Nous utilisons les cookies pour améliorer le site et votre expérience de navigation.

France Morilles : la récolte, c’est maintenant!

France Morilles : la récolte, c’est maintenant!

France Morilles, grâce à une biotechnologie unique, cultive ce champignon rare et délicieux qu’est la morille avec un objectif bien précis : rendre enfin à la France la primeur de cette culture.

Et sa tombe bien car la morille est mon champignon préféré !

France Morilles Obsession-Luxe_Plaisir-de-la-Vie_

Les Français sont aujourd’hui, et de plus en plus, en recherche de nature, d’authenticité et de qualité. Ils prennent peu à peu conscience que s’ils veulent des produits fiables, ils doivent les choisir judicieusement et parfois y mettre le prix. C’est notamment le cas dans la gastronomie : les produits d’exception peuvent transformer notre vision du goût et de la cuisine, encore faut-il savoir où les trouver.

La morille, ce champignon d’exception qui désertait la France

La morille est le champignon le plus cher du marché après la truffe. Réputée pour pousser là où on l’attend le moins, c’est un champignon que les amateurs auront du mal à trouver en grande quantité et, lorsqu’ils trouvent « un coin à morilles », rien ne leur garantit qu’il le restera l’année suivante.

Très utilisée dans la gastronomie française, la morille est majoritairement importée et la Chine est, à ce jour, le seul pays a avoir réussi à la cultiver en quantité industrielle.

Depuis quelques 200 ans que les chercheurs français
espéraient réussir à faire pousser des morilles avec des
rendements réguliers et abondants… C’est chose faite ! La société France Morilles s’est lancée sur les traces de ses homologues chinois et dans la production industrielle massive de morilles.

France Morilles : de la Chine à la France

Basée en Dordogne, France Morilles a choisi de s’associer au père fondateur de la culture des morilles en Chine, Monsieur Douxi Zhu, co-inventeur de plusieurs brevets avec Madame Ronghua He, ayant obtenu de nombreux prix et récompenses, pour apprendre à cultiver en France ce champignon de manière industrielle.

Dès 2009, Christophe Perchat, le fondateur visionnaire du Projet, signe un premier contrat avec les inventeurs chinois. En 2011, il fonde la Société France Morilles, dont il est l’actuel Président. La société France Morilles, qui regroupe une trentaine d’associés-actionnaires, achète en 2012 un droit d’exploitation exclusif des brevets pour l’Europe et la France et signe un accord de coopération à long terme avec l’équipe chinoise.

France Morilles se lance alors dans cette culture inédite, réalisée en pleine terre, soutenue par le MOST Chinois et la BPI. Elle souhaite produire des morilles de qualité et en grandes quantités sur toute la France.

France Morilles a alors investi dans cette biotechnologie, sous brevet chinois ; la seule au monde à offrir des rendements importants et stables. Manipulation effectuée autour du mycélium, gestion climatique, contrôle et entretien spécifique des sols, équilibrage entre ombre et humidité, rien n’est laissé au hasard.

Christophe Perchat, Président de France Morilles annonce :

« Notre rôle est de produire de la semence de morilles, d’organiser la production de ce champignon incroyable mais aussi d’assurer la vente de cette production« .

France Morilles Obsession-Luxe_Plaisir-de-la-Vie_1

Innovation et technique au service du goût

En 2015, le savoir-faire de la société France Morilles était récompensé par le Concours National France Agrimer en tant que Lauréat. Le site du concours précise: « France Morilles a pour objectif de développer la culture des morilles en France, initialement à partir de souches chinoises puis de souches françaises parfumées et gustatives, identifiées comme fructifères et cultivables ».

France Morilles engage de ce fait sa première chercheuse en biologie moléculaire et signe une convention de Recherche avec l’INRA, l’Unité de Recherche « Mycologie et Sécurité des Aliments », celle-là même qui mit au point les mycorhizes de la truffe et du bolet jaune.

Dans un contexte de raréfaction des champignons sauvages et de difficulté à établir la provenance des morilles sauvages, une traçabilité totale était souhaitable. L’objectif de France Morilles était d’aboutir à une adaptation des pratiques culturales chinoises dans les terroirs français, développant ainsi l’opportunité d’une nouvelle production à valeur ajoutée pour les agriculteurs.

Les exigences de traçabilité et de qualité étant de plus en plus grandes, tant pour les consommateurs que pour les autorités (bio ou non, provenance, coût carbone du transport, maîtrise et conscience de l’impact environnemental, etc.), la filière de production et de commercialisation développée par France Morilles permet de rendre ce champignon haut de gamme plus facilement accessible aux consommateurs français et européens.

Après la recherche et la culture, la récolte !

France Morilles compte aujourd’hui plusieurs zones de culture et c’est la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui est à l’honneur cette année. L’année 2016 était très prometteuse… et les résultats sont effectivement au rendez-vous !

Christophe Perchat annonce :

« Nous avons travaillé méticuleusement pour obtenir un si bon rendement et nos efforts sont récompensés. Nous nous apprêtons à récolter entre 2 et 3 tonnes de morilles à l’hectare… Beaucoup, Beaucoup, beaucoup et encore beaucoup de morilles sortent des terrains de culture, en ce moment même ! »

France 3, TF1, Titres Presse, Le Dauphiné, 20 minutes… La télévision comme Internet et la presse écrite se sont à tour de rôle penchés sur le projet de France Morilles. France Morilles invite plus largement la sphère médiatique à venir assister à la spectaculaire récolte de leur champignon.

Christophe Perchat laisse la parole à un des associés de France Morilles, Pierre Girard, directeur chargé du développement des licences pour la Région Rhône-Alpes. Une mission allant de l’accueil des nouveaux licenciés exploitants au suivi des bonnes pratiques culturales, jusqu’à l’aide à la vente des morilles :

Nous avons commencé la cueillette des morilles. C’est un événement unique, spectaculaire et magique. Mais c’est aussi un moment éphémère, alors… il faut se dépêcher de venir voir !

L’action se déroule actuellement à Coise (73), chez les exploitants de Morilles du Lac, Jonathan, Rémy et Pierre (entreprise affiliée de France Morilles).

Un événement à voir, un produit à goûter, une émotion à partager.

Pour en savoir plus

http://www.francemorilles.com

stephanedecotterd.com

LES PAPPARDELLES AUX MORILLES ET POUSSE D’EPINARDS 

Ingrédients pour 4 personnes:

Pappardelles:

  • 250g de farine
  • 1 jaunes d’oeufs
  • 2 oeufs entiers

Morilles:

  • 200g de morilles fraîches
  • 30g de beurre
  • 0,5dl de madère
  • 1dl de fond brun de volaille ou de jus de rôti ( La veille préparer un rôti ou un poulet rôti. Dégraisser puis déglacer la plaque de cuisson avec un peu d’eau. Réduire et conserver le jus ainsi obtenu)
  • Sel et poivre

Crème de morilles:

  • 200g de champignons de paris + les pieds des morilles
  • 2 échalotes émincées
  • 0,5dl de Madère
  • 2dl de bouillon de volaille
  • 1dl de crème
  • sel, poivre

Epinards:

  • 200g de mini-épinards équeutés et lavés
  • 1 échalote ciselée
  • 10g de beurre
  • 0,5dl de cème 35%

Préparation:

Pappardelles:

Mettre la farine dans la cuve d’un batteur. Ajouter progressivement les oeufs, pétrir le tout. Rouler en boule et laisser reposer 2 heures au frais dans du film alimentaire. Abaisser au laminoir en descendant progressivement pour arriver à une épaisseur d’1mm. Détailler en grosses lanières de 3cm de largeur sur 12cm de longueur. (On peut très bien les préparer d’avance et les sécher afin de les conserver).

Crème de morilles:

Faire suer au beurre les échalotes avec les pieds de morilles et les champignons de Paris émincés. Déglacer au Madère. Ajouter le bouillon de volaille, réduire de moitié. Crèmer et réduire jusqu’à consistance onctueuse. Filtrer, saler,poivrer et réserver.

Morilles:

Laver soigneusement les morilles, couper les pieds et réserver pour la crème de morilles. Etuver les morilles au beurre, saler et déglacer au madère. Ajouter le fond ou le jus de rôti, réduire jusqu’à consistance sirupeuse et enrober les morilles. 

Epinards:

Trier et réserver quelques petites feuilles d’épinards pour la finition. Dans une poêle, faire suer l’échalote au beurre, ajouter les épinard et couvrir. lorsque les épinards sont « tombés » crèmer légèrement et assaisonner. 

Finitions et dressage:

Cuire les pappardelles 2 à 3 minutes. Egoutter, ajouter une noix de beurre et mélanger. Sur chaque assiette chaude, répartir un peu d’épinards. Enrouler les pappardelles autour d’une fourchette et les déposer sur les épinards. Répartir harmonieusement les morilles bien enrobée. Emulsionner la crème de morilles et saucer. Garnir de petites feuilles d’épinards et répartir le jus de glaçage des morilles. 

Un plat de pâtes simple et bon à accorder avec un Humagne blanc de Jean-Claude Favre, Sélection Excelsus à Chamoson (Valais).

STEPHANEDECOTTERD.COM

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe


France Morilles : la récolte, c’est maintenant!
Votre adresse email ne sera pas publié

Laisser un commentaire

Un commentaire pour “France Morilles : la récolte, c’est maintenant!”

  1. morille de souche chinoise?!!!? Es ce une bonne idée ? volume plus important et qualité gustative moindre? (comme la truffe…) risque de concurrence ou de dégénérescence avec nos morille « locale » ?

France Morilles : la récolte, c’est maintenant!

France Morilles : la récolte, c’est maintenant! France Morilles, grâce à une biotechnologie unique, cultive ce champignon rare et délicieux qu’est la morille avec un objectif bien précis : rendre enfin à la France la primeur de cette culture. Et sa tombe bien car la morille est mon champignon préféré ! Les Français sont aujourd’hui, et de […]

France Morilles : la récolte, c’est maintenant!
Christel Engström
WebZine
Christel Engström
,

France Morilles : la récolte, c’est maintenant!

France Morilles, grâce à une biotechnologie unique, cultive ce champignon rare et délicieux qu’est la morille avec un objectif bien précis : rendre enfin à la France la primeur de cette culture.

Et sa tombe bien car la morille est mon champignon préféré !

France Morilles Obsession-Luxe_Plaisir-de-la-Vie_

Les Français sont aujourd’hui, et de plus en plus, en recherche de nature, d’authenticité et de qualité. Ils prennent peu à peu conscience que s’ils veulent des produits fiables, ils doivent les choisir judicieusement et parfois y mettre le prix. C’est notamment le cas dans la gastronomie : les produits d’exception peuvent transformer notre vision du goût et de la cuisine, encore faut-il savoir où les trouver.

La morille, ce champignon d’exception qui désertait la France

La morille est le champignon le plus cher du marché après la truffe. Réputée pour pousser là où on l’attend le moins, c’est un champignon que les amateurs auront du mal à trouver en grande quantité et, lorsqu’ils trouvent « un coin à morilles », rien ne leur garantit qu’il le restera l’année suivante.

Très utilisée dans la gastronomie française, la morille est majoritairement importée et la Chine est, à ce jour, le seul pays a avoir réussi à la cultiver en quantité industrielle.

Depuis quelques 200 ans que les chercheurs français
espéraient réussir à faire pousser des morilles avec des
rendements réguliers et abondants… C’est chose faite ! La société France Morilles s’est lancée sur les traces de ses homologues chinois et dans la production industrielle massive de morilles.

France Morilles : de la Chine à la France

Basée en Dordogne, France Morilles a choisi de s’associer au père fondateur de la culture des morilles en Chine, Monsieur Douxi Zhu, co-inventeur de plusieurs brevets avec Madame Ronghua He, ayant obtenu de nombreux prix et récompenses, pour apprendre à cultiver en France ce champignon de manière industrielle.

Dès 2009, Christophe Perchat, le fondateur visionnaire du Projet, signe un premier contrat avec les inventeurs chinois. En 2011, il fonde la Société France Morilles, dont il est l’actuel Président. La société France Morilles, qui regroupe une trentaine d’associés-actionnaires, achète en 2012 un droit d’exploitation exclusif des brevets pour l’Europe et la France et signe un accord de coopération à long terme avec l’équipe chinoise.

France Morilles se lance alors dans cette culture inédite, réalisée en pleine terre, soutenue par le MOST Chinois et la BPI. Elle souhaite produire des morilles de qualité et en grandes quantités sur toute la France.

France Morilles a alors investi dans cette biotechnologie, sous brevet chinois ; la seule au monde à offrir des rendements importants et stables. Manipulation effectuée autour du mycélium, gestion climatique, contrôle et entretien spécifique des sols, équilibrage entre ombre et humidité, rien n’est laissé au hasard.

Christophe Perchat, Président de France Morilles annonce :

« Notre rôle est de produire de la semence de morilles, d’organiser la production de ce champignon incroyable mais aussi d’assurer la vente de cette production« .

France Morilles Obsession-Luxe_Plaisir-de-la-Vie_1

Innovation et technique au service du goût

En 2015, le savoir-faire de la société France Morilles était récompensé par le Concours National France Agrimer en tant que Lauréat. Le site du concours précise: « France Morilles a pour objectif de développer la culture des morilles en France, initialement à partir de souches chinoises puis de souches françaises parfumées et gustatives, identifiées comme fructifères et cultivables ».

France Morilles engage de ce fait sa première chercheuse en biologie moléculaire et signe une convention de Recherche avec l’INRA, l’Unité de Recherche « Mycologie et Sécurité des Aliments », celle-là même qui mit au point les mycorhizes de la truffe et du bolet jaune.

Dans un contexte de raréfaction des champignons sauvages et de difficulté à établir la provenance des morilles sauvages, une traçabilité totale était souhaitable. L’objectif de France Morilles était d’aboutir à une adaptation des pratiques culturales chinoises dans les terroirs français, développant ainsi l’opportunité d’une nouvelle production à valeur ajoutée pour les agriculteurs.

Les exigences de traçabilité et de qualité étant de plus en plus grandes, tant pour les consommateurs que pour les autorités (bio ou non, provenance, coût carbone du transport, maîtrise et conscience de l’impact environnemental, etc.), la filière de production et de commercialisation développée par France Morilles permet de rendre ce champignon haut de gamme plus facilement accessible aux consommateurs français et européens.

Après la recherche et la culture, la récolte !

France Morilles compte aujourd’hui plusieurs zones de culture et c’est la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui est à l’honneur cette année. L’année 2016 était très prometteuse… et les résultats sont effectivement au rendez-vous !

Christophe Perchat annonce :

« Nous avons travaillé méticuleusement pour obtenir un si bon rendement et nos efforts sont récompensés. Nous nous apprêtons à récolter entre 2 et 3 tonnes de morilles à l’hectare… Beaucoup, Beaucoup, beaucoup et encore beaucoup de morilles sortent des terrains de culture, en ce moment même ! »

France 3, TF1, Titres Presse, Le Dauphiné, 20 minutes… La télévision comme Internet et la presse écrite se sont à tour de rôle penchés sur le projet de France Morilles. France Morilles invite plus largement la sphère médiatique à venir assister à la spectaculaire récolte de leur champignon.

Christophe Perchat laisse la parole à un des associés de France Morilles, Pierre Girard, directeur chargé du développement des licences pour la Région Rhône-Alpes. Une mission allant de l’accueil des nouveaux licenciés exploitants au suivi des bonnes pratiques culturales, jusqu’à l’aide à la vente des morilles :

Nous avons commencé la cueillette des morilles. C’est un événement unique, spectaculaire et magique. Mais c’est aussi un moment éphémère, alors… il faut se dépêcher de venir voir !

L’action se déroule actuellement à Coise (73), chez les exploitants de Morilles du Lac, Jonathan, Rémy et Pierre (entreprise affiliée de France Morilles).

Un événement à voir, un produit à goûter, une émotion à partager.

Pour en savoir plus

http://www.francemorilles.com

stephanedecotterd.com

LES PAPPARDELLES AUX MORILLES ET POUSSE D’EPINARDS 

Ingrédients pour 4 personnes:

Pappardelles:

  • 250g de farine
  • 1 jaunes d’oeufs
  • 2 oeufs entiers

Morilles:

  • 200g de morilles fraîches
  • 30g de beurre
  • 0,5dl de madère
  • 1dl de fond brun de volaille ou de jus de rôti ( La veille préparer un rôti ou un poulet rôti. Dégraisser puis déglacer la plaque de cuisson avec un peu d’eau. Réduire et conserver le jus ainsi obtenu)
  • Sel et poivre

Crème de morilles:

  • 200g de champignons de paris + les pieds des morilles
  • 2 échalotes émincées
  • 0,5dl de Madère
  • 2dl de bouillon de volaille
  • 1dl de crème
  • sel, poivre

Epinards:

  • 200g de mini-épinards équeutés et lavés
  • 1 échalote ciselée
  • 10g de beurre
  • 0,5dl de cème 35%

Préparation:

Pappardelles:

Mettre la farine dans la cuve d’un batteur. Ajouter progressivement les oeufs, pétrir le tout. Rouler en boule et laisser reposer 2 heures au frais dans du film alimentaire. Abaisser au laminoir en descendant progressivement pour arriver à une épaisseur d’1mm. Détailler en grosses lanières de 3cm de largeur sur 12cm de longueur. (On peut très bien les préparer d’avance et les sécher afin de les conserver).

Crème de morilles:

Faire suer au beurre les échalotes avec les pieds de morilles et les champignons de Paris émincés. Déglacer au Madère. Ajouter le bouillon de volaille, réduire de moitié. Crèmer et réduire jusqu’à consistance onctueuse. Filtrer, saler,poivrer et réserver.

Morilles:

Laver soigneusement les morilles, couper les pieds et réserver pour la crème de morilles. Etuver les morilles au beurre, saler et déglacer au madère. Ajouter le fond ou le jus de rôti, réduire jusqu’à consistance sirupeuse et enrober les morilles. 

Epinards:

Trier et réserver quelques petites feuilles d’épinards pour la finition. Dans une poêle, faire suer l’échalote au beurre, ajouter les épinard et couvrir. lorsque les épinards sont « tombés » crèmer légèrement et assaisonner. 

Finitions et dressage:

Cuire les pappardelles 2 à 3 minutes. Egoutter, ajouter une noix de beurre et mélanger. Sur chaque assiette chaude, répartir un peu d’épinards. Enrouler les pappardelles autour d’une fourchette et les déposer sur les épinards. Répartir harmonieusement les morilles bien enrobée. Emulsionner la crème de morilles et saucer. Garnir de petites feuilles d’épinards et répartir le jus de glaçage des morilles. 

Un plat de pâtes simple et bon à accorder avec un Humagne blanc de Jean-Claude Favre, Sélection Excelsus à Chamoson (Valais).

STEPHANEDECOTTERD.COM

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe