Nous utilisons les cookies pour améliorer le site et votre expérience de navigation.

Merz Aesthetics

Merz Aesthetics un héritage pharmaceutique au service de l’esthétique

Aujourd’hui, je souhaiterai vous parler d’un dossier qui me touche à l’aube de mes 40 ans…

Vais-je me laisse tenter ? Et vous ?

Merz Aesthetics

Division esthétique du Laboratoire allemand Merz Pharmaceuticals créée en 2009, Merz Aesthetics s’appuie sur de solides fondations pharmaceutiques pour mettre à disposition des médecins des produits esthétiques de la plus haute qualité, offrant aux patients la beauté qui leur ressemble.

La beauté a toujours été au cœur de l’activité du laboratoire, pionnier dans le domaine des soins esthétiques et anti-âge avec le développement dès 1953 de la 1ère crème anti-rides au monde, le Placentubex. Cette crème, présentée à la Conférence internationale des soins de beauté, fut considérée par les experts comme marquant un grand pas dans le développement des traitements anti-âge.

Merz est très ambitieux pour son département esthétique et investit de manière considérable dans ce domaine. Le rachat en 2010 du laboratoire Bioform, leader des produits de comblement dermique aux Etats-Unis, est la pierre fondatrice de son désir d’expansion et d’implantation Outre-Atlantique. L’acquisition en 2012 de la gamme de traitements à base d’acide hyaluronique Glytone®, suivie en 2013 par le rachat de Neocutis*, un laboratoire suisse spécialisé en cosméceutique, renforce la volonté de Merz de développer un portefeuille complet de produits anti-âge. Cette stratégie est confirmée par le rachat en 2013 du laboratoire suisse Antéis, fabricant de la gamme d’acide hyaluronique Belotero, et permet ainsi à Merz Aesthetics de s’installer durablement sur le marché de la médecine anti-âge.

* produits non commercialisés en France.

BOCOUTURE® a première toxine botulinique de type A pure* en esthétique, stable à température inférieure ou égale à 25 °C.

La toxine Botulinique de type A, Bocouture®, un myorelaxant d’action périphé- rique, indiquée dans la correction temporaire des rides verticales inter sourcilières (rides glabellaires) modérées à sévères observées lors du froncement des sourcils, chez l’adulte de moins de 65 ans, lorsque la sévérité de ces rides entraîne un retentissement psychologique important chez le patient.

Bocouture® a obtenu l’AMM en France en Octobre 2010. Cette toxine est formulée sans protéines complexantes et ne contient donc que la neurotoxine active. De plus, et contrairement aux autres toxines présentes sur le marché, elle est stable à température ambiante. Elle n’est pas soumise aux contraintes liées à la chaîne du froid.

*BOCOUTURE® est la première spécialité à base de toxine botulinique de type A pure, c’est-à-dire sans protéines complexantes, mise sur le marché en France. La prescription de BOCOUTURE® est réservée aux spécialistes en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, en dermatologie et en chirurgie de la face et du cou et chirurgie maxillo-faciale et en ophtalmologie.

Belotero®

Belotero® est une gamme complète d’acide hyaluronique disponible avec lidocaïne élaborée pour une intégration tissulaire complète grâce à ses capacités rhéologiques et sa technologie innovante et brevetée CPM (Cohesive Poly-densified Matrix). Belotero® permet la correction des rides légères à sévères ainsi que la restauration des volumes. Cette gamme est disponible avec et sans lidocaine.

Radiesse®

Radiesse®, le « Volumateur Haute Définition », est un dispositif médical de comblement de rides à base d’hydroxylapatite de calcium. Radiesse® a obtenu le marquage CE en Europe en 2006 et est utilisé aux Etats-Unis depuis 10 ans*. Il est indiqué en France pour la chirurgie plastique et la chirurgie reconstructrice, et pour l‘augmentation des volumes par injection dans le derme profond ou en sous-dermique, y compris la zone du visage. *En 2002, 1er patient inclus dans une étude clinique utilisant Radiesse®.

Glytone®

Glytone® est une gamme complète d’acide hyaluronique reconnue pour son efficacité dans le comblement des rides superficielles, modérées et sévères, la restauration des volumes et l’hydratation de la peau.

Merz Aesthetics, une expérience de plus de 100 ans

1908 -1949 L’Allemagne, berceau de Merz

1908 – FONDATION: Le 9 mars, le jeune pharmacien et chimiste Friedrich Merz crée sa propre usine de production de médicaments à Francfort. Dix mille Reichsmarks reçus de son maître pharmacien à Metz, Émile Losson, et ses premières inventions – un brevet et un titre de protection de modèle – constituaient le seul capital initial dont le pharmacien-chimiste avait besoin.

1909 – ECKENHEIMER LANDSTRASSE: L’entreprise s’agrandit et déménage à Francfort (Allemagne) au 100 Eckenheimer Landstraße, dans les locaux d’une ancienne fabrique de cigarettes. Le siège de l’entreprise est toujours au même endroit aujourd’hui.

1911 – SEROL® : Toujours en Allemagne, SEROL®, pommade non grasse, hydrosoluble, au pH neutre, ouvre de nouvelles voies de traitement par application locale. Les substances actives pénètrent mieux dans les couches profondes de la peau.

1920 – DIVERSIFICATION: Dans leur ville natale de Groß-Bieberau, dans l’Odenwald, Friedrich Merz aide son frère Georg et le maître tourneur sur bois Justus Krell, à créer une entreprise d’accessoires d’écriture, Merz & Krell, qui devint rapidement une affaire florissante produisant des stylos à plume et des porte-mines. Connue aujourd’hui sous le nom de Senator, cette entreprise est un leader international de la fabrication d’accessoires d’écriture.

1950 -1999

1953 – PREMIER ANTIRIDE: PLACENTUBEX®, préparation anti-ride qui raffermit et rajeunit la peau, est présentée par Friedrich Merz à la Conférence internationale des soins de beauté. Le produit est reconnu par les experts comme marquant un tournant dans le domaine des cosmétiques et le magazine Neue Illustrierte* se montre très élogieux : “Le vieux rêve du rajeunissement devient réalité avec PLACENTUBEX®, dans une mesure que l’on croyait jusqu’ici impossible.”

1964 – DES SOINS DE BEAUTÉ PAR VOIE ORALE: Friedrich Merz met au point les comprimés MERZ SPEZIAL DRAGEES®, à partir de 18 ingrédients et d’un extrait de levure spécial. Les débuts de la nutricosmétique? Initialement, les pharmaciens et les chimistes ne savaient pas comment classer le produit, mais Friedrich Merz arrive à les convaincre de l’intérêt des compléments alimentaires et leur fait essayer le produit.

1965 – DES PRODUITS POUR LE BAIN TETESEPT® : Dans les années 1960, la marque TETESEPT® arrive sur le marché Allemand. Un des premiers produits et aussi l’un des plus importants est le TETESEPT® Cold Care Bath, composé de plantes médicinales précieuses sous forme d’huiles essentielles concentrées. La gamme de produits se diversifie au fil des ans. Aujourd’hui encore, la marque continue d’associer l’expertise scientifique la plus innovatrice à la médecine naturelle traditionnelle.

1968 – MASQUE MOUSSANT: Autre produit marquant en matière de cosmétique: Friedrich Merz met au point le masque moussant PLACENTUBEX® pour femmes actives. La mousse est absorbée en quelques minutes, sans laisser de trace, faisant ainsi pénétrer les substances actives dans la peau; c’est le soin rafraîchissant idéal à appliquer entre la sortie du bureau et une soirée entre amis.

Années 1970 – NOUVELLES MÉTHODES THÉRAPEUTIQUES: Très rapidement, une série de nouveaux brevets et innovations marquent un tournant vers le développement de produits à usage thérapeutique: des produits pour le traitement de la maladie de Parkinson, de l’hyperlipidémie, de l’encéphalopathie hépatique et de l’herpès représentant, à l’époque, des méthodes thérapeutiques totalement nouvelles.

* Le Neue Illustrierte est un célèbre magazine féminin allemand des années 1950-1960. Aucun des produits cités dans cette section n’est commercialisé en France à ce jour.

2000 – Actuellement

2002 – DÉMENCE DE TYPE ALZHEIMER: Avec son médicament contre la dé- mence, Merz est le premier laboratoire à proposer un composant actif contre les formes modérées à sévères de la maladie d’Alzheimer. (Produit non commercialisé par Merz en France).

2005 – MYORELAXANT À ACTION PÉRIPHÉRIQUE: Merz commercialise une nouvelle génération de myorelaxants d’action périphérique utilisés dans le traitement de certains troubles neurologiques : Xeomin®.

2005 – RAYONNEMENT INTERNATIONAL: Merz poursuit son objectif d’internationalisation. En 2005, Merz crée une filiale en Italie et le marché britannique s’ouvre l’année suivante avec le rachat de la société Denfleet. Des filiales sont créées en France, en Espagne et en Russie pendant l’exercice 2006/2007.

2007 – DÉVELOPPEMENT ET INVESTISSEMENT EN RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT: Le groupe Merz augmente considérablement ses budgets Recherche et Développement grâce à la vente de son traitement anti-Alzheimer qui dépasse le milliard de dollars en 2007. Merz augmente ses activités de recherche au FIZ (Frankfurter Innovations Zentrum Biotechnologie), centre d’innovation et de biotechnologie de Francfort et développe son infrastructure de recherche et ses intercommunications scientifiques.

2008 – MERZ CÉLÈBRE LE CENTENAIRE DE L’ENTREPRISE: L’entreprise unipersonnelle de 1908 est aujourd’hui un laboratoire de recherche international très florissant, employant près de 2000 personnes dans le monde entier et pouvant se prévaloir d’une expertise reconnue dans les domaines de la neurologie, de la psychiatrie et de l’esthétique.

2009 – UN NOUVEAU CAP EN ESTHÉTIQUE: Au dernier Congrès de Dermatologie – EADV – à Berlin, Merz présente un nouveau dosage de son myorelaxant à action périphérique, spécialement destiné à une indication esthétique : Bocouture®.

2010 – UN ACTEUR MAJEUR EN ESTHÉTIQUE: Merz acquiert la Société américaine BioForm Medical, se positionnant désormais parmi les leaders internationaux en Esthétique.

2012 – MERZ acquiert la gamme Glytone, gamme d’acide hyaluronique, auprès des Laboratoires Pierre Fabre.

En juillet 2013, Merz acquiert la société Suisse Neocutis, spécialisée en produits topiques de dermatologie esthétique.

Fin 2013, Merz consolide son portefeuille d’injectables avec le rachat de la division esthétique du laboratoire suisse Anteis, fabricant de la gamme d’acide hyaluronique Belotero.

Merz Aesthetics, l’aboutissement de 100 ans d’innovations

La création de sa division esthétique est, pour le laboratoire pharmaceutique Merz, un aboutissement de plus de 100 ans d’innovations reconnues dans le domaine de la dermatologie.

En effet, dès 1908, Merz Pharma fait des débuts remarqués dans la dermatologie en brevetant sa première invention destinée aux thérapies topiques : une base sans corps gras, au pH neutre et soluble dans l’eau.

En 1953, Merz présente à Paris Placentubex®, la première préparation anti-rides. Evénement qui fait alors sensation dans le milieu de la cosmétique.

C’est ensuite le Masque Moussant en 1968 qui voit le jour. Deux innovations signées Merz Pharma qui marquent un véritable tournant dans le domaine des cosmétiques.

Toujours dans les années 50/60, Merz Pharma se tourne vers la dermatologie clinique en développant des produits pour le traitement des cicatrices.

Présent depuis 2005 dans certains pays d’Europe avec notamment Belotero®* (produit de comblement dermique injectable à base d’acide hyaluronique), Merz Aesthetics marque son entrée en France en 2010 avec la commercialisation de Bocouture®.

Afin d’affirmer ce cap en médecine esthétique, le groupe Merz a acquis au 1er trimestre 2010 la société BioForm Medical pour 253 millions US $, et acquiert, en juin 2012, la gamme de traitements à base d’acide hyaluronique Glytone®.* En 2013, Merz acquiert Néocutis*** et la division esthétique du laboratoire Anteis, fabricant de sa gamme d’acide hyaluronique avec lidocaïne Belotero®*.

* Belotero®, Radiesse et Glytone sont des dispositifs médicaux de classe III. ** pure, c’est-à-dire sans protéines complexantes. *** Produits non commercialisés en France.

Aujourd’hui en France, avec BOCOUTURE®, sa toxine botulinique de type A pure**, BELOTERO®, une gamme d’acide hyaluronique avec ou sans lidocaine issue de la technologie brevetée CPM (Cohesive Polydensified Matrix). RADIESSE®*, le rajeunissement volumétrique haute définition à base d’hydroxylapatite de calcium, GLYTONE®*, son acide hyaluronique issu d’un héritage pharmaceutique. Merz Aesthetics offre aux médecins une gamme complète de produits esthétiques sûrs et innovants, répondant aux attentes de leurs patients.

Merz Aesthetics, la science au service de l’esthétique médicale

Depuis le lancement en 1953 de la première préparation anti-rides au monde, Merz bénéficie d’une renommée internationale pour ses innovations en cosmétique et en esthétique médicale. La conception de l’innovation de Merz consiste également à anticiper les attentes de demain, en collaborant avec les professionnels de santé, pour mettre à leur disposition des produits innovants issus des dernières technologies. Merz Aesthetics a effectué des recherches approfondies, avec des dermatologues et des chirurgiens esthétiques de renommée mondiale, pour mettre au point des traitements qui respectent l’harmonie des processus naturels de la peau.

La sécurité des produits fait la sérénité des praticiens et des patients. Radiesse, Bocouture et Glytone sont issus de l’industrie pharmaceutique, ce qui renforce notre confiance dans ces trois produits. L’expérience de vigilance menée en France (ndlr: par VIGIPIL) le confirme également Dr Martine Baspeyras, Dermatologue à Bordeaux, présidente de VIGIPIL®*. ”

*Vigipil® est une association loi 1901 de dermatologues et d’experts associés pour assurer la vigilance d’actes pratiqués par les dermatologues tels : peelings, lasers, injections de comblement et toute autre pratique à visée esthétique. L’association Vigipil® a été créée dans le but de suivre et analyser les événements indésirables survenus lors de ces traitements, et met cette base de données à la disposition de ses membres.

Que recherchent les femmes qui se font injecter? 

35 % des consommatrices en Europe ayant recours à des injectables sont motivées par le désir de se sentir plus attirante (soit 315 femmes sur 901 des femmes européennes ayant déjà eu recours à la médecine esthétique). 

25 % par le désir de vivre leur vie pleinement (soit 225 femmes sur 901 des femmes européennes ayant déjà eu recours à la médecine esthétique). 

17 % pour avoir plus confiance en elles dans leur vie amoureuse (soit 153 femmes sur 901 des femmes européennes ayant déjà eu recours à la médecine esthétique).

À quoi sont-elles prêtes à renoncer pour s’offrir ces traitements esthétiques? 

40 % des femmes en Europe sont prêtes à retarder un achat de chaussures et de vêtements pour financer des traitements esthétiques (soit 1156 femmes sur 2891 femmes sondées en Europe).

Quoi de neuf en France? 

32 % des femmes de ce panel ressentent une pression sociale pour améliorer leur apparence physique et pensent que l’on obtient une promotion ou un meilleur poste plus facilement si on est belle (soit 246 femmes françaises sur 589).

Ces 32 % se déclinent comme suit :

– 18-25 ans : 46 % (soit 113 sur 246 femmes françaises)

– 26-45 ans : 35 % (soit 86 sur 246 femmes françaises)

– 46-64 ans : 23 % (soit 56 sur 246 femmes françaises)

Enfin, 21 % des femmes pensent que paraître plus jeune et plus belle les aidera dans leur carrière.

La beauté est un « activateur » professionnel (soit 124 femmes françaises sur 589 femmes).

En résumé, améliorer son apparence donne du pouvoir, un meilleur contrôle sur sa vie et rend plus attirante. Les jeunes générations sont plus sensibles à la pression sociale.

Que recherchent les hommes qui se font injecter? 

29 % des hommes en Europe ont recours à des injections pour être plus attirant (soit 324 hommes sur 1116 ayant déjà eu recours à la médecine esthétique en Europe).

A quoi sont-ils prêts à renoncer pour s’offrir ces traitements esthétiques? 

41 % d’entre eux sont prêts à dépenser moins dans les bars (soit 331 hommes en Europe sur 809 utilisateurs potentiels)

et 28 % sont prêts à arrêter de fumer pour financer des traitements esthétiques (soit 226 hommes en Europe sur 809 utilisateurs potentiels).

Quoi de neuf en France? 

59 % des hommes français se disent plus confiants face à leurs amis ou leurs collègues s’ils sont plus beaux (soit 106 hommes français sur 181). 

44 % des hommes français se déclarent ouverts à l’idée d’avoir recours à des traitements esthétiques (soit 80 hommes français sur 181).

En conclusion, avoir l’air plus attirant et plus jeune sont des motivations très fortes chez les hommes. D’ailleurs, 60 % pensent qu’ils auront plus de chances de sortir pour la première fois avec une femme s’ils sont beaux (soit 108 hommes français sur 181) !

Bientôt un article par méthodes !

www.merzaesthetics.eu

 

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe


Merz Aesthetics
Votre adresse email ne sera pas publié

Laisser un commentaire

Un commentaire pour “Merz Aesthetics”

Merz Aesthetics

Merz Aesthetics un héritage pharmaceutique au service de l’esthétique Aujourd’hui, je souhaiterai vous parler d’un dossier qui me touche à l’aube de mes 40 ans… Vais-je me laisse tenter ? Et vous ? Division esthétique du Laboratoire allemand Merz Pharmaceuticals créée en 2009, Merz Aesthetics s’appuie sur de solides fondations pharmaceutiques pour mettre à disposition […]

Merz Aesthetics
Christel Engström
Article
Christel Engström
,,,,,,,,

Merz Aesthetics un héritage pharmaceutique au service de l’esthétique

Aujourd’hui, je souhaiterai vous parler d’un dossier qui me touche à l’aube de mes 40 ans…

Vais-je me laisse tenter ? Et vous ?

Merz Aesthetics

Division esthétique du Laboratoire allemand Merz Pharmaceuticals créée en 2009, Merz Aesthetics s’appuie sur de solides fondations pharmaceutiques pour mettre à disposition des médecins des produits esthétiques de la plus haute qualité, offrant aux patients la beauté qui leur ressemble.

La beauté a toujours été au cœur de l’activité du laboratoire, pionnier dans le domaine des soins esthétiques et anti-âge avec le développement dès 1953 de la 1ère crème anti-rides au monde, le Placentubex. Cette crème, présentée à la Conférence internationale des soins de beauté, fut considérée par les experts comme marquant un grand pas dans le développement des traitements anti-âge.

Merz est très ambitieux pour son département esthétique et investit de manière considérable dans ce domaine. Le rachat en 2010 du laboratoire Bioform, leader des produits de comblement dermique aux Etats-Unis, est la pierre fondatrice de son désir d’expansion et d’implantation Outre-Atlantique. L’acquisition en 2012 de la gamme de traitements à base d’acide hyaluronique Glytone®, suivie en 2013 par le rachat de Neocutis*, un laboratoire suisse spécialisé en cosméceutique, renforce la volonté de Merz de développer un portefeuille complet de produits anti-âge. Cette stratégie est confirmée par le rachat en 2013 du laboratoire suisse Antéis, fabricant de la gamme d’acide hyaluronique Belotero, et permet ainsi à Merz Aesthetics de s’installer durablement sur le marché de la médecine anti-âge.

* produits non commercialisés en France.

BOCOUTURE® a première toxine botulinique de type A pure* en esthétique, stable à température inférieure ou égale à 25 °C.

La toxine Botulinique de type A, Bocouture®, un myorelaxant d’action périphé- rique, indiquée dans la correction temporaire des rides verticales inter sourcilières (rides glabellaires) modérées à sévères observées lors du froncement des sourcils, chez l’adulte de moins de 65 ans, lorsque la sévérité de ces rides entraîne un retentissement psychologique important chez le patient.

Bocouture® a obtenu l’AMM en France en Octobre 2010. Cette toxine est formulée sans protéines complexantes et ne contient donc que la neurotoxine active. De plus, et contrairement aux autres toxines présentes sur le marché, elle est stable à température ambiante. Elle n’est pas soumise aux contraintes liées à la chaîne du froid.

*BOCOUTURE® est la première spécialité à base de toxine botulinique de type A pure, c’est-à-dire sans protéines complexantes, mise sur le marché en France. La prescription de BOCOUTURE® est réservée aux spécialistes en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, en dermatologie et en chirurgie de la face et du cou et chirurgie maxillo-faciale et en ophtalmologie.

Belotero®

Belotero® est une gamme complète d’acide hyaluronique disponible avec lidocaïne élaborée pour une intégration tissulaire complète grâce à ses capacités rhéologiques et sa technologie innovante et brevetée CPM (Cohesive Poly-densified Matrix). Belotero® permet la correction des rides légères à sévères ainsi que la restauration des volumes. Cette gamme est disponible avec et sans lidocaine.

Radiesse®

Radiesse®, le « Volumateur Haute Définition », est un dispositif médical de comblement de rides à base d’hydroxylapatite de calcium. Radiesse® a obtenu le marquage CE en Europe en 2006 et est utilisé aux Etats-Unis depuis 10 ans*. Il est indiqué en France pour la chirurgie plastique et la chirurgie reconstructrice, et pour l‘augmentation des volumes par injection dans le derme profond ou en sous-dermique, y compris la zone du visage. *En 2002, 1er patient inclus dans une étude clinique utilisant Radiesse®.

Glytone®

Glytone® est une gamme complète d’acide hyaluronique reconnue pour son efficacité dans le comblement des rides superficielles, modérées et sévères, la restauration des volumes et l’hydratation de la peau.

Merz Aesthetics, une expérience de plus de 100 ans

1908 -1949 L’Allemagne, berceau de Merz

1908 – FONDATION: Le 9 mars, le jeune pharmacien et chimiste Friedrich Merz crée sa propre usine de production de médicaments à Francfort. Dix mille Reichsmarks reçus de son maître pharmacien à Metz, Émile Losson, et ses premières inventions – un brevet et un titre de protection de modèle – constituaient le seul capital initial dont le pharmacien-chimiste avait besoin.

1909 – ECKENHEIMER LANDSTRASSE: L’entreprise s’agrandit et déménage à Francfort (Allemagne) au 100 Eckenheimer Landstraße, dans les locaux d’une ancienne fabrique de cigarettes. Le siège de l’entreprise est toujours au même endroit aujourd’hui.

1911 – SEROL® : Toujours en Allemagne, SEROL®, pommade non grasse, hydrosoluble, au pH neutre, ouvre de nouvelles voies de traitement par application locale. Les substances actives pénètrent mieux dans les couches profondes de la peau.

1920 – DIVERSIFICATION: Dans leur ville natale de Groß-Bieberau, dans l’Odenwald, Friedrich Merz aide son frère Georg et le maître tourneur sur bois Justus Krell, à créer une entreprise d’accessoires d’écriture, Merz & Krell, qui devint rapidement une affaire florissante produisant des stylos à plume et des porte-mines. Connue aujourd’hui sous le nom de Senator, cette entreprise est un leader international de la fabrication d’accessoires d’écriture.

1950 -1999

1953 – PREMIER ANTIRIDE: PLACENTUBEX®, préparation anti-ride qui raffermit et rajeunit la peau, est présentée par Friedrich Merz à la Conférence internationale des soins de beauté. Le produit est reconnu par les experts comme marquant un tournant dans le domaine des cosmétiques et le magazine Neue Illustrierte* se montre très élogieux : “Le vieux rêve du rajeunissement devient réalité avec PLACENTUBEX®, dans une mesure que l’on croyait jusqu’ici impossible.”

1964 – DES SOINS DE BEAUTÉ PAR VOIE ORALE: Friedrich Merz met au point les comprimés MERZ SPEZIAL DRAGEES®, à partir de 18 ingrédients et d’un extrait de levure spécial. Les débuts de la nutricosmétique? Initialement, les pharmaciens et les chimistes ne savaient pas comment classer le produit, mais Friedrich Merz arrive à les convaincre de l’intérêt des compléments alimentaires et leur fait essayer le produit.

1965 – DES PRODUITS POUR LE BAIN TETESEPT® : Dans les années 1960, la marque TETESEPT® arrive sur le marché Allemand. Un des premiers produits et aussi l’un des plus importants est le TETESEPT® Cold Care Bath, composé de plantes médicinales précieuses sous forme d’huiles essentielles concentrées. La gamme de produits se diversifie au fil des ans. Aujourd’hui encore, la marque continue d’associer l’expertise scientifique la plus innovatrice à la médecine naturelle traditionnelle.

1968 – MASQUE MOUSSANT: Autre produit marquant en matière de cosmétique: Friedrich Merz met au point le masque moussant PLACENTUBEX® pour femmes actives. La mousse est absorbée en quelques minutes, sans laisser de trace, faisant ainsi pénétrer les substances actives dans la peau; c’est le soin rafraîchissant idéal à appliquer entre la sortie du bureau et une soirée entre amis.

Années 1970 – NOUVELLES MÉTHODES THÉRAPEUTIQUES: Très rapidement, une série de nouveaux brevets et innovations marquent un tournant vers le développement de produits à usage thérapeutique: des produits pour le traitement de la maladie de Parkinson, de l’hyperlipidémie, de l’encéphalopathie hépatique et de l’herpès représentant, à l’époque, des méthodes thérapeutiques totalement nouvelles.

* Le Neue Illustrierte est un célèbre magazine féminin allemand des années 1950-1960. Aucun des produits cités dans cette section n’est commercialisé en France à ce jour.

2000 – Actuellement

2002 – DÉMENCE DE TYPE ALZHEIMER: Avec son médicament contre la dé- mence, Merz est le premier laboratoire à proposer un composant actif contre les formes modérées à sévères de la maladie d’Alzheimer. (Produit non commercialisé par Merz en France).

2005 – MYORELAXANT À ACTION PÉRIPHÉRIQUE: Merz commercialise une nouvelle génération de myorelaxants d’action périphérique utilisés dans le traitement de certains troubles neurologiques : Xeomin®.

2005 – RAYONNEMENT INTERNATIONAL: Merz poursuit son objectif d’internationalisation. En 2005, Merz crée une filiale en Italie et le marché britannique s’ouvre l’année suivante avec le rachat de la société Denfleet. Des filiales sont créées en France, en Espagne et en Russie pendant l’exercice 2006/2007.

2007 – DÉVELOPPEMENT ET INVESTISSEMENT EN RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT: Le groupe Merz augmente considérablement ses budgets Recherche et Développement grâce à la vente de son traitement anti-Alzheimer qui dépasse le milliard de dollars en 2007. Merz augmente ses activités de recherche au FIZ (Frankfurter Innovations Zentrum Biotechnologie), centre d’innovation et de biotechnologie de Francfort et développe son infrastructure de recherche et ses intercommunications scientifiques.

2008 – MERZ CÉLÈBRE LE CENTENAIRE DE L’ENTREPRISE: L’entreprise unipersonnelle de 1908 est aujourd’hui un laboratoire de recherche international très florissant, employant près de 2000 personnes dans le monde entier et pouvant se prévaloir d’une expertise reconnue dans les domaines de la neurologie, de la psychiatrie et de l’esthétique.

2009 – UN NOUVEAU CAP EN ESTHÉTIQUE: Au dernier Congrès de Dermatologie – EADV – à Berlin, Merz présente un nouveau dosage de son myorelaxant à action périphérique, spécialement destiné à une indication esthétique : Bocouture®.

2010 – UN ACTEUR MAJEUR EN ESTHÉTIQUE: Merz acquiert la Société américaine BioForm Medical, se positionnant désormais parmi les leaders internationaux en Esthétique.

2012 – MERZ acquiert la gamme Glytone, gamme d’acide hyaluronique, auprès des Laboratoires Pierre Fabre.

En juillet 2013, Merz acquiert la société Suisse Neocutis, spécialisée en produits topiques de dermatologie esthétique.

Fin 2013, Merz consolide son portefeuille d’injectables avec le rachat de la division esthétique du laboratoire suisse Anteis, fabricant de la gamme d’acide hyaluronique Belotero.

Merz Aesthetics, l’aboutissement de 100 ans d’innovations

La création de sa division esthétique est, pour le laboratoire pharmaceutique Merz, un aboutissement de plus de 100 ans d’innovations reconnues dans le domaine de la dermatologie.

En effet, dès 1908, Merz Pharma fait des débuts remarqués dans la dermatologie en brevetant sa première invention destinée aux thérapies topiques : une base sans corps gras, au pH neutre et soluble dans l’eau.

En 1953, Merz présente à Paris Placentubex®, la première préparation anti-rides. Evénement qui fait alors sensation dans le milieu de la cosmétique.

C’est ensuite le Masque Moussant en 1968 qui voit le jour. Deux innovations signées Merz Pharma qui marquent un véritable tournant dans le domaine des cosmétiques.

Toujours dans les années 50/60, Merz Pharma se tourne vers la dermatologie clinique en développant des produits pour le traitement des cicatrices.

Présent depuis 2005 dans certains pays d’Europe avec notamment Belotero®* (produit de comblement dermique injectable à base d’acide hyaluronique), Merz Aesthetics marque son entrée en France en 2010 avec la commercialisation de Bocouture®.

Afin d’affirmer ce cap en médecine esthétique, le groupe Merz a acquis au 1er trimestre 2010 la société BioForm Medical pour 253 millions US $, et acquiert, en juin 2012, la gamme de traitements à base d’acide hyaluronique Glytone®.* En 2013, Merz acquiert Néocutis*** et la division esthétique du laboratoire Anteis, fabricant de sa gamme d’acide hyaluronique avec lidocaïne Belotero®*.

* Belotero®, Radiesse et Glytone sont des dispositifs médicaux de classe III. ** pure, c’est-à-dire sans protéines complexantes. *** Produits non commercialisés en France.

Aujourd’hui en France, avec BOCOUTURE®, sa toxine botulinique de type A pure**, BELOTERO®, une gamme d’acide hyaluronique avec ou sans lidocaine issue de la technologie brevetée CPM (Cohesive Polydensified Matrix). RADIESSE®*, le rajeunissement volumétrique haute définition à base d’hydroxylapatite de calcium, GLYTONE®*, son acide hyaluronique issu d’un héritage pharmaceutique. Merz Aesthetics offre aux médecins une gamme complète de produits esthétiques sûrs et innovants, répondant aux attentes de leurs patients.

Merz Aesthetics, la science au service de l’esthétique médicale

Depuis le lancement en 1953 de la première préparation anti-rides au monde, Merz bénéficie d’une renommée internationale pour ses innovations en cosmétique et en esthétique médicale. La conception de l’innovation de Merz consiste également à anticiper les attentes de demain, en collaborant avec les professionnels de santé, pour mettre à leur disposition des produits innovants issus des dernières technologies. Merz Aesthetics a effectué des recherches approfondies, avec des dermatologues et des chirurgiens esthétiques de renommée mondiale, pour mettre au point des traitements qui respectent l’harmonie des processus naturels de la peau.

La sécurité des produits fait la sérénité des praticiens et des patients. Radiesse, Bocouture et Glytone sont issus de l’industrie pharmaceutique, ce qui renforce notre confiance dans ces trois produits. L’expérience de vigilance menée en France (ndlr: par VIGIPIL) le confirme également Dr Martine Baspeyras, Dermatologue à Bordeaux, présidente de VIGIPIL®*. ”

*Vigipil® est une association loi 1901 de dermatologues et d’experts associés pour assurer la vigilance d’actes pratiqués par les dermatologues tels : peelings, lasers, injections de comblement et toute autre pratique à visée esthétique. L’association Vigipil® a été créée dans le but de suivre et analyser les événements indésirables survenus lors de ces traitements, et met cette base de données à la disposition de ses membres.

Que recherchent les femmes qui se font injecter? 

35 % des consommatrices en Europe ayant recours à des injectables sont motivées par le désir de se sentir plus attirante (soit 315 femmes sur 901 des femmes européennes ayant déjà eu recours à la médecine esthétique). 

25 % par le désir de vivre leur vie pleinement (soit 225 femmes sur 901 des femmes européennes ayant déjà eu recours à la médecine esthétique). 

17 % pour avoir plus confiance en elles dans leur vie amoureuse (soit 153 femmes sur 901 des femmes européennes ayant déjà eu recours à la médecine esthétique).

À quoi sont-elles prêtes à renoncer pour s’offrir ces traitements esthétiques? 

40 % des femmes en Europe sont prêtes à retarder un achat de chaussures et de vêtements pour financer des traitements esthétiques (soit 1156 femmes sur 2891 femmes sondées en Europe).

Quoi de neuf en France? 

32 % des femmes de ce panel ressentent une pression sociale pour améliorer leur apparence physique et pensent que l’on obtient une promotion ou un meilleur poste plus facilement si on est belle (soit 246 femmes françaises sur 589).

Ces 32 % se déclinent comme suit :

– 18-25 ans : 46 % (soit 113 sur 246 femmes françaises)

– 26-45 ans : 35 % (soit 86 sur 246 femmes françaises)

– 46-64 ans : 23 % (soit 56 sur 246 femmes françaises)

Enfin, 21 % des femmes pensent que paraître plus jeune et plus belle les aidera dans leur carrière.

La beauté est un « activateur » professionnel (soit 124 femmes françaises sur 589 femmes).

En résumé, améliorer son apparence donne du pouvoir, un meilleur contrôle sur sa vie et rend plus attirante. Les jeunes générations sont plus sensibles à la pression sociale.

Que recherchent les hommes qui se font injecter? 

29 % des hommes en Europe ont recours à des injections pour être plus attirant (soit 324 hommes sur 1116 ayant déjà eu recours à la médecine esthétique en Europe).

A quoi sont-ils prêts à renoncer pour s’offrir ces traitements esthétiques? 

41 % d’entre eux sont prêts à dépenser moins dans les bars (soit 331 hommes en Europe sur 809 utilisateurs potentiels)

et 28 % sont prêts à arrêter de fumer pour financer des traitements esthétiques (soit 226 hommes en Europe sur 809 utilisateurs potentiels).

Quoi de neuf en France? 

59 % des hommes français se disent plus confiants face à leurs amis ou leurs collègues s’ils sont plus beaux (soit 106 hommes français sur 181). 

44 % des hommes français se déclarent ouverts à l’idée d’avoir recours à des traitements esthétiques (soit 80 hommes français sur 181).

En conclusion, avoir l’air plus attirant et plus jeune sont des motivations très fortes chez les hommes. D’ailleurs, 60 % pensent qu’ils auront plus de chances de sortir pour la première fois avec une femme s’ils sont beaux (soit 108 hommes français sur 181) !

Bientôt un article par méthodes !

www.merzaesthetics.eu

 

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe

Kardashian Jenner Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs