Nous utilisons les cookies pour améliorer le site et votre expérience de navigation.

GIRAGLIA ROLEX CUP ÉLÉGANCE ET ENDURANCE

GIRAGLIA ROLEX CUP ÉLÉGANCE ET ENDURANCE

Plus de 200 voiliers participeront à la Giraglia Rolex Cup. La plus ancienne course au large de Méditerranée est devenue en 63 ans un rendez-vous incontournable pour les 2000 marins engagés, séduits par le charme unique de cette course qui a su allier le fair-play à l’esprit sportif.

rolex_lamodecnous.com-la-mode-c-nous_livelamodecnous.com_live-la-mode-c-nous_lmcn_livelamodecnous
 

Point de ralliement de l’ensemble des équipages, Saint-Tropez sera au cœur d’une semaine de compétition nautique d’exception. L’élégante ville portuaire, rendue mondialement célèbre pour ses racines artistiques qu’elle puise dans l’émergence du fauvisme du début du 20e siècle, accueillera la flotte après une courte étape nocturne depuis Sanremo (départ du Prologue le vendredi 12 juin).

Saint-Tropez sera l’hôte de trois jours de régates côtières, du dimanche 14 au mardi 16 juin. Le mercredi 17 juin sera donné le coup d’envoi de l’événement principal, la longue course : 243 miles de navigation entre Saint-Tropez et Gênes via le rocher de la Giraglia.

Depuis 63 ans les marins ont fait du rocher de la Giraglia un haut lieu de pèlerinage nautique. Ce petit îlot situé au nord-est de la Corse symbolise la moitié du parcours entre Saint-Tropez et Gênes.

Classement en temps réel : un combat serré

Il fait peu de doute, au moment où les bateaux quittent la baie de Saint-Tropez pour filer à bonne allure vers Gênes et le Yacht Club Italiano (YCI), siège des organisateurs, que le bateau Esimit Europa 2 sera aux avant-postes. Depuis quatre ans, le monocoque de 100 pieds d’Igor Simcic domine en temps réel la compétition. En 2012, Esimit Europa 2 a d’ailleurs coupé la ligne d’arrivée après moins de 15 heures de navigation, améliorant ainsi le record de l’épreuve de plus de trois heures. Ce n’était que la sixième fois depuis 1953 qu’un équipage améliorait le temps de référence. Lors de la première édition, le voilier italien EA et le français Amity avaient coupé la ligne d’arrivée en même temps.

Mais le palmarès éloquent d’Esimit Europa 2 ne prive pas la compétition de suspense : des combats acharnés sont attendus sur la ligne d’arrivée à Gênes. Magic Carpet 3, de Sir Lindsay Owen-Jones, devrait être un adversaire redoutable. En 2013, pour ses débuts dans la course au large, le Wally Cento de Sir Owen-Jones avait conquis les honneurs de la ligne d’arrivée. L’occasion de voir enfin les deux bateaux dans un affrontement direct sera assurément un temps fort de cette édition 2015. Les deux voiliers ont une vocation différente : l’un est un pur voilier de course, l’autre un monocoque au programme mixte. Et, même si Esimit Europa 2 affiche un déplacement deux fois moins important que Magic Carpet 3, il ne faut pas oublier que la Giraglia Rolex Cup est une affaire de vitesse tout autant que de sens tactique.

Ces deux voiliers de 100 pieds devraient être suivis de près par le Maxi 72 de Roberto Tomasini Robertissima III (ex Rán 2, deux fois vainqueur du Rolex Fastnet), et de Shockwave, vainqueur du classement général de la course au large en 2010 alors qu’il venait d’être racheté par le Néo-Zélandais Neville Crichton, l’un des marins les plus titrés de la compétition.

Classement en temps compensé : le jeu est ouvert

Le prix le plus prestigieux de cette semaine est sans conteste le classement à handicap, qui peut donc en théorie être remporté par n’importe lequel des voiliers engagés. La course est intense et la majorité de la flotte boucle le parcours dans un temps compris entre 24 et 48 heures. L’équipage qui prend les meilleures options tactiques en fonction de la météo et qui navigue avec la plus grande fluidité est généralement couronné.

Les récents vainqueurs de ce classement ne sont pas tous issus de la même philosophie ni de la même classe de bateaux. A titre d’exemple, Tixwave, le Swan 42 du Suisse Bernard Vananty, Alizée (44 pieds), dernier vainqueur français en date (2013), ou encore Fox Lady, victorieuse en 2011, étaient menés par des équipages amateurs. Mais les professionnels de la régates à bord de Shockwave et du bateau suisse Near Miss, de Franck Noël (2012, 52 pieds), ont aussi connu leur heure de gloire.

La 63e édition de la Giraglia Rolex Cup accueillera une flotte de plus de 200 unités. L’édition 2015 débutera le 12 juin. La cérémonie de remise des prix se tiendra au Yacht Club Italiano, à Gênes, le 29 juin, au terme de la course au large de la Giraglia Rolex Cup.

Prologue : Vendredi 12 juin / Sanremo – Saint-Tropez

Régates côtières : Du dimanche 14 au mardi 16 juin / Baie de Saint-Tropez

Longue course : Mercredi 17 juin / Saint-Tropez – Rocher de la Giraglia – Sanremo

Remise des prix : Samedi 20 juin  / Cérémonie de remise des prix Yacht Club Italiano 

ROLEX ET LA VOILE

Partenaire depuis 1998 de la Giraglia Rolex Cup

Rolex est fière d’être depuis plus de cinquante ans un partenaire majeur du monde de la voile. En s’associant à des courses particulièrement exigeantes comme la Rolex Fastnet Race, la Rolex Sydney Hobart Yacht Race ou en perpétuant la tradition avec la Maxi Yacht Rolex Cup, Rolex entretient une relation privilégiée avec ce sport, en parfaite harmonie avec les valeurs chères à la marque : l’excellence, la précision et l’esprit d’équipe.

 

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe


GIRAGLIA ROLEX CUP ÉLÉGANCE ET ENDURANCE
Votre adresse email ne sera pas publié

Laisser un commentaire

GIRAGLIA ROLEX CUP ÉLÉGANCE ET ENDURANCE

GIRAGLIA ROLEX CUP ÉLÉGANCE ET ENDURANCE Plus de 200 voiliers participeront à la Giraglia Rolex Cup. La plus ancienne course au large de Méditerranée est devenue en 63 ans un rendez-vous incontournable pour les 2000 marins engagés, séduits par le charme unique de cette course qui a su allier le fair-play à l’esprit sportif.   […]

GIRAGLIA ROLEX CUP ÉLÉGANCE ET ENDURANCE
Christel Engström
Article
Christel Engström
,,,,,

GIRAGLIA ROLEX CUP ÉLÉGANCE ET ENDURANCE

Plus de 200 voiliers participeront à la Giraglia Rolex Cup. La plus ancienne course au large de Méditerranée est devenue en 63 ans un rendez-vous incontournable pour les 2000 marins engagés, séduits par le charme unique de cette course qui a su allier le fair-play à l’esprit sportif.

rolex_lamodecnous.com-la-mode-c-nous_livelamodecnous.com_live-la-mode-c-nous_lmcn_livelamodecnous
 

Point de ralliement de l’ensemble des équipages, Saint-Tropez sera au cœur d’une semaine de compétition nautique d’exception. L’élégante ville portuaire, rendue mondialement célèbre pour ses racines artistiques qu’elle puise dans l’émergence du fauvisme du début du 20e siècle, accueillera la flotte après une courte étape nocturne depuis Sanremo (départ du Prologue le vendredi 12 juin).

Saint-Tropez sera l’hôte de trois jours de régates côtières, du dimanche 14 au mardi 16 juin. Le mercredi 17 juin sera donné le coup d’envoi de l’événement principal, la longue course : 243 miles de navigation entre Saint-Tropez et Gênes via le rocher de la Giraglia.

Depuis 63 ans les marins ont fait du rocher de la Giraglia un haut lieu de pèlerinage nautique. Ce petit îlot situé au nord-est de la Corse symbolise la moitié du parcours entre Saint-Tropez et Gênes.

Classement en temps réel : un combat serré

Il fait peu de doute, au moment où les bateaux quittent la baie de Saint-Tropez pour filer à bonne allure vers Gênes et le Yacht Club Italiano (YCI), siège des organisateurs, que le bateau Esimit Europa 2 sera aux avant-postes. Depuis quatre ans, le monocoque de 100 pieds d’Igor Simcic domine en temps réel la compétition. En 2012, Esimit Europa 2 a d’ailleurs coupé la ligne d’arrivée après moins de 15 heures de navigation, améliorant ainsi le record de l’épreuve de plus de trois heures. Ce n’était que la sixième fois depuis 1953 qu’un équipage améliorait le temps de référence. Lors de la première édition, le voilier italien EA et le français Amity avaient coupé la ligne d’arrivée en même temps.

Mais le palmarès éloquent d’Esimit Europa 2 ne prive pas la compétition de suspense : des combats acharnés sont attendus sur la ligne d’arrivée à Gênes. Magic Carpet 3, de Sir Lindsay Owen-Jones, devrait être un adversaire redoutable. En 2013, pour ses débuts dans la course au large, le Wally Cento de Sir Owen-Jones avait conquis les honneurs de la ligne d’arrivée. L’occasion de voir enfin les deux bateaux dans un affrontement direct sera assurément un temps fort de cette édition 2015. Les deux voiliers ont une vocation différente : l’un est un pur voilier de course, l’autre un monocoque au programme mixte. Et, même si Esimit Europa 2 affiche un déplacement deux fois moins important que Magic Carpet 3, il ne faut pas oublier que la Giraglia Rolex Cup est une affaire de vitesse tout autant que de sens tactique.

Ces deux voiliers de 100 pieds devraient être suivis de près par le Maxi 72 de Roberto Tomasini Robertissima III (ex Rán 2, deux fois vainqueur du Rolex Fastnet), et de Shockwave, vainqueur du classement général de la course au large en 2010 alors qu’il venait d’être racheté par le Néo-Zélandais Neville Crichton, l’un des marins les plus titrés de la compétition.

Classement en temps compensé : le jeu est ouvert

Le prix le plus prestigieux de cette semaine est sans conteste le classement à handicap, qui peut donc en théorie être remporté par n’importe lequel des voiliers engagés. La course est intense et la majorité de la flotte boucle le parcours dans un temps compris entre 24 et 48 heures. L’équipage qui prend les meilleures options tactiques en fonction de la météo et qui navigue avec la plus grande fluidité est généralement couronné.

Les récents vainqueurs de ce classement ne sont pas tous issus de la même philosophie ni de la même classe de bateaux. A titre d’exemple, Tixwave, le Swan 42 du Suisse Bernard Vananty, Alizée (44 pieds), dernier vainqueur français en date (2013), ou encore Fox Lady, victorieuse en 2011, étaient menés par des équipages amateurs. Mais les professionnels de la régates à bord de Shockwave et du bateau suisse Near Miss, de Franck Noël (2012, 52 pieds), ont aussi connu leur heure de gloire.

La 63e édition de la Giraglia Rolex Cup accueillera une flotte de plus de 200 unités. L’édition 2015 débutera le 12 juin. La cérémonie de remise des prix se tiendra au Yacht Club Italiano, à Gênes, le 29 juin, au terme de la course au large de la Giraglia Rolex Cup.

Prologue : Vendredi 12 juin / Sanremo – Saint-Tropez

Régates côtières : Du dimanche 14 au mardi 16 juin / Baie de Saint-Tropez

Longue course : Mercredi 17 juin / Saint-Tropez – Rocher de la Giraglia – Sanremo

Remise des prix : Samedi 20 juin  / Cérémonie de remise des prix Yacht Club Italiano 

ROLEX ET LA VOILE

Partenaire depuis 1998 de la Giraglia Rolex Cup

Rolex est fière d’être depuis plus de cinquante ans un partenaire majeur du monde de la voile. En s’associant à des courses particulièrement exigeantes comme la Rolex Fastnet Race, la Rolex Sydney Hobart Yacht Race ou en perpétuant la tradition avec la Maxi Yacht Rolex Cup, Rolex entretient une relation privilégiée avec ce sport, en parfaite harmonie avec les valeurs chères à la marque : l’excellence, la précision et l’esprit d’équipe.

 

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe