Nous utilisons les cookies pour améliorer le site et votre expérience de navigation.

L’Académie Ravel à La Réserve Saint-Jean-de-Luz ce week-end

Printemps de l’Académie Ravel



Ce Samedi 30 avril de 18h à 18h45 et ce Dimanche 1er Mai de 11h30 à 12h15 l’Académie Ravel vous donne rendez-vous dans les salons de l’Hôtel La Réserve de Saint-Jean-de-Luz pour le Printemps de l’Académie Ravel.

Evènements GRATUITS, ouverts à tous.

LE VENT DU LARGE, À LA RÉSERVE DE SAINT-JEAN-DE-LUZ

Suspendu au-dessus de la mer, à quelques minutes de marche du village le plus typique de la Côte Basque, le deuxième hôtel**** du Groupe Floirat incarne à merveille l’état d’esprit du Sud Ouest … Partir en promenade en longeant le littoral, flâner dans les ruelles pavées de Saint- Jean-de-Luz. Rêvasser dans sa chambre en écoutant le bruissement de la mer, ce sont les petits bonheurs simples que promet l’hôtel La Réserve.

LE CHARME COMME FIL D’ARIANE…

Toute la quintessence du luxe. Le luxe de poser sa valise dans une chambre et se sentir déjà chez soi. Secouer les nombreux coussins comme on le fait à la maison, tendre l’édredon, et déplacer légèrement un vase sur la commode. Une sensation rare que seul le charme rend possible. Une fierté familiale qu’Antoine Chevanne, (CEO du Groupe Floirat) cultive et transmet dans tous ses établissements. Le Byblos à Saint-Tropez (hôtel***** – Palace), les Manoirs de Tourgéville en Normandie (hôtel****) et La Réserve à Saint- Jean-de-Luz (hôtel****) ; partagent la même philosophie : le plaisir d’un art de vivre simple.

PANORAMA ET DOUCEUR DE VIVRE UNIQUE AU CŒUR D’UN PARC DE TROIS HECTARES

Le panorama à couper le souffle promet une villégiature heureuse à la Réserve, deuxième établissement (acquis et totalement rénové en 2008) de la collection d’hôtels du Groupe Floirat.

Sur la colline de Sainte-Barbe, les embruns de l’Atlantique viennent chatouiller le visage des hôtes de la Réserve. La proximité avec l’Océan apporte une force unique, capable d’apaiser les caractères les plus stressés.

L’impression d’être seul au monde et toiser l’horizon pour se ressourcer.Un havre de paix et de douceur qui accueille, dans cette grande villa basque de 41 chambres et ses dépendances, toutes les générations.

La raison de l’atmosphère si conviviale de ce très cosy quatre étoiles dirigé par la pétillante Marie-Eugénie Hernandez.

Du bar au salon, des chambres au parc, de la terrasse au restaurant l’Ilura, toute la simplicité du Pays Basque dans une élégance sage et discrète, une ambiance chaleureuse et des saveurs locales sublimées. Par la grâce de l’imagination débridée du jeune chef Fabrice Idiart qui surfe entre terre et mer pour surprendre nos papilles et notre regard.

La Réserve, mille et une surprises, et beaucoup d’émotion.

Dressée face à la mer, l’immense villa typiquement basque, avec sa toiture à deux versants en tuiles rouges, a été aménagée comme une maison de vacances. Lovée dans un parc à la fois sauvage et joliment dessiné, La Réserve n’inspire que détente et repos.

La décoration fait écho au paysage qui se prolonge des Landes à l’Espagne, et à la culture de la région. Mireille Chevanne (la mère d’Antoine Chevanne) y a privilégié la nature, que l’on embrasse en ouvrant ses fenêtres.

Reflets de la mer dans les dégradés de bleu qui habillent quelques unes des 41 chambres.

Les tentures bayadère rappellent les sept rayures qui symbolisent chacune la couleur d’une province du Pays Basque.

Les harmonies de rouge brique répondent en écho aux volets et toits des maisons.

Les motifs fleuris de la toile de Jouy distillent dans leur sillage, un peu de poésie. Des rideaux, parures de lit, tapisseries des fauteuils s’égrènent les grands noms de l’ameublement, Pierre Frey, Canovas, Osborne, comme dans les autres hôtels du Groupe Floirat.

Une harmonie subtile que l’on retrouve dans les dépendances aux baies vitrées ouvertes sur la mer et les jardins.

JOIE DE VIVRE COMMUNICATIVE DANS L’INTIMITÉ

D’un premier petit salon situé près de la réception, où le personnel est aux petits soins des nouveaux venus comme des habitués, l’immédiate impression de confort et de bon vivre présage un séjour douillet.

Dans le grand salon, de multiples canapés et fauteuils spacieux invitent à passer un bon moment : lecture, partie d’échec, pause café ou apéritif. Sous des camaïeux de rouge, les murs affichent des photos en noir et blanc, et des soubassements gris ardoise, dans le respect des couleurs basques. Sculpté de la traditionnelle croix basque, le bar en bois massif a un petit accent de Saint-Tropez, puisque Mirelle Chevanne l’a chiné lors de la vente du mobilier du mythique Sénéquier, au moment de sa métamorphose.

Ici, la complicité est de mise au rythme de cocktails réconfortants que le chef Fabrice Idiart accompagne de finger food locale et que l’on peut déguster sur la grande terrasse qui borde les jardins et domine l’Océan.

UN CHEF SURFEUR, AU PIANO DU RESTAURANT ILURA

Touristes, autochtones, et, bien sûr, clients de l’hôtel se précipitent à la table de l’Ilura, devenue depuis son ouverture en 2008, l’une des plus prisées de la région.

Pour l’orchestrer, Antoine Chevanne a donné sa chance à Fabrice Idiart, un tout jeune chef à l’allure discrète, mais au tempérament impétueux. Enfant du Pays Basque, originaire de Bayonne, il découvre sa passion pour les fourneaux sur le tard. Ce sont ses études de graphisme qui lui révèlent sa vocation de cuisinier: « J’ai eu comme une étincelle : faire un métier où je pourrai mélanger l’esthétique et le goût ».

Après un apprentissage chez Michel Sarran à Toulouse, un passage à l’auberge biarrote d’André Gahuzère, il travaille au côté de Patrice Demangel au Sofitel Miramar de Biarritz, tout en s’essayant au surf, qui devient sa seconde passion. Il apprivoise la liberté au creux des vagues de l’Atlantique et au piano de l’Ilura. Le panorama lui inspire des recettes inventives et spectaculaires. Les stars de sa cuisine sont les petits producteurs chez qui il se fournit pour éveiller les papilles aux vraies saveurs.

Il n’hésite pas à partir pêcher avec Anne-Marie Vergez, l’une des trois seules femmes marins-pêcheurs de la Côte, commander des pains spéciaux à Benat Darrigues, le boulanger de Saint-Pée-sur-Nivelle, faire venir du Gers le maraîcher Jean-Luc Garbage pour composer des menus rares : boudin de kintoa et jeunes carottes, chipirons et crudités de légumes, bœuf patates- oignons du Pays Basque, estampillé du label Herrila, ou encore chouquettes glacées aux peaux de citrons…

Ses mets hauts en couleurs et en goûts se dégustent dans la délicate salle à manger posée face à la mer, ou sur la terrasse fleurie.

PETITS PLAISIRS PERSONNELS…

Dans le calme de La Réserve, se faire chouchouter au Patio, une cabine de soin dédiée aux produits de la marque Esthederm. L’institut français propose des soins développés en partenariat exclusif avec les professionnels de l’esthétique et du bien-être.

Les programmes de soins sont personnalisés et les méthodes de prise en charge s’adaptent à tous les types de peau et tous les besoins. Manucure, beauté des pieds ou maquillage, tous les services d’un vrai salon d’esthétique sont accessibles à tous moments. Au retour d’un bain de mer ou d’une promenade…

Le + :  Deux instants musicaux exceptionnels et uniques dans un cadre idyllique.

Le – : Me concernant, c’est un peu loin de Paris, sinon j’y serai tout le temps…

J’aime : Le restaurant l’ILURA et sa terrasse panoramique face à l’Océan et la cabine de soin aux protocoles de soins ESTHEDERM

HÔTEL & RÉSIDENCE ****

1, avenue Gaëtan de Bernoville – Pointe Sainte Barbe – 64 500 Saint-Jean-de-Luz

+33 (0)5 59 51 32 00

info@hotel-lareserve.com hotel-lareserve.com

OUVERTURE DE L’HÔTEL

le 1er Mars 2016 / Fermeture le 1er Novembre 2016

OUVERTURE DE LA RÉSIDENCE

le 1er Mars 2016 / Fermeture le 1er Novembre 2016

DIRECTRICE GÉNÉRALE Marie-Eugénie Hernandez

CHEF Fabrice Idiart

Hôtel**** : 41 chambres dont 6 suites
La Résidence**** : 44 appartements de 2 à 7 personnes

CAPACITÉ D’ACCUEIL DU RESTAURANT :

100 personnes (intérieur / extérieur)

À VOTRE DISPOSITION :

1 restaurant l’ILURA et sa terrasse panoramique face à l’Océan

1 cabine de soin aux protocoles d  soins ESTHEDERM

1 terrain de tennis

4 salles de séminaires

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe


L’Académie Ravel à La Réserve Saint-Jean-de-Luz ce week-end
MOTS-CLEFS - L'ACADéMIE RAVEL

Votre adresse email ne sera pas publié

Laisser un commentaire

L’Académie Ravel à La Réserve Saint-Jean-de-Luz ce week-end

Printemps de l’Académie Ravel Ce Samedi 30 avril de 18h à 18h45 et ce Dimanche 1er Mai de 11h30 à 12h15 l’Académie Ravel vous donne rendez-vous dans les salons de l’Hôtel La Réserve de Saint-Jean-de-Luz pour le Printemps de l’Académie Ravel. Evènements GRATUITS, ouverts à tous. LE VENT DU LARGE, À LA RÉSERVE DE SAINT-JEAN-DE-LUZ Suspendu au-dessus de la mer, à quelques […]

L’Académie Ravel à La Réserve Saint-Jean-de-Luz ce week-end
Christel Engström
Article
Christel Engström

Printemps de l’Académie Ravel



Ce Samedi 30 avril de 18h à 18h45 et ce Dimanche 1er Mai de 11h30 à 12h15 l’Académie Ravel vous donne rendez-vous dans les salons de l’Hôtel La Réserve de Saint-Jean-de-Luz pour le Printemps de l’Académie Ravel.

Evènements GRATUITS, ouverts à tous.

LE VENT DU LARGE, À LA RÉSERVE DE SAINT-JEAN-DE-LUZ

Suspendu au-dessus de la mer, à quelques minutes de marche du village le plus typique de la Côte Basque, le deuxième hôtel**** du Groupe Floirat incarne à merveille l’état d’esprit du Sud Ouest … Partir en promenade en longeant le littoral, flâner dans les ruelles pavées de Saint- Jean-de-Luz. Rêvasser dans sa chambre en écoutant le bruissement de la mer, ce sont les petits bonheurs simples que promet l’hôtel La Réserve.

LE CHARME COMME FIL D’ARIANE…

Toute la quintessence du luxe. Le luxe de poser sa valise dans une chambre et se sentir déjà chez soi. Secouer les nombreux coussins comme on le fait à la maison, tendre l’édredon, et déplacer légèrement un vase sur la commode. Une sensation rare que seul le charme rend possible. Une fierté familiale qu’Antoine Chevanne, (CEO du Groupe Floirat) cultive et transmet dans tous ses établissements. Le Byblos à Saint-Tropez (hôtel***** – Palace), les Manoirs de Tourgéville en Normandie (hôtel****) et La Réserve à Saint- Jean-de-Luz (hôtel****) ; partagent la même philosophie : le plaisir d’un art de vivre simple.

