Nous utilisons les cookies pour améliorer le site et votre expérience de navigation.

Inauguration de la Maison Louis Vuitton Venezia

 

Le 19 avril, jour de mon anniversaire, avait lieu l’inauguration de la Maison Louis Vuitton Venezia, en présence de Michael Burke, président de Louis Vuitton et Clémence Poesy, Dianna Agron, Isabella Ferrari, Antonine Peduzzi, Luisa Orsini, Delfina Delettrez, Anna Dello Russo, Virginie Courtin-Clarins, Alexia Niedzielski, Langley Fox Hemingway parmi d’autres invités.

 

MAISON LOUIS VUITTON VENEZIA

Aller à Venise, c’est prendre

pied dans son propre rêve.

 Michel Tournier

Façade du Palais des Doges sur la Place Saint Marc

LOUIS VUITTON Maison Venezia

Le 21 avril 2013, la Maison Louis Vuitton Venezia ouvrira ses portes au public à deux pas de la fameuse place Saint-Marc.

Située au coeur même de la Cité des Doges, la Maison accueillera également un Espace culturel, le premier en Italie et le sixième du genre au monde.

Venise a toujours occupé une place à part pour la Maison ”, rappelle Michael Burke, Président de Louis Vuitton.

“ Cité lacustre à la croisée de l’Orient et l’Occident, elle est le symbole même du voyage et de l’ouverture sur l’ailleurs. C’est aussi une ville d’art et de création qui a toujours su conjuguer le goût du beau, de l’élégance et de l’art de vivre. À travers cette Maison, nous voulons rendre hommage aux Vénitiens et aux amoureux de la Cité en leur proposant nos plus belles créations, mais aussi un lieu d’art et de culture qui leur est entièrement dédié ”.

 

 

Malle Courrier – 1885, toile, Louis Vuitton Collection

 

 

Chapitre 1

————————–

Louis Vuitton & Venise

Une relation de longue date

Les fleurs quadrilobées de la façade du palais des Doges auraient-elles inspiré Georges Vuitton lors de la création du Monogram ?

La question reste entière dans la Maison… Une chose est sûre : Venise – ville d’esthètes et d’artistes – a toujours été une source d’inspiration pour Louis Vuitton qui entretient, depuis l’origine, des liens étroits avec l’art.

Parmi les fidèles de la Maison, on compte ainsi de nombreux amoureux de la Sérénissime comme la collectionneuse de tableaux Peggy Guggenheim qui lui lèguera son musée éponyme, ou encore Charles de Beistegui – et son mythique

“ Bal du siècle ” – donné sous les fresques de Tiepolo dans son palais de Labia.

Sa mythique Malle Courrier – si caractéristique avec ses dizaines d’étiquettes d’hôtel – sera exposée à l’occasion de l’ouverture de la Maison.

 

Carte de la Ville de Venise, E.Rouargue – c. 1854, Museo Correr

 

 

La région fascine, elle est aussi le creuset d’un savoir-faire inégalé dans l’artisanat du cuir et du soulier.

La rivière voisine del Brenta fédère sur ses rives les meilleurs artisans cordonniers depuis le XIIIe siècle.

Ce sont eux qui confectionneront les premières collections de souliers de la Maison.

En 2001, Louis Vuitton, qui s’inscrit dans le respect des savoir-faire et de leur berceau d’origine, ouvre une Manufacture à Fiesso d’Artico où sont aujourd’hui confectionnées ses collections de souliers.

Parallèlement, la Maison s’investit de plus en plus dans la vie de la Cité, en restaurant le pavillon de Venise dans les jardins de la Biennale, qui accueille les biennales d’art et d’architecture.

La Serenissima Run a silloné les routes du Veneto avant d’arriver sur l’île San Giorgio.

La Maison a également édité un Louis Vuitton City Guide de la ville.

L’ouverture de la Maison Louis Vuitton Venezia marque une nouvelle étape de cette relation privilégiée.

Située au 1345 de la Calle San Marco, dans l’ancien palais du Cinema Teatro San Marco, elle constitue tout à la fois un projet architectural, créatif, artisanal et culturel.

 

Chapitre 2

————————–

Maison Louis Vuitton Venezia

Un site historique

Projet du Cinema Teatro San Marco, Gilberto Errera – c. 1936

 

Venise a toujours été la ville de tous les arts, elle se devait d’accueillir le septième, le cinéma.

