Nous utilisons les cookies pour améliorer le site et votre expérience de navigation.

– Défilé Léonard Automne – Hiver 2013 – 2014

Un défilé de toute beauté ponctué de silhouettes

Fushia aux empiècements en cuirs Rock’N’Roll

Coups de coeur

 Leonard_9Leonard_22Leonard_35Leonard_23Leonard_5Leonard_26 Leonard_28

 

 

 

Urbaine, près du corps, architecturale, mêlant le fluide au structuré, la silhouette LEOANRD de l’Automne – Hiver 2013 – 2014 est celle d’une femme de caractère, forte de con attraction.

Elle arpente le podium comme elle traverserait Fifth Avenue, élégante et déterminée.

Les imprimés emblématiques de la maison s’invitent dans leur version originale, comme  les tapisseries et feuillages.

Les plantes graphiques carnivores « Galliera », s’habillent de marron glacé et de noir.

Les iconiques « gloria » et « Galaxie » revisités dans une palette pop, font claquer le fushia sur des formes géométriques noires et anthracites.

Les fleurs japonisantes empruntées au kimonos « Geisha » sont déclinées dans un camaïeu d’or.

Le jersey de soie, étoffe de prédilection de la maison, est proposé pour la première saison dans une version laquée.

Une prouesse technique.

L’effet est celui du cuir, souple et brillant.

On le retrouve aussi, matelassé, au dos d’une veste de motard ou en renfort sur une épaule.

Ou encore, couplé à de l’agneau, exclusivement noir.

Imparable pour injecter une touche supplémentaire de sex appeal aux minirobes tubulaires ou au vestes sans col raccourcies.

A la nuit tombée, la femme LEONARD se glisse dans de long fourreaux hollywoodiens drapés ou enfile un jumpsuit, seconde peau, en résille de laine.

Elle réchauffe son bustier d’un blouson en patchwork de vison.

Fatale, elle ose les capes brodées de cristaux Swarovski®.

Aux pieds, elle délaisse les classiques escarpins pour des boots en résille piquées de fleurs de vinyle.

Aux poignets, elle se pare de spectaculaires manchettes en laitons et cristaux noirs.

Délibérément rock.

 

——————————————————————————————————————————

 

Urban, from-fitting, architectural, free-flowing yet structured – Leonard’s Automn – Winter 2013 – 2014 collection paints a feminine profile of caracter and seduction.

She strides down the catwalk with grace and purpose as if she would cross Fifth Avenue.

The Label’s iconic prints are for all tio see, in their original splendor, like tapestries and foliage.

The stylized carnivorous Galliera plants dress in chestnut brown and black.

The fushia on black and charcoal geometric shapes.

Japanese flowers inspired by Geisha kimono are screened in a golden cameo.

For the first season silk jersey, the label’s beloved material, features in a lacquered style.

What biker jacket, as lining on one shoulder or is  even paired with lamb – exclusively in black.

Nothing better to give tubular mini-dresses cropped collarless jackets that extra dash of sultry.

As night falls, the Leonard woman slip on Hollywood’s long draped sheaths or pulls on a second skin, fitted jumsuit in wool mesh.

She heats up her bustier with a mink patchwork jacket.

The temptress branzenly dares capes embroidered with Swarovski® crystals.

Down below she ditches her classic pumps for fishnet boots studded with vinyl blooms.

She adorns her wrists with flashy cuffs in brass and ebony crystals.

Rock’n’roll by design.

 

 

 

Leonard_18 Leonard_28 Leonard_26 Leonard_29 Leonard_12 Leonard_24 Leonard_2 Leonard_30 Leonard_34 Leonard_27 Leonard_22 Leonard_4 Leonard_41 Leonard_16 Leonard_10 Leonard_9 Leonard_11 Leonard_42 Leonard_36 Leonard_33 Leonard_23 Leonard_1 Leonard_5 Leonard_38 Leonard_8 Leonard_21 Leonard_13 Leonard_14 Leonard_15 Leonard_7 Leonard_6 Leonard_31 Leonard_19 Leonard_17 Leonard_37 Leonard_25 Leonard_35 Leonard_20 Leonard_3 Leonard_32 Leonard_40 Leonard_39 Leonard.

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe

Votre adresse email ne sera pas publié

Laisser un commentaire

– Défilé Léonard Automne – Hiver 2013 – 2014
Christel Engström
Article
Christel Engström

Un défilé de toute beauté ponctué de silhouettes

Fushia aux empiècements en cuirs Rock’N’Roll

Coups de coeur

 Leonard_9Leonard_22Leonard_35Leonard_23Leonard_5Leonard_26 Leonard_28

 

 

 

Urbaine, près du corps, architecturale, mêlant le fluide au structuré, la silhouette LEOANRD de l’Automne – Hiver 2013 – 2014 est celle d’une femme de caractère, forte de con attraction.

Elle arpente le podium comme elle traverserait Fifth Avenue, élégante et déterminée.

Les imprimés emblématiques de la maison s’invitent dans leur version originale, comme  les tapisseries et feuillages.

Les plantes graphiques carnivores « Galliera », s’habillent de marron glacé et de noir.

Les iconiques « gloria » et « Galaxie » revisités dans une palette pop, font claquer le fushia sur des formes géométriques noires et anthracites.

Les fleurs japonisantes empruntées au kimonos « Geisha » sont déclinées dans un camaïeu d’or.

Le jersey de soie, étoffe de prédilection de la maison, est proposé pour la première saison dans une version laquée.

Une prouesse technique.

L’effet est celui du cuir, souple et brillant.

On le retrouve aussi, matelassé, au dos d’une veste de motard ou en renfort sur une épaule.

Ou encore, couplé à de l’agneau, exclusivement noir.

Imparable pour injecter une touche supplémentaire de sex appeal aux minirobes tubulaires ou au vestes sans col raccourcies.

A la nuit tombée, la femme LEONARD se glisse dans de long fourreaux hollywoodiens drapés ou enfile un jumpsuit, seconde peau, en résille de laine.

Elle réchauffe son bustier d’un blouson en patchwork de vison.

Fatale, elle ose les capes brodées de cristaux Swarovski®.

Aux pieds, elle délaisse les classiques escarpins pour des boots en résille piquées de fleurs de vinyle.

Aux poignets, elle se pare de spectaculaires manchettes en laitons et cristaux noirs.

Délibérément rock.

 

——————————————————————————————————————————

 

Urban, from-fitting, architectural, free-flowing yet structured – Leonard’s Automn – Winter 2013 – 2014 collection paints a feminine profile of caracter and seduction.

She strides down the catwalk with grace and purpose as if she would cross Fifth Avenue.

The Label’s iconic prints are for all tio see, in their original splendor, like tapestries and foliage.

The stylized carnivorous Galliera plants dress in chestnut brown and black.

The fushia on black and charcoal geometric shapes.

Japanese flowers inspired by Geisha kimono are screened in a golden cameo.

For the first season silk jersey, the label’s beloved material, features in a lacquered style.

What biker jacket, as lining on one shoulder or is  even paired with lamb – exclusively in black.

Nothing better to give tubular mini-dresses cropped collarless jackets that extra dash of sultry.

As night falls, the Leonard woman slip on Hollywood’s long draped sheaths or pulls on a second skin, fitted jumsuit in wool mesh.

She heats up her bustier with a mink patchwork jacket.

The temptress branzenly dares capes embroidered with Swarovski® crystals.

Down below she ditches her classic pumps for fishnet boots studded with vinyl blooms.

She adorns her wrists with flashy cuffs in brass and ebony crystals.

Rock’n’roll by design.

 

 

 

Leonard_18 Leonard_28 Leonard_26 Leonard_29 Leonard_12 Leonard_24 Leonard_2 Leonard_30 Leonard_34 Leonard_27 Leonard_22 Leonard_4 Leonard_41 Leonard_16 Leonard_10 Leonard_9 Leonard_11 Leonard_42 Leonard_36 Leonard_33 Leonard_23 Leonard_1 Leonard_5 Leonard_38 Leonard_8 Leonard_21 Leonard_13 Leonard_14 Leonard_15 Leonard_7 Leonard_6 Leonard_31 Leonard_19 Leonard_17 Leonard_37 Leonard_25 Leonard_35 Leonard_20 Leonard_3 Leonard_32 Leonard_40 Leonard_39 Leonard.

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe