Nous utilisons les cookies pour améliorer le site et votre expérience de navigation.

Prix d’Excellence de la Mode Marie-Claire 2012 !

 

Mercredi 3 octobre 2012 se tenait la 7e édition des Prix d’excellence de la Mode organisée par Marie Claire.

Chaque année, cette cérémonie récompense les meilleurs talents du monde de la mode qu’ils soient stylistes, mannequins ou créateurs de chaussures.

Retour sur une soirée incontournable.

Source : www.marieclaire.fr

 

Prix d’Honneur :

Jean Charles de Castelbajac

 

Créateur de mode français (Casablanca 1949).

Après avoir suivi les cours des Beaux-Arts, à Paris, puis ceux de l’École supérieure des industries du vêtement, il présente en 1970 sa première collection, dans laquelle émerge un manteau réalisé dans une couverture et qui participera à son succès.

Sa première boutique ouvre deux ans plus tard et la société « Jean-Charles de Castelbajac » voit officiellement le jour en 1978.

Il impose alors un style très personnel fait de vêtements réalisés dans des tissus détournés de leur usage habituel (toiles de sacs) aux couleurs vives, aux imprimés originaux reprenant ses dessins et toujours à la pointe de l’évolution des matières textiles.

Peu à peu, il étend ses créations à l’univers de la maison, crée des lignes d’accessoires, un parfum, Première (1981), et impose également sa griffe sur des jeux, des boissons ou des chocolats.

En 1994, il participe pour deux saisons à l’élaboration des collections de la maison Courrèges.

On lui doit également les costumes de plusieurs spectacles et films, notamment Annie Hall (1976), ainsi que ceux portés par les ecclésiastiques réunis autour du pape Jean-Paul II pour les Journées mondiales de la jeunesse qui se sont déroulées à Paris, en août 1997.

Source : www.larousse.fr

jc-de-castelbajac.com

 

Prix de la valeur montante :

Cédric Charlier

 

Né en Belgique, Cedric Charlier est diplômé de l’école des Arts visuels de Bruxelles.

Cédric Charlier a gagné le prix mode de Moêt Hennessy en 1998 et a par la suite rejoint la Maison Céline à Paris pendant deux ans sous la direction créative de Michael Kors.

Il a alors intégré le studio de Jean Paul Knott pendant deux ans puis rejoint l’équipe d’Alber Elbaz chez Lanvin où il a passé six ans. Il a retenu l’attention de Jean Bousquet, qui en 2009 lui donne les rênes de la direction artistique de Cacharel afin de redynamiser la marque.

Cédric a travaillé quatre saisons comme directeur artistique avant de créer sa propre marque. Il a montré sa première collection éponyme en février 2012 à Paris. Sa collection a retenu une attention immédiate tant de la presse internationale que celle des acheteurs.

 

 www.cedric-charlier.com

 

Prix de la meilleure ligne de montres :

La tank anglaise de Cartier

 

Débutée en 1917, l’histoire de la montre Tank se poursuit et ne s’arrête jamais.

La nouvelle montre Tank Anglaise reprend la forte identité du modèle d’origine, ses attaches parfaitement intégrées à la boîte,

ses brancards rectilignes et sa forme épurée, et en redessine l’alignement parfait grâce à son remontoir intégré au boîtier.

La forme est concentrée, les lignes se renforcent, le dessin est resserré et font écho aux

valeurs universelles de liberté inhérentes à la collection Tank.

www.cartier.fr

 

Prix de la meilleure ligne de chaussures :

Pierre Hardy

Né et élevé à Paris, le créateur Pierre Hardy étudie et enseigne la scénographie avant de se découvrir une passion pour le soulier.

Dès 1985, Pierre Hardy travaille avec le Vanity Fair italien et le Vogue homme en tant qu’illustrateur.

Très vite remarqué, le designer signe sa première collaboration avec Christian Dior en 1987 avant d’être nommé directeur artistique du départementchaussures chez Hermès en 1990.

La création de la marque de chaussures Pierre Hardy en 1999 pour la collection printemps / été marque définitivement  l’avènement du créateur.

En 2001, le chausseur signe une collaboration avec Nicolas Ghesquières pour Balenciaga et prend la même année, la direction artistique du département joaillerie d’Hermès.

Dès lors Pierre Hardy n’a cessé d’étendre ses domaines de compétences en créant des chaussures pour homme, des sacs et accessoires toujours sculpturaux et raffinés.

Source : www.myprestigium.com

www.pierrehardy.com

 

Prix du meilleur créateur :

Peter Dundas pour Emilio Pucci

Mi-norvégien, mi-américain, Peter Dundas découvre le monde de la mode à New York pendant ses études à la Parsons School of Design où se sont illustrés avant lui Tom Ford et Marc Jacobs.

En 1992, le jeune créateur s’installe à Paris où il sera, pendant huit ans, l’assistant du grand couturier Jean-Paul Gaultier.

De ces années, Peter Dundas dira qu’elles ont été «  la meilleure école » où il a « appris la rigueur et l’exigence ».

Puis, en 2000, il rejoint la maison de Christian Lacroix pour le prêt-à-porter où il va perfectionner ses techniques de confection de robes du soir.

Ensuite, c’est auprès de l’Italien Roberto Cavalli que Peter Dundas va travailler, en 2002, avant de rejoindre la maison Ungaro en 2006.

Le créateur ne présentera qu’une collection chez le grand couturier, celle de l’automne hiver 2006/07.

Début 2008, le fourreur français Revillon le nomme à la tête de la création.

Peter Dundas ayant grandi en Norvège est familier avec la fourrure et en utilise régulièrement pour ses créations.

La même année, on apprend que Peter Dundas est nommé directeur artistique chez Emilio Pucci.

Source  : ELLE

www.emiliopucci.com

 

Prix de la meilleure ligne de sacs :

Louis Vuitton

 

Quand tout à commencé

Alors qu’il n’avait que 16 ans, Louis Vuitton a pris une décision qui n’allait pas uniquement changer sa vie mais aussi celle de ses descendants : il deviendrait malletier.

Un atelier Légendaire

A la fois résidence familiale et berceau de l’entreprise, le site d’Asnière a été le symbole du succès personnel et commercial de la famille Vuitton depuis 1859.

La serrure incrochetable 

En 1886, Georges Vuitton révolutionne les serrures de bagages avec un système de fermeture ingénieux qui transformera les malles de voyages en véritables coffres à trésors.

 

Prix de la femme d’influence :

Maria Luisa Poumaillou

www.marialuisa.fr

 

Prix de la Révélation mannequin :

Julia Frauche (Nathalie Agency)

www.nathalie-models.com

 

 Toutes les vidéos :

www.youtube.com

 

Le jury

 Les membres des Prix d’excellence de la Mode Marie Claire 2012

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe


Prix d’Excellence de la Mode Marie-Claire 2012 !
Votre adresse email ne sera pas publié

Laisser un commentaire

Prix d’Excellence de la Mode Marie-Claire 2012 !
Christel Engström
Article
Christel Engström
,,,,

 

Mercredi 3 octobre 2012 se tenait la 7e édition des Prix d’excellence de la Mode organisée par Marie Claire.

Chaque année, cette cérémonie récompense les meilleurs talents du monde de la mode qu’ils soient stylistes, mannequins ou créateurs de chaussures.

Retour sur une soirée incontournable.

Source : www.marieclaire.fr

 

Prix d’Honneur :

Jean Charles de Castelbajac

 

Créateur de mode français (Casablanca 1949).

Après avoir suivi les cours des Beaux-Arts, à Paris, puis ceux de l’École supérieure des industries du vêtement, il présente en 1970 sa première collection, dans laquelle émerge un manteau réalisé dans une couverture et qui participera à son succès.

Sa première boutique ouvre deux ans plus tard et la société « Jean-Charles de Castelbajac » voit officiellement le jour en 1978.

Il impose alors un style très personnel fait de vêtements réalisés dans des tissus détournés de leur usage habituel (toiles de sacs) aux couleurs vives, aux imprimés originaux reprenant ses dessins et toujours à la pointe de l’évolution des matières textiles.

Peu à peu, il étend ses créations à l’univers de la maison, crée des lignes d’accessoires, un parfum, Première (1981), et impose également sa griffe sur des jeux, des boissons ou des chocolats.

En 1994, il participe pour deux saisons à l’élaboration des collections de la maison Courrèges.

On lui doit également les costumes de plusieurs spectacles et films, notamment Annie Hall (1976), ainsi que ceux portés par les ecclésiastiques réunis autour du pape Jean-Paul II pour les Journées mondiales de la jeunesse qui se sont déroulées à Paris, en août 1997.

Source : www.larousse.fr

jc-de-castelbajac.com

 

Prix de la valeur montante :

Cédric Charlier

 

Né en Belgique, Cedric Charlier est diplômé de l’école des Arts visuels de Bruxelles.

Cédric Charlier a gagné le prix mode de Moêt Hennessy en 1998 et a par la suite rejoint la Maison Céline à Paris pendant deux ans sous la direction créative de Michael Kors.

Il a alors intégré le studio de Jean Paul Knott pendant deux ans puis rejoint l’équipe d’Alber Elbaz chez Lanvin où il a passé six ans. Il a retenu l’attention de Jean Bousquet, qui en 2009 lui donne les rênes de la direction artistique de Cacharel afin de redynamiser la marque.

Cédric a travaillé quatre saisons comme directeur artistique avant de créer sa propre marque. Il a montré sa première collection éponyme en février 2012 à Paris. Sa collection a retenu une attention immédiate tant de la presse internationale que celle des acheteurs.

 

 www.cedric-charlier.com

 

Prix de la meilleure ligne de montres :

La tank anglaise de Cartier

 

Débutée en 1917, l’histoire de la montre Tank se poursuit et ne s’arrête jamais.

La nouvelle montre Tank Anglaise reprend la forte identité du modèle d’origine, ses attaches parfaitement intégrées à la boîte,

ses brancards rectilignes et sa forme épurée, et en redessine l’alignement parfait grâce à son remontoir intégré au boîtier.

La forme est concentrée, les lignes se renforcent, le dessin est resserré et font écho aux

valeurs universelles de liberté inhérentes à la collection Tank.

www.cartier.fr

 

Prix de la meilleure ligne de chaussures :

Pierre Hardy

Né et élevé à Paris, le créateur Pierre Hardy étudie et enseigne la scénographie avant de se découvrir une passion pour le soulier.

Dès 1985, Pierre Hardy travaille avec le Vanity Fair italien et le Vogue homme en tant qu’illustrateur.

Très vite remarqué, le designer signe sa première collaboration avec Christian Dior en 1987 avant d’être nommé directeur artistique du départementchaussures chez Hermès en 1990.

La création de la marque de chaussures Pierre Hardy en 1999 pour la collection printemps / été marque définitivement  l’avènement du créateur.

En 2001, le chausseur signe une collaboration avec Nicolas Ghesquières pour Balenciaga et prend la même année, la direction artistique du département joaillerie d’Hermès.

Dès lors Pierre Hardy n’a cessé d’étendre ses domaines de compétences en créant des chaussures pour homme, des sacs et accessoires toujours sculpturaux et raffinés.

Source : www.myprestigium.com

www.pierrehardy.com

 

Prix du meilleur créateur :

Peter Dundas pour Emilio Pucci

Mi-norvégien, mi-américain, Peter Dundas découvre le monde de la mode à New York pendant ses études à la Parsons School of Design où se sont illustrés avant lui Tom Ford et Marc Jacobs.

En 1992, le jeune créateur s’installe à Paris où il sera, pendant huit ans, l’assistant du grand couturier Jean-Paul Gaultier.

De ces années, Peter Dundas dira qu’elles ont été «  la meilleure école » où il a « appris la rigueur et l’exigence ».

Puis, en 2000, il rejoint la maison de Christian Lacroix pour le prêt-à-porter où il va perfectionner ses techniques de confection de robes du soir.

Ensuite, c’est auprès de l’Italien Roberto Cavalli que Peter Dundas va travailler, en 2002, avant de rejoindre la maison Ungaro en 2006.

Le créateur ne présentera qu’une collection chez le grand couturier, celle de l’automne hiver 2006/07.

Début 2008, le fourreur français Revillon le nomme à la tête de la création.

Peter Dundas ayant grandi en Norvège est familier avec la fourrure et en utilise régulièrement pour ses créations.

La même année, on apprend que Peter Dundas est nommé directeur artistique chez Emilio Pucci.

Source  : ELLE

www.emiliopucci.com

 

Prix de la meilleure ligne de sacs :

Louis Vuitton

 

Quand tout à commencé

Alors qu’il n’avait que 16 ans, Louis Vuitton a pris une décision qui n’allait pas uniquement changer sa vie mais aussi celle de ses descendants : il deviendrait malletier.

Un atelier Légendaire

A la fois résidence familiale et berceau de l’entreprise, le site d’Asnière a été le symbole du succès personnel et commercial de la famille Vuitton depuis 1859.

La serrure incrochetable 

En 1886, Georges Vuitton révolutionne les serrures de bagages avec un système de fermeture ingénieux qui transformera les malles de voyages en véritables coffres à trésors.

 

Prix de la femme d’influence :

Maria Luisa Poumaillou

www.marialuisa.fr

 

Prix de la Révélation mannequin :

Julia Frauche (Nathalie Agency)

www.nathalie-models.com

 

 Toutes les vidéos :

www.youtube.com

 

Le jury

 Les membres des Prix d’excellence de la Mode Marie Claire 2012

 Suivez moi sur Instagram @ObsessionLuxe