En 1932, la Sérénissime invente la Mostra, le plus ancien festival cinématographique au monde et l’un des plus prestigieux, couronné par le célèbre Lion d’Or de Saint-Marc.

Amour défendu de Frank Capra ainsi que le premier et inimitable Frankenstein de James Whale sont projetés sur l’île du Lido où l’on croise Greta Garbo, Clark Gable ou Vittorio De Sica.

Très vite, le comte Giuseppe Volpi di Misurata, initiateur de la Mostra et président de la Biennale ambitionne de relayer le festival au coeur même de la ville dans une immense salle ouverte à tous.

Le projet architectural se dessine en 1936, à l’emplacement même du Teatro San Marco, datant de 1908.

 Défi architectural

Pour l’écrivain et historien d’art Adrien Goetz, cette “ Fenice du cinéma ” située entre le Palais des Doges et l’Eglise San Moisè, à un jet de pierre du Grand Canal, représente un défi architectural : “ le néo-Renaissance ou le néo-Baroque pouvaient-ils convenir à un cinéma ?”

Le choix de l’architecte Brenno Del Giudice, constitue à ce titre pour l’historien “ un manifeste d’architecture contemporaine ”.

Aux côtés dusculpteur Napoleone Martinuzzi et du peintre Guido Cadorin, il va donner naissance à un chef d’oeuvre, ” modèle d’équilibre entre une vraie tradition vénitienne dont sont issus ces trois hommes ” et “ l’irruption d’une franche modernité à l’ombre de Saint-Marc ”.

La salle – plus de 1 100 places – relève plus de “ l’architecture navale que de celle des traditionnels théâtres à l’italienne : un vaste balcon suspendu et démocratique, pas de loges, pas de corbeilles, c’est un navire sans premières ni secondes classes. Une oeuvre d’art totale d’un genre nouveau ”.

Le cinéma des Vénitiens

Dialogue des époques, mais aussi des partis-pris.

Le peintre Guido Cadorin, héritier des artisans vénitiens du XVIIIe, répond au minimalisme du geste architectural par une fresque lumineuse qui vient éclairer le hall d’entrée.

On y voit danser les personnages de la Commedia dell’arte, cet art joyeux et populaire italien, ancêtre du cinéma.

L’artiste choisit la mosaïque d’or, écho aux voûtes de la basilique Saint-Marc, une façon pour Adrien Goetz de réaffirmer “que ce cinéma à vocation internationale devait être d’abord celui des Vénitiens ”.

Si l’oeuvre de Cadorin a survécu, transférée dans un palais attenant, le décor intérieur du cinéma a hélas péri au fil des transformations successives.

C’est dans le respect de cet héritage que Louis Vuitton se propose d’écrire une nouvelle page de l’édifice, à travers un projet unique associant la mode, l’artisanat d’exception et la culture.

La Maison exposera du 21 avril au 19 mai prochains une série de photos d’époque racontant l’histoire de ce site si cher aux Vénitiens.

 

Défi architectural

 

Chapitre 3

————————–

MAISON LOUIS VUITTON VENEZIA

Visite guidée

La nouvelle boutique Maison Louis Vuitton Venezia est installée rue San Marco, dans un ancien cinéma des années 30 L'architecte Peter Marino a travaillé avec les meilleurs artisans vénitiens pour réaliser l'aménagement intérieur. Au dernier étage, la librairie propose une sélection pointue de livres d'art et de publications des éditions Louis Vuitton.

 

Arrivé Calle San Marco, il y a d’abord la vision saisissante de ce palais rationaliste et monumental imaginé par l’architecte Brenno del Guidice en 1936.

Et puis, tout de suite, les hauts reliefs du sculpteur Napoleone Martinuzzi.

On y découvre une bobine de film et les Lions de Venise qui sont aussi ceux de la Mostra, surprenantes “enseignes” qui témoignent du passé cinématographique de l’édifice.

Les stars du lieu ?

Ce sont évidemment les souliers qui s’affichent dans la vitrine, élégants et sophistiqués, fruits des savoir-faire artisanaux de la région, imaginés et confectionnés au sein de la Manufacture voisine de Fiesso d’Artico.

 Inspiration d’esthète

Une fois franchi le portique extérieur, on pénètre dans un vaste hall ouvert sur les différents espaces dédiés à la maroquinerie homme et femme.

Toute l’architecture et le design réalisés en collaboration avec l’architecte Peter Marino reposent sur un jeu d’ombres et de lumières, réminiscence du Damier iconique de Louis Vuitton, une symphonie géométrique en clair-obscur.

Au sol, les dalles en onyx jouent le dialogue des stalactites pâles et sombres.

Sur les murs, la patine ivoire des stucs vénitiens ornés d’étagères or pâle contrastent avec les boiseries sombres des vastes comptoirs.

Le parti-pris est celui d’une modernité ponctuée, ici et là, de tradition, notamment avec un miroir vénitien et une collection précieuse de masques de carnaval, hommage à l’artisanat de la ville.

 Toute la maroquinerie

Sacs, accessoires et petite maroquinerie : le rez-de-chaussée offre aux visiteurs un très large choix et les plus belles créations de la Maison.

À côté des modèles historiques en motifs Monogram ou Damier, les amoureux du cuir pourront découvrir les nouvelles icônes réinterprétées en version mini comme la Pochette Accessoire et l’Alma, mais aussi des créations dans un cuir Epi revisité dans 15 nouveaux coloris vibrants.

Le Petit Noé en 2013d12-noa_damier_azur

Le Petit Noé 2013.

L’ouverture de la Maison Venezia s’accompagne du lancement du Petit Noé.

Une version totalement inédite du fameux sac iconique né en 1932 à la demande d’un producteur de champagne désireux de transporter – en toute élégance – cinq bouteilles de ses plus grands crus.

Baptisé d’après le personnage biblique qui, suite au Déluge, planta des vignes, le Noé doit son succès à son extrême robustesse et son anticonformisme qui en fait le sac de ville idéal plébiscité par les citadines.

Nouveau, il est enrichi cette saison d’une bandoulière plus longue et réglable.

 

A suivre pour les autres chapitres…

www.louisvuitton.fr

 

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe


Inauguration de la Maison Louis Vuitton Venezia
Votre adresse email ne sera pas publié

Laisser un commentaire

Inauguration de la Maison Louis Vuitton Venezia
Christel Engström
Article
Christel Engström
,,,,,,,,,,,,,

 

Le 19 avril, jour de mon anniversaire, avait lieu l’inauguration de la Maison Louis Vuitton Venezia, en présence de Michael Burke, président de Louis Vuitton et Clémence Poesy, Dianna Agron, Isabella Ferrari, Antonine Peduzzi, Luisa Orsini, Delfina Delettrez, Anna Dello Russo, Virginie Courtin-Clarins, Alexia Niedzielski, Langley Fox Hemingway parmi d’autres invités.

 

MAISON LOUIS VUITTON VENEZIA

Aller à Venise, c’est prendre

pied dans son propre rêve.

 Michel Tournier

Façade du Palais des Doges sur la Place Saint Marc

LOUIS VUITTON Maison Venezia

Le 21 avril 2013, la Maison Louis Vuitton Venezia ouvrira ses portes au public à deux pas de la fameuse place Saint-Marc.

Située au coeur même de la Cité des Doges, la Maison accueillera également un Espace culturel, le premier en Italie et le sixième du genre au monde.

Venise a toujours occupé une place à part pour la Maison ”, rappelle Michael Burke, Président de Louis Vuitton.

“ Cité lacustre à la croisée de l’Orient et l’Occident, elle est le symbole même du voyage et de l’ouverture sur l’ailleurs. C’est aussi une ville d’art et de création qui a toujours su conjuguer le goût du beau, de l’élégance et de l’art de vivre. À travers cette Maison, nous voulons rendre hommage aux Vénitiens et aux amoureux de la Cité en leur proposant nos plus belles créations, mais aussi un lieu d’art et de culture qui leur est entièrement dédié ”.

 

 

Malle Courrier – 1885, toile, Louis Vuitton Collection

 

 

Chapitre 1

————————–

Louis Vuitton & Venise

Une relation de longue date

Les fleurs quadrilobées de la façade du palais des Doges auraient-elles inspiré Georges Vuitton lors de la création du Monogram ?

La question reste entière dans la Maison… Une chose est sûre : Venise – ville d’esthètes et d’artistes – a toujours été une source d’inspiration pour Louis Vuitton qui entretient, depuis l’origine, des liens étroits avec l’art.

Parmi les fidèles de la Maison, on compte ainsi de nombreux amoureux de la Sérénissime comme la collectionneuse de tableaux Peggy Guggenheim qui lui lèguera son musée éponyme, ou encore Charles de Beistegui – et son mythique

“ Bal du siècle ” – donné sous les fresques de Tiepolo dans son palais de Labia.

Sa mythique Malle Courrier – si caractéristique avec ses dizaines d’étiquettes d’hôtel – sera exposée à l’occasion de l’ouverture de la Maison.

 

Carte de la Ville de Venise, E.Rouargue – c. 1854, Museo Correr

 

 

La région fascine, elle est aussi le creuset d’un savoir-faire inégalé dans l’artisanat du cuir et du soulier.

La rivière voisine del Brenta fédère sur ses rives les meilleurs artisans cordonniers depuis le XIIIe siècle.

Ce sont eux qui confectionneront les premières collections de souliers de la Maison.

En 2001, Louis Vuitton, qui s’inscrit dans le respect des savoir-faire et de leur berceau d’origine, ouvre une Manufacture à Fiesso d’Artico où sont aujourd’hui confectionnées ses collections de souliers.

Parallèlement, la Maison s’investit de plus en plus dans la vie de la Cité, en restaurant le pavillon de Venise dans les jardins de la Biennale, qui accueille les biennales d’art et d’architecture.

La Serenissima Run a silloné les routes du Veneto avant d’arriver sur l’île San Giorgio.

La Maison a également édité un Louis Vuitton City Guide de la ville.

L’ouverture de la Maison Louis Vuitton Venezia marque une nouvelle étape de cette relation privilégiée.

Située au 1345 de la Calle San Marco, dans l’ancien palais du Cinema Teatro San Marco, elle constitue tout à la fois un projet architectural, créatif, artisanal et culturel.

 

Chapitre 2

————————–

Maison Louis Vuitton Venezia

Un site historique

Projet du Cinema Teatro San Marco, Gilberto Errera – c. 1936

 

Venise a toujours été la ville de tous les arts, elle se devait d’accueillir le septième, le cinéma.

En 1932, la Sérénissime invente la Mostra, le plus ancien festival cinématographique au monde et l’un des plus prestigieux, couronné par le célèbre Lion d’Or de Saint-Marc.

Amour défendu de Frank Capra ainsi que le premier et inimitable Frankenstein de James Whale sont projetés sur l’île du Lido où l’on croise Greta Garbo, Clark Gable ou Vittorio De Sica.

Très vite, le comte Giuseppe Volpi di Misurata, initiateur de la Mostra et président de la Biennale ambitionne de relayer le festival au coeur même de la ville dans une immense salle ouverte à tous.

Le projet architectural se dessine en 1936, à l’emplacement même du Teatro San Marco, datant de 1908.

 Défi architectural

Pour l’écrivain et historien d’art Adrien Goetz, cette “ Fenice du cinéma ” située entre le Palais des Doges et l’Eglise San Moisè, à un jet de pierre du Grand Canal, représente un défi architectural : “ le néo-Renaissance ou le néo-Baroque pouvaient-ils convenir à un cinéma ?”

Le choix de l’architecte Brenno Del Giudice, constitue à ce titre pour l’historien “ un manifeste d’architecture contemporaine ”.

Aux côtés dusculpteur Napoleone Martinuzzi et du peintre Guido Cadorin, il va donner naissance à un chef d’oeuvre, ” modèle d’équilibre entre une vraie tradition vénitienne dont sont issus ces trois hommes ” et “ l’irruption d’une franche modernité à l’ombre de Saint-Marc ”.

La salle – plus de 1 100 places – relève plus de “ l’architecture navale que de celle des traditionnels théâtres à l’italienne : un vaste balcon suspendu et démocratique, pas de loges, pas de corbeilles, c’est un navire sans premières ni secondes classes. Une oeuvre d’art totale d’un genre nouveau ”.

Le cinéma des Vénitiens

Dialogue des époques, mais aussi des partis-pris.

Le peintre Guido Cadorin, héritier des artisans vénitiens du XVIIIe, répond au minimalisme du geste architectural par une fresque lumineuse qui vient éclairer le hall d’entrée.

On y voit danser les personnages de la Commedia dell’arte, cet art joyeux et populaire italien, ancêtre du cinéma.

L’artiste choisit la mosaïque d’or, écho aux voûtes de la basilique Saint-Marc, une façon pour Adrien Goetz de réaffirmer “que ce cinéma à vocation internationale devait être d’abord celui des Vénitiens ”.

Si l’oeuvre de Cadorin a survécu, transférée dans un palais attenant, le décor intérieur du cinéma a hélas péri au fil des transformations successives.

C’est dans le respect de cet héritage que Louis Vuitton se propose d’écrire une nouvelle page de l’édifice, à travers un projet unique associant la mode, l’artisanat d’exception et la culture.

La Maison exposera du 21 avril au 19 mai prochains une série de photos d’époque racontant l’histoire de ce site si cher aux Vénitiens.

 

Défi architectural

 

Chapitre 3

————————–

MAISON LOUIS VUITTON VENEZIA

Visite guidée

La nouvelle boutique Maison Louis Vuitton Venezia est installée rue San Marco, dans un ancien cinéma des années 30 L'architecte Peter Marino a travaillé avec les meilleurs artisans vénitiens pour réaliser l'aménagement intérieur. Au dernier étage, la librairie propose une sélection pointue de livres d'art et de publications des éditions Louis Vuitton.

 

Arrivé Calle San Marco, il y a d’abord la vision saisissante de ce palais rationaliste et monumental imaginé par l’architecte Brenno del Guidice en 1936.

Et puis, tout de suite, les hauts reliefs du sculpteur Napoleone Martinuzzi.

On y découvre une bobine de film et les Lions de Venise qui sont aussi ceux de la Mostra, surprenantes “enseignes” qui témoignent du passé cinématographique de l’édifice.

Les stars du lieu ?

Ce sont évidemment les souliers qui s’affichent dans la vitrine, élégants et sophistiqués, fruits des savoir-faire artisanaux de la région, imaginés et confectionnés au sein de la Manufacture voisine de Fiesso d’Artico.

 Inspiration d’esthète

Une fois franchi le portique extérieur, on pénètre dans un vaste hall ouvert sur les différents espaces dédiés à la maroquinerie homme et femme.

Toute l’architecture et le design réalisés en collaboration avec l’architecte Peter Marino reposent sur un jeu d’ombres et de lumières, réminiscence du Damier iconique de Louis Vuitton, une symphonie géométrique en clair-obscur.

Au sol, les dalles en onyx jouent le dialogue des stalactites pâles et sombres.

Sur les murs, la patine ivoire des stucs vénitiens ornés d’étagères or pâle contrastent avec les boiseries sombres des vastes comptoirs.

Le parti-pris est celui d’une modernité ponctuée, ici et là, de tradition, notamment avec un miroir vénitien et une collection précieuse de masques de carnaval, hommage à l’artisanat de la ville.

 Toute la maroquinerie

Sacs, accessoires et petite maroquinerie : le rez-de-chaussée offre aux visiteurs un très large choix et les plus belles créations de la Maison.

À côté des modèles historiques en motifs Monogram ou Damier, les amoureux du cuir pourront découvrir les nouvelles icônes réinterprétées en version mini comme la Pochette Accessoire et l’Alma, mais aussi des créations dans un cuir Epi revisité dans 15 nouveaux coloris vibrants.

Le Petit Noé en 2013d12-noa_damier_azur

Le Petit Noé 2013.

L’ouverture de la Maison Venezia s’accompagne du lancement du Petit Noé.

Une version totalement inédite du fameux sac iconique né en 1932 à la demande d’un producteur de champagne désireux de transporter – en toute élégance – cinq bouteilles de ses plus grands crus.

Baptisé d’après le personnage biblique qui, suite au Déluge, planta des vignes, le Noé doit son succès à son extrême robustesse et son anticonformisme qui en fait le sac de ville idéal plébiscité par les citadines.

Nouveau, il est enrichi cette saison d’une bandoulière plus longue et réglable.

 

A suivre pour les autres chapitres…

www.louisvuitton.fr

 

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe