Nous utilisons les cookies pour améliorer le site et votre expérience de navigation.

Jardin des Plantes – La Ménagerie, le zoo du Jardin des Plantes.

 

Le Muséum national d’Histoire naturelle

est en charge de trois parcs zoologiques :

la Réserve de la Haute-Touche dans l’Indre,

le Parc Zoologique de Paris (actuellement en rénovation)

et la Ménagerie,

le zoo du Jardin des Plantes,

dont les collections, constituées de mammifères, d’oiseaux, de reptiles, d’amphibiens

et d’arthropodes, jouent un rôle essentiel dans la conservation et la gestion de la biodiversité.

 

 


 

De nouveaux félins dans des enclos entièrement rénovés !

MÉNAGERIE, LE ZOO DU JARDIN DES PLANTES

 


 La Ménagerie, le zoo du Jardin des Plantes

est heureuse de vous faire part de l’arrivée

d’Aramis le jaguar,

de

Tao la panthère de Chine

et de

Black Ear le caracal

dans de nouveaux espaces rénovés.

Edifiée en 1937 par l’architecte René Berger, La Fauverie de la Ménagerie a été rénovée par tranches entre 2005 et 2012 pour un investissement total de 1,2 millions d’euros.

La dernière étape de travaux achevée, la Fauverie accueille depuis fin octobre 2012 5 espèces de félins : 2 panthères de Chine, 2 panthères des neiges, un couple de panthères longibandes, un jaguar et un caracal.

Les espaces paysagers évoquent les milieux naturels.

La forêt tropicale pour le jaguar et la panthère de Chine, les montagnes d’Asie pour la panthère des neiges et les milieux semi-désertiques pour le caracal.

Les espaces intérieurs et extérieurs ont été dessinés pour favoriser le bien-être des animaux dans le souci de répondre à leurs besoins (grimper aux arbres, se cacher dans la végétation…).

Parmi les nouveaux arrivants, un superbe mâle jaguar de couleur noire, Panthera onca, est hébergé temporairement.

 

 

Aramis qui arrive du zoo de Varsovie en Pologne est né le 11 décembre 2009.

Il rejoindra en décembre 2013 le nouveau Parc Zoologique de Paris.

Dans la nature, c’est un prédateur solitaire qui aime nager, un bassin est ainsi à sa disposition, des poissons y seront régulièrement lâchés dans le cadre des programmes d’enrichissement comportementaux.

Une panthère de chine mâle, Panthera pardus japonensis, née le 30 mai 2011 au zoo de Cracovie en Pologne, est aussi accueillie dans le cadre d’un plan d’élevage européen.

 

Tao rejoint notre femelle Leila. Cette espèce est particulièrement menacée.

Il resterait environ 2 500 panthères de Chine dans la nature et 66 individus en captivité dans le monde.

Et enfin, un mâle caracal, Caracal caracal, né le 9 avril 2011, Black Ear, en provenance du zoo de Cracovie.

 

Ce lynx du désert, charmant petit félin reconnaissable à ses plumets noirs à l’extrémité des oreilles, était répandu dans les zones arides.

Aujourd’hui ses populations sont menacées d’extinction en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

Autrefois utilisé pour la chasse aux oiseaux et aux petits cervidés, son nom signifie « oreilles noires » en turc.

 

Infos pratiques

Accès par le Jardin des Plantes, 57 rue Cuvier.

Ouvert tous les jours de 9h à 17h

(Fermeture des caisses 30 mn avant la fermeture du site)

Tarifs : 10 € – réduit 8 €.

Billetterie en ligne

achetez des billets coupe-file sur internet

http://billetterie.mnhn.fr/

Toutes les actualités sur facebook :

www.facebook.com/menageriezoodujardindesplantes 

A propos du Jardin des Plantes

Un des plus anciens zoos du monde

La Ménagerie, zoo historique au cœur de Paris, a plus de deux siècles.

Ouverte en 1794, elle a vu passer toutes les espèces vivantes en captivité.

Certains de ses pensionnaires ont été et sont très populaires, notamment la girafe Zarafa au XIXe et aujourd’hui Nénette, femelle orang-outan.

La longue histoire de la Ménagerie s’inscrit dans ses bâtiments. Classés monuments historiques, ils constituent un patrimoine architectural unique qui fait partie du charme de la visite.

 

1800 animaux au cœur de Paris

Pandas roux, panthères des neiges, oryx d’Arabie, orangs-outans, pythons, tortues des Seychelles, flamants roses…

les quelques 200 espèces présentes à la Ménagerie constituent une collection diversifiée, représentative du monde des vertébrés terrestres.

Les pensionnaires sont visibles, le long des allées d’un espace arboré, au cœur du Jardin des Plantes.

 

Un centre de conservation et de recherche

Un tiers des espèces présentes à la Ménagerie sont des espèces rares et menacées dans leur habitat d’origine.

Cette mission de sauvegarde de la biodiversité s’effectue dans le cadre de programmes d’élevage européens

et est associée à des travaux de recherche en biologie de la reproduction, biologie du comportement,

génétique des populations et en médecine vétérinaire.

 

Le bien-être des pensionnaires

Le bien-être des animaux est toujours pris en compte dans l’aménagement des enclos.

La satisfaction de leurs besoins fondamentaux détermine la conception d’enrichissements comportementaux.

A cet effet, les soigneurs rivalisent d’imagination pour favoriser les jeux, l’exploration et augmenter le temps de recherche de la nourriture.

 

Une volonté de sensibilisation des publics

Lieu de promenade familiale, dépaysant par la découverte d’animaux d’autres latitudes, la Ménagerie développe son rôle éducatif

par des animations et une muséographie destinée à faire connaître les espèces menacées et à sensibiliser le jeune public à la sauvegarde de la biodiversité.

 

Le bon plan : les animations

Rencontre avec les soigneurs à 14h45, devant l’enclos extérieur des orangs-outans,

à 16h15 devant la loge des petits pandas, les mercredis, samedis, dimanches et fêtes

et tous les jours des vacances scolaires (sauf de novembre à la mi-février, pause hivernale).

 

Les animations sont gratuites pour tous les détenteurs d’un ticket d’entrée. 

 

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe


Jardin des Plantes – La Ménagerie, le zoo du Jardin des Plantes.
Votre adresse email ne sera pas publié

Laisser un commentaire

Jardin des Plantes –  La Ménagerie, le zoo du Jardin des Plantes.
Christel Engström
Article
Christel Engström
,,,,,,,,,,

 

Le Muséum national d’Histoire naturelle

est en charge de trois parcs zoologiques :

la Réserve de la Haute-Touche dans l’Indre,

le Parc Zoologique de Paris (actuellement en rénovation)

et la Ménagerie,

le zoo du Jardin des Plantes,

dont les collections, constituées de mammifères, d’oiseaux, de reptiles, d’amphibiens

et d’arthropodes, jouent un rôle essentiel dans la conservation et la gestion de la biodiversité.

 

 


 

De nouveaux félins dans des enclos entièrement rénovés !

MÉNAGERIE, LE ZOO DU JARDIN DES PLANTES

 


 La Ménagerie, le zoo du Jardin des Plantes

est heureuse de vous faire part de l’arrivée

d’Aramis le jaguar,

de

Tao la panthère de Chine

et de

Black Ear le caracal

dans de nouveaux espaces rénovés.

Edifiée en 1937 par l’architecte René Berger, La Fauverie de la Ménagerie a été rénovée par tranches entre 2005 et 2012 pour un investissement total de 1,2 millions d’euros.

La dernière étape de travaux achevée, la Fauverie accueille depuis fin octobre 2012 5 espèces de félins : 2 panthères de Chine, 2 panthères des neiges, un couple de panthères longibandes, un jaguar et un caracal.

Les espaces paysagers évoquent les milieux naturels.

La forêt tropicale pour le jaguar et la panthère de Chine, les montagnes d’Asie pour la panthère des neiges et les milieux semi-désertiques pour le caracal.

Les espaces intérieurs et extérieurs ont été dessinés pour favoriser le bien-être des animaux dans le souci de répondre à leurs besoins (grimper aux arbres, se cacher dans la végétation…).

Parmi les nouveaux arrivants, un superbe mâle jaguar de couleur noire, Panthera onca, est hébergé temporairement.

 

 

Aramis qui arrive du zoo de Varsovie en Pologne est né le 11 décembre 2009.

Il rejoindra en décembre 2013 le nouveau Parc Zoologique de Paris.

Dans la nature, c’est un prédateur solitaire qui aime nager, un bassin est ainsi à sa disposition, des poissons y seront régulièrement lâchés dans le cadre des programmes d’enrichissement comportementaux.

Une panthère de chine mâle, Panthera pardus japonensis, née le 30 mai 2011 au zoo de Cracovie en Pologne, est aussi accueillie dans le cadre d’un plan d’élevage européen.

 

Tao rejoint notre femelle Leila. Cette espèce est particulièrement menacée.

Il resterait environ 2 500 panthères de Chine dans la nature et 66 individus en captivité dans le monde.

Et enfin, un mâle caracal, Caracal caracal, né le 9 avril 2011, Black Ear, en provenance du zoo de Cracovie.

 

Ce lynx du désert, charmant petit félin reconnaissable à ses plumets noirs à l’extrémité des oreilles, était répandu dans les zones arides.

Aujourd’hui ses populations sont menacées d’extinction en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

Autrefois utilisé pour la chasse aux oiseaux et aux petits cervidés, son nom signifie « oreilles noires » en turc.

 

Infos pratiques

Accès par le Jardin des Plantes, 57 rue Cuvier.

Ouvert tous les jours de 9h à 17h

(Fermeture des caisses 30 mn avant la fermeture du site)

Tarifs : 10 € – réduit 8 €.

Billetterie en ligne

achetez des billets coupe-file sur internet

http://billetterie.mnhn.fr/

Toutes les actualités sur facebook :

www.facebook.com/menageriezoodujardindesplantes 

A propos du Jardin des Plantes

Un des plus anciens zoos du monde

La Ménagerie, zoo historique au cœur de Paris, a plus de deux siècles.

Ouverte en 1794, elle a vu passer toutes les espèces vivantes en captivité.

Certains de ses pensionnaires ont été et sont très populaires, notamment la girafe Zarafa au XIXe et aujourd’hui Nénette, femelle orang-outan.

La longue histoire de la Ménagerie s’inscrit dans ses bâtiments. Classés monuments historiques, ils constituent un patrimoine architectural unique qui fait partie du charme de la visite.

 

1800 animaux au cœur de Paris

Pandas roux, panthères des neiges, oryx d’Arabie, orangs-outans, pythons, tortues des Seychelles, flamants roses…

les quelques 200 espèces présentes à la Ménagerie constituent une collection diversifiée, représentative du monde des vertébrés terrestres.

Les pensionnaires sont visibles, le long des allées d’un espace arboré, au cœur du Jardin des Plantes.

 

Un centre de conservation et de recherche

Un tiers des espèces présentes à la Ménagerie sont des espèces rares et menacées dans leur habitat d’origine.

Cette mission de sauvegarde de la biodiversité s’effectue dans le cadre de programmes d’élevage européens

et est associée à des travaux de recherche en biologie de la reproduction, biologie du comportement,

génétique des populations et en médecine vétérinaire.

 

Le bien-être des pensionnaires

Le bien-être des animaux est toujours pris en compte dans l’aménagement des enclos.

La satisfaction de leurs besoins fondamentaux détermine la conception d’enrichissements comportementaux.

A cet effet, les soigneurs rivalisent d’imagination pour favoriser les jeux, l’exploration et augmenter le temps de recherche de la nourriture.

 

Une volonté de sensibilisation des publics

Lieu de promenade familiale, dépaysant par la découverte d’animaux d’autres latitudes, la Ménagerie développe son rôle éducatif

par des animations et une muséographie destinée à faire connaître les espèces menacées et à sensibiliser le jeune public à la sauvegarde de la biodiversité.

 

Le bon plan : les animations

Rencontre avec les soigneurs à 14h45, devant l’enclos extérieur des orangs-outans,

à 16h15 devant la loge des petits pandas, les mercredis, samedis, dimanches et fêtes

et tous les jours des vacances scolaires (sauf de novembre à la mi-février, pause hivernale).

 

Les animations sont gratuites pour tous les détenteurs d’un ticket d’entrée. 

 

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe