du VESTIAIRE DES PARFUMS COLLECTION DE NUIT semblent taillés dans le crépuscule où percent encore les derniers rayons du soleil. Une dimension neuve dans le droit fil du VESTIAIRE DES PARFUMS.

Avec une rare distinction, ils dévoilent une tenue spectaculaire dédiée à des parfums chairs. Sculptés dans le noir, ils déclinent une impression de clair-obscur fascinante.

Leur majesté sibylline appelle au fantasme du sillage qu’ils abritent à l’ombre de leurs lignes sombres.

Ces camaïeux embrasent l’émotion, au rythme pulsionnel de dégradés, jusque dans l’étiquette où le nom des matières est écrit à l’encre de la nuit.

La noblesse du verre épais redéfinit une silhouette couture et profilée.

La coupe épaulée des flacons, rehaussés du capot noir texturé et griffé aux lettres majuscules de la maison s’unit au mystère de ses couleurs.

Ainsi, les parfums tissés dans le noir de la nuit se découvrent sous un nouveau jour. Des soleils noirs pour éclairer la peau d’un éclat à nul autre pareil.

PRIX PUBLIC INDICATIF
CUIR – VINYLE – VELOURS
EDP 125ml : 270 EUR

En vente en France depuis le 03 octobre 2016

Sur l’espace Beauté des Galeries Lafayette Haussmann et au Bon Marché et sur www.yslbeauty.fr

 Abonnez-vous à Instagram @ObsessionLuxe


YSL LE VESTIAIRE DES PARFUMS COLLECTION DE NUIT
TAGS - YSL

Your email address will not be published

Laisser une réponse

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

YSL LE VESTIAIRE DES PARFUMS COLLECTION DE NUIT
Christel Engström
Beauté
Christel Engström

TUXEDO, CABAN, SAHARIENNE, TRENCH, CAFTAN.

Au commencement de la mode, il y a la matière.

Originelle, elle précède la forme. Porte l’imaginaire. Signe un style. Et fait sens. La mode consent à ses exigences sous toutes les coutures pour en sublimer l’allure. De même, la matière se prête aux compositions sous toutes ses facettes pour en magnifier l’aura.

ysl-beautyrange-_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_sp-a4

LE VESTIAIRE DES PARFUMS a interprété les cinq pièces emblématiques de la garde-robe de M. Yves Saint Laurent : TUXEDO, CABAN, SAHARIENNE, TRENCH, CAFTAN.

Aujourd’hui, LE VESTIAIRE DES PARFUMS revisite cet esthétisme de légende à travers trois matières iconiques du couturier. CUIR, VINYLE et VELOURS déploient la magie noire de leur présence tactile pour que la peau endosse une nouvelle élégance au contact intense.

Trois parfums de nuits fauves, très matières, à l’instar des modèles fantasmés du couturier.
Épure de la coupe, exaltation de la matière, la griffe de M. Yves Saint Laurent renaît autrement sensuelle. Intemporelle. Et universelle.

Ces matières inspirantes, créatrices d’un style de génie, sont les pièces maîtresses indémodables d’un dressing d’après le soir, quand plus rien n’arrête la nuit. Leurs notes savent parler bas pour toucher au plus près du corps. Et de fil en aiguille, ces propositions intimistes habillent la peau d’une séduction unique.

Comme confectionnées dans le noir, elles révèlent l’expression d’un charisme feutré et un sillage au tombé parfait. Retranscription à fleur de peau d’un porté grand soir, rock, audacieux, vibrant. Quintessence texturisée d’une singularité qui fait référence. La rencontre pur luxe de l’obsession du détail, des contrastes unis avec éclat.

Des parfums de nuit noire masculins-féminins. LE VESTIAIRE DES PARFUMS COLLECTION DE NUIT renoue ainsi avec la vocation du couturier d’échapper au temps de la mode. Et rappelle que chacun dans la nuit cherche sa lumière.

ysl beauty-cuir-edp-v125ml_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_

CUIR

Le cuir est véritablement une seconde peau. Souple ou rigide, il peut revêtir de multiples textures et effets de surfaces mais son toucher conserve la complexité de l’épiderme.

Matière à la fois luxueuse, odorante et protectrice, son origine animale l’associe à une sensualité virile. Dans sa version noire, le cuir devient un symbole de la contre-culture rock quand il est adopté par les rockers américains dans les années 50.

M. Yves Saint Laurent vouait une passion au cuir et l’utilisera dès ses débuts en associant un cuir brillant avec la luxueuse douceur de la fourrure. Mais le cuir permettra d’apporter une dose de séduction trouble à ses long trench coats portés par les hommes comme par les femmes ou de gainer les jambes des femmes que les années 60 permettent désormais de dévoiler.

Le cuir se fait alors le complice de jeux ambigus autour du masculin et du féminin, du précieux et du populaire, du chic et du rock.

ysl beauty-cuir-ingredients_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_a4

CUIR
BOIS DE GAIAC – SAFRAN

Complexe et foisonnant, CUIR se forge des effets de peau fascinants. Ses inflexions radicales, lisses ou grainées, revendiquent une rupture, refusent le costume classique. Provoc et rock, il cultive l’ambivalence du chic et du suggestif, ose le détail accrocheur d’une épice sulfureuse. Un parfum signé Ilias Ermenidis.

CUIR s’approprie l’effet seconde peau intégral en se délestant des lignes formatées du masculin- féminin. Ses accents corsés et saillants mixent les influences. L’incursion des notes rebelles du rhum désinhibe tout porté académique. La patine racée du tabac revêt une lascivité ambiguë. Doublée d’un safran ardent, la découpe nerveuse du cuir se découvre avec un graphisme appuyé.

Pulsé par le gingembre à la chaleur piquante, le thé noir se dévoile alors, gainé dans une plénitude fumée. La rigueur du cuir traditionnel est ainsi détournée, métamorphosée par un potentiel tactile inédit.

L’osmanthus se combine avec un raffinement irréprochable aux volutes déstructurées de l’accord thé noir.

Le bois de oud, animal, tombe alors d’aplomb.

Avec une matité percutante comme les clous chromés vieillis éclairent de façon voilée les blousons de bikers, le bois de gaïac rehausse le caractère ténébreux du sillage.

Avec une intuition juste, CUIR confère une singularité grisante et aboutie à l’élégance. Il laisse une empreinte suave, sensuelle et texturée.

CUIR. La tentation décomplexée de l’outrageusement provocant.

ysl beauty-vinyle-edp-v125ml_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_

VINYLE

Matière synthétique, le vinyle devient à partir des années 60 symbole de la modernité et de l’impertinence d’une jeunesse qui veut projeter le monde dans le futur. Mais c’est aussi une matière contradictoire quand, vernie, sa surface réfléchissante lui donne une apparence mouillée alors même que le vinyle est imperméable.

Son origine artificielle, son aspect craquant et son toucher froid associés à sa capacité à adhérer à la peau lui confèrent une sensualité paradoxale et subversive.

En version colorée, le vinyle permettra à M. Yves Saint Laurent d’injecter une dose d’énergie pop à de simples manteaux et de connecter la Haute Couture à l’audace de la rue. Mais il saura aussi transformer un élégant trench coat en un objet fantasmatique qui confère à celle ou celui qui le porte une séduction troublante, simplement en le coupant dans un vinyle glacé noir. On imagine alors le vinyle accompagner une déambulation nocturne qui autoriserait toutes les aventures.

ysl beauty-vinyl-ingredients-a4_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_

VINYLE
IMMORTELLE – MYRRHE

VINYLE assortit la brillance de surface de la fleur d’immortelle vibrante à l’impertinence énigmatique de la myrrhe. Un sillage avant-gardiste où la matière se fait miroir, dictant des effets d’opacité ou d’insolence glowy créés par Juliette Karagueuzoglou.

Matière à réflexion, sa brillance se déleste de toute ostentation prévisible.

Lustrée, la fleur d’immortelle surgit avec fulgurance, ciselée dans des éclats insaisissables, avant de suivre la ligne plongeante des résines chaudes et profondes.

Hors normes, mais dans une démesure consentie, la myrrhe résineuse et palpitante dessine de nouveaux contours à la sensualité.

Le poivre rose déconstruit cette plastique à fleur de peau, pour y plaquer une nervosité froide. Un aplat de bergamote flotte, pétillante et intrigante.

Imperméable à cette sophistication résolument glacée, les pleins et les déliés de la fleur d’immortelle incitent à l’illicite.

Le miroitement de l’anis enhardit sa présence énigmatique. Transgressive, celle-ci se démultiplie, à l’infini en reflets vernis, changeant de postures au gré de ses adhérences : voluptueuse sous la pulsion animale de la vanille, extravertie sous la rondeur souple de la myrrhe, plus provocante et liquoreuse au contact des baumes, styrax et opoponax –comme une pluie de miel lisse et languide qui se plaque sur la peau nue.

Une irrésistible chimie d’un style réversible, déluré et ultra-moderne, saisie sur le vif. VINYLE. Une sensation glossy au pouvoir équivoque.

ysl beauty-velours-edp-v125ml_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_

VELOURS

Le velours est une étoffe ancienne et précieuse, associée à l’origine à l’idée du luxe et de l’apparat. Mais sa texture qui lui donne au toucher une douceur troublante proche de la sensation de la peau en fait une matière presque érotique.

Le velours est, dès ses débuts, omniprésent dans le vestiaire Saint Laurent. Loin de le cantonner à un usage classique, M. Yves Saint Laurent encanaillera l’élégance parisienne d’inspirations folkloriques en jouant de l’opposition entre l’effet mat d’un velours ras et des applications colorées ou des borderies dorées.

En noir profond ou en bleu nuit, la capacité du velours à absorber la lumière le désigne pour les vêtements du soir. M. Yves Saint Laurent y découpe alors de longs fourreaux ténébreux sur lesquels se détache l’éclat de boutons en strass, ou s’en sert comme d’un écrin pour magnifier un pan de peau nue ou à peine voilé de dentelles. Le velours évoque alors la splendeur de fêtes passées ou que l’on a seulement rêvées.

ysl beauty-velours-ingredients_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_a4

VELOURS
VANILLE – BOIS AMBRÉS

Ample à souhait, VELOURS s’assouplit sous le chatoiement de notes chaudes et orientales orchestrées par Carlos Benaïm. Retaillé avec une juste proportion d’opulence extravertie, il consacre la douceur apparente en raffinement suprême et sexy.

Figure magique et fastueuse, le velours est une pièce maîtresse, en révélation du soir, à l’image de la vanille, texture de rêve pour senteurs nocturnes. Son aisance feutrée prend toute sa mesure dans sa langueur extensible. Son effet bi-matière, à la fois animale et suave, exalte la rencontre lente et mesurée d’effluves moelleux et mordants.

Empreintes incandescentes, les volutes obscures de l’accord thé noir encensent cette volupté, tels des rubans de feutrine gansés dans les replis contrastés de la vanille.

À notes veloutées, l’accord ambre sort de l’ombre et tamise ce panaché cousu d’exubérance. Immémorial, solaire et mystérieux, il conforte dans une harmonie chaude ces courbes pleines tandis que les bois aux fibres mates en devancent les excès avec un confort ouaté.

Puis, telles des broderies d’apparat sur un tissu sombre, des accords de fleurs blanches, découpés dans les pétales délicats du jasmin, impriment un relief alluré. Une fantaisie figurative reprise par l’iris couture qui la magnifie avec minutie grâce à la finesse ajustée de ses accents vintage.

En contrepoint, les bois musqués développent une sensation enveloppante, caressante à souhait.

Cette aura de crépuscule se glisse sur la peau comme un fourreau sombre et flamboyant sur le corps. VELOURS. Une puissance érotique grand style.

ysl beauty_obsession-luxe_plaisir-de-la-vie_3-packs-dp

OBSCURS OBJETS DU DÉSIR

Les flacons habillent le mystère et soumettent son expression olfactive à une élégance d’exception.

Le dress code ? Du noir sinon rien.

Comme voilés par une lumière incandescente, les flacons du VESTIAIRE DES PARFUMS COLLECTION DE NUIT semblent taillés dans le crépuscule où percent encore les derniers rayons du soleil. Une dimension neuve dans le droit fil du VESTIAIRE DES PARFUMS.

Avec une rare distinction, ils dévoilent une tenue spectaculaire dédiée à des parfums chairs. Sculptés dans le noir, ils déclinent une impression de clair-obscur fascinante.

Leur majesté sibylline appelle au fantasme du sillage qu’ils abritent à l’ombre de leurs lignes sombres.

Ces camaïeux embrasent l’émotion, au rythme pulsionnel de dégradés, jusque dans l’étiquette où le nom des matières est écrit à l’encre de la nuit.

La noblesse du verre épais redéfinit une silhouette couture et profilée.

La coupe épaulée des flacons, rehaussés du capot noir texturé et griffé aux lettres majuscules de la maison s’unit au mystère de ses couleurs.

Ainsi, les parfums tissés dans le noir de la nuit se découvrent sous un nouveau jour. Des soleils noirs pour éclairer la peau d’un éclat à nul autre pareil.

PRIX PUBLIC INDICATIF
CUIR – VINYLE – VELOURS
EDP 125ml : 270 EUR

En vente en France depuis le 03 octobre 2016

Sur l’espace Beauté des Galeries Lafayette Haussmann et au Bon Marché et sur www.yslbeauty.fr

 Abonnez-vous à Instagram @ObsessionLuxe