PANORAMA ET DOUCEUR DE VIVRE UNIQUE AU CŒUR D’UN PARC DE TROIS HECTARES

Le panorama à couper le souffle promet une villégiature heureuse à la Réserve, deuxième établissement (acquis et totalement rénové en 2008) de la collection d’hôtels du Groupe Floirat.

Sur la colline de Sainte-Barbe, les embruns de l’Atlantique viennent chatouiller le visage des hôtes de la Réserve. La proximité avec l’Océan apporte une force unique, capable d’apaiser les caractères les plus stressés.

L’impression d’être seul au monde et toiser l’horizon pour se ressourcer.Un havre de paix et de douceur qui accueille, dans cette grande villa basque de 41 chambres et ses dépendances, toutes les générations.

La raison de l’atmosphère si conviviale de ce très cosy quatre étoiles dirigé par la pétillante Marie-Eugénie Hernandez.

Du bar au salon, des chambres au parc, de la terrasse au restaurant l’Ilura, toute la simplicité du Pays Basque dans une élégance sage et discrète, une ambiance chaleureuse et des saveurs locales sublimées. Par la grâce de l’imagination débridée du jeune chef Fabrice Idiart qui surfe entre terre et mer pour surprendre nos papilles et notre regard.

La Réserve, mille et une surprises, et beaucoup d’émotion.

Dressée face à la mer, l’immense villa typiquement basque, avec sa toiture à deux versants en tuiles rouges, a été aménagée comme une maison de vacances. Lovée dans un parc à la fois sauvage et joliment dessiné, La Réserve n’inspire que détente et repos.

La décoration fait écho au paysage qui se prolonge des Landes à l’Espagne, et à la culture de la région. Mireille Chevanne (la mère d’Antoine Chevanne) y a privilégié la nature, que l’on embrasse en ouvrant ses fenêtres.

Reflets de la mer dans les dégradés de bleu qui habillent quelques unes des 41 chambres.

Les tentures bayadère rappellent les sept rayures qui symbolisent chacune la couleur d’une province du Pays Basque.

Les harmonies de rouge brique répondent en écho aux volets et toits des maisons.

Les motifs fleuris de la toile de Jouy distillent dans leur sillage, un peu de poésie. Des rideaux, parures de lit, tapisseries des fauteuils s’égrènent les grands noms de l’ameublement, Pierre Frey, Canovas, Osborne, comme dans les autres hôtels du Groupe Floirat.

Une harmonie subtile que l’on retrouve dans les dépendances aux baies vitrées ouvertes sur la mer et les jardins.

JOIE DE VIVRE COMMUNICATIVE DANS L’INTIMITÉ

D’un premier petit salon situé près de la réception, où le personnel est aux petits soins des nouveaux venus comme des habitués, l’immédiate impression de confort et de bon vivre présage un séjour douillet.

Dans le grand salon, de multiples canapés et fauteuils spacieux invitent à passer un bon moment : lecture, partie d’échec, pause café ou apéritif. Sous des camaïeux de rouge, les murs affichent des photos en noir et blanc, et des soubassements gris ardoise, dans le respect des couleurs basques. Sculpté de la traditionnelle croix basque, le bar en bois massif a un petit accent de Saint-Tropez, puisque Mirelle Chevanne l’a chiné lors de la vente du mobilier du mythique Sénéquier, au moment de sa métamorphose.

Ici, la complicité est de mise au rythme de cocktails réconfortants que le chef Fabrice Idiart accompagne de finger food locale et que l’on peut déguster sur la grande terrasse qui borde les jardins et domine l’Océan.

UN CHEF SURFEUR, AU PIANO DU RESTAURANT ILURA

Touristes, autochtones, et, bien sûr, clients de l’hôtel se précipitent à la table de l’Ilura, devenue depuis son ouverture en 2008, l’une des plus prisées de la région.

Pour l’orchestrer, Antoine Chevanne a donné sa chance à Fabrice Idiart, un tout jeune chef à l’allure discrète, mais au tempérament impétueux. Enfant du Pays Basque, originaire de Bayonne, il découvre sa passion pour les fourneaux sur le tard. Ce sont ses études de graphisme qui lui révèlent sa vocation de cuisinier: « J’ai eu comme une étincelle : faire un métier où je pourrai mélanger l’esthétique et le goût ».

Après un apprentissage chez Michel Sarran à Toulouse, un passage à l’auberge biarrote d’André Gahuzère, il travaille au côté de Patrice Demangel au Sofitel Miramar de Biarritz, tout en s’essayant au surf, qui devient sa seconde passion. Il apprivoise la liberté au creux des vagues de l’Atlantique et au piano de l’Ilura. Le panorama lui inspire des recettes inventives et spectaculaires. Les stars de sa cuisine sont les petits producteurs chez qui il se fournit pour éveiller les papilles aux vraies saveurs.

Il n’hésite pas à partir pêcher avec Anne-Marie Vergez, l’une des trois seules femmes marins-pêcheurs de la Côte, commander des pains spéciaux à Benat Darrigues, le boulanger de Saint-Pée-sur-Nivelle, faire venir du Gers le maraîcher Jean-Luc Garbage pour composer des menus rares : boudin de kintoa et jeunes carottes, chipirons et crudités de légumes, bœuf patates- oignons du Pays Basque, estampillé du label Herrila, ou encore chouquettes glacées aux peaux de citrons…

Ses mets hauts en couleurs et en goûts se dégustent dans la délicate salle à manger posée face à la mer, ou sur la terrasse fleurie.

PETITS PLAISIRS PERSONNELS…

Dans le calme de La Réserve, se faire chouchouter au Patio, une cabine de soin dédiée aux produits de la marque Esthederm. L’institut français propose des soins développés en partenariat exclusif avec les professionnels de l’esthétique et du bien-être.

Les programmes de soins sont personnalisés et les méthodes de prise en charge s’adaptent à tous les types de peau et tous les besoins. Manucure, beauté des pieds ou maquillage, tous les services d’un vrai salon d’esthétique sont accessibles à tous moments. Au retour d’un bain de mer ou d’une promenade…

Le + :  Deux instants musicaux exceptionnels et uniques dans un cadre idyllique.

Le – : Me concernant, c’est un peu loin de Paris, sinon j’y serai tout le temps…

J’aime : Le restaurant l’ILURA et sa terrasse panoramique face à l’Océan et la cabine de soin aux protocoles de soins ESTHEDERM

HÔTEL & RÉSIDENCE ****

1, avenue Gaëtan de Bernoville – Pointe Sainte Barbe – 64 500 Saint-Jean-de-Luz

+33 (0)5 59 51 32 00

info@hotel-lareserve.com hotel-lareserve.com

OUVERTURE DE L’HÔTEL

le 1er Mars 2016 / Fermeture le 1er Novembre 2016

OUVERTURE DE LA RÉSIDENCE

le 1er Mars 2016 / Fermeture le 1er Novembre 2016

DIRECTRICE GÉNÉRALE Marie-Eugénie Hernandez

CHEF Fabrice Idiart

Hôtel**** : 41 chambres dont 6 suites
La Résidence**** : 44 appartements de 2 à 7 personnes

CAPACITÉ D’ACCUEIL DU RESTAURANT :

100 personnes (intérieur / extérieur)

À VOTRE DISPOSITION :

1 restaurant l’ILURA et sa terrasse panoramique face à l’Océan

1 cabine de soin aux protocoles d  soins ESTHEDERM

1 terrain de tennis

4 salles de séminaires

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe

Kardashian Jenner Